80km/h sur les routes de campagne


#542

Oui mais les radars mobiles doivent être positionnés de façon bien précise et l’appareil le plus précis qui soit ne donnera rien de bon s’il est mal utilisé, c’est vrai avec ces engins comme avec n’importe quel appareil de mesure, maintenant on peut dire amen à tout ce que l’on nous affirme mais les près de 1,5 millions de km que j’ai parcouru pour mon boulot m’ont bien montré que l’on n’utilise pas souvent des techniciens formés aux mesures de précision pour ces tâches, l’important étant un “rendement”, ça a toujours un effet dissuasif en plus du rendement financier !


#543

Tout simplement parce que comme ça, marge ou pas, je ne paie rien, tiens ! Je ne suis pas joueur, ni avec le fric, ni avec la vie des gens !
Cela me fait un peu penser au type qui attend toujours la dernière minute pour payer ses impôts, et qui rouspéte parce que l’heure est passée et qu’il va se farcir une amende pour retard, alors qu’il avait 100 fois le temps de payer avant !! Ce qui ne changeait absolument rien.


#544

Bonjour,
Je roule tout simplement au compteur, je fais en sorte que l’aiguille ne dépasse pas la vitesse limite, et ma dernière prune remonte pratiquement à 10 ans.
Bien sûr, je suis à la merci d’une inattention, d’un panneau raté, mais ce sera de toute façon exceptionnel.
Depuis que la vitesse a été abaissée à 80, j’ai placé sur mon tableau de bord un vieil avertisseur de radars qui affiche la vitesse GPS et j’ai réglé l’alarme sur 75km/h soit à peu près la vitesse affichée quand l’aiguille du compteur est sur 80.
Ainsi j’apprends à rouler à 80km/h, m’habituer au bruit du moteur.
Ainsi je reste à la limite du bip sans regarder le compteur.
Ce que j’ai pu constater c’est l’économie de carburant, pour seulement 10km/h de moins elle est loin d’être négligeable.
cdt,
gérard


#545

Je trouve ça merveilleux, à la fois respecter la loi et faire des économies !:heart_eyes:


#546

Gérard a tout à fait raison. Et ça prouve, une fois de plus, que quand on veut, on peut. Et qu’il ne faut pas toujours rendre les autres responsables de ses propres erreurs. Même si ces erreurs peuvent arriver à tout le monde. Mais dans ce cas, on assume.


#547

Et oui , l’ auto c’ est pas comme l’ avion . :wink:

En avion " la vitesse c’ est la vie " m’ avait dit mon instructeur en préambule .

En avion , si on ne va pas assez vite , d’ abord , on ne décolle pas et on va se planter au bout de la piste , et en vol , on décroche et on tombe ! :confused:

En voiture en allant suffisamment vite , on peut passer " au rouge " en le voyant vert :wink:


#548

Exemple : quand la VMA est de 50 Km/ h et que vous êtes pris à 56 , la vitesse retenue est de 51 Km/h, soit " bonus " de 5 Km/h. Et ça coute 135 euros ( et 90 si vous payez sous 15 jours )


#549

Le jour où la maréchaussée contrôlera vraiment la vitesse dans les zones 30, il va tomber plus de prunes qu’à Agen lors de la récolte annuelle…
Dans mon village ceux qui passent dans cette zone, pourtant bien signalée par des panneaux et un marquage au sol sont le plus souvent bien au-dessus de 50…
C’est vrai qu’il n’y a pas de ralentisseurs.

Les banquettes et “gendarmes couchés” semblent malheureusement constituer le seul moyen efficace de faire baisser la vitesse.
Cdt,
Gerard


#550

Devant notre domaine , c’ est une zone 30 et la police nationale ou municipale y est très fréquemment ! et chaque fois que j’ y passe je constate que des voitures sont arrêtées et en cours de contrôle :wink:

pourtant nous ne sommes pas au pays des prunes , mais dans celui des pommes :smiley:


#551

Hé ! 1 ou 2 prunes en 3 ans, c’est quand même pas mal, pour quelqu’un qui roule en dessous de la vitesse autorisée !!!. :grin:

Dans le même laps de temps, je n’en ai eu aucune, la dernière remonte à loin j’ai oublié l’année. Mais c’est vrai que je ne fais que 15 000 km par an. :sunglasses:

Cordialement


#552

Et moi , depuis 56 ans que j’ ai mon permis et que je conduis sans discontinuer , à part quelques contraventions de stationnement , il y a fort fort longtemps, en grandes villes bien sur ( Paris , Bordeaux ) , une seule prune de radar fixe il y a 10 ans : 96 , retenu 91 pour 90 , sur une sortie autoroute !

Il est vrai aussi que je fais moins de 10 000 km/an maintenant , et que je n’ ai jamais fait beaucoup plus


#553

Cela prouve que Yves, Claude et moi roulons correctement. On devrait être décorés !! :grinning:


#554

mon père , enseignant avait eu un diplôme ou une médaille e la " prévention routière " , je dois encore l’ avoir dans mes archives avec ses " palmes académiques "


#555

bonjour à tous

L’ hiver arrive !!! prenez soin de votre voiture !

L’été était chaud, l’hiver sera froid ! Évitez tout tracas et dangers grâce à ces conseils pour affronter cette saison en toute sérénité et surtout vous épargner des frais inutiles :

  • Mesurez la tension de votre batterie qui consommera bien plus en période de froid qu’en été. La valeur mesurée doit être comprise entre 12,2 Volts et 12,6 Volts. Pour cela, équipez vous d’un multimètre.ou d’ un simple testeur à leds … Une batterie de voiture au plomb maintenue déchargée peu de jours sulfate et c’ est irréversible. Il ne resterait plus alors qu’ à en changer :unamused:

  • Contrôlez votre huile moteur afin d’en assurer la longévité.
    Et oui, si vous ne le faites pas régulièrement (1 à 2 fois par an minimum), vous consommerez davantage. N’hésitez pas à réaliser une vidange si besoin.

  • vérifiez la propreté de votre filtre à air moteur. Le changer régulièrement permet de moins consommer .

  • Il est conseillé de changer votre filtre à habitacle (climatisation) tous les 6 mois, une fois au printemps et une fois en automne. Durant l’été le filtre retient toutes les particules extérieures comme le sable, le pollen…

  • N’hésitez pas à opter pour un liquide lave-glace antigel. Pour plus d’économies, optez pour une dose d’antigel à rajouter dans tous types de lave-glace.

  • Faites vérifier votre liquide de freins car pour garantir sa fiabilité et votre sécurité une purge est à faire tous les 2 ans

  • Examinez vos balais d’essuie-glace, qui peuvent être desséchés par la chaleur de l’été et inefficaces pour l’hiver.

  • Contrôlez votre liquide de refroidissement . Et oui il est tout aussi important lorsqu’il fait froid.
    Pourquoi ? Parce que s’il permet de refroidir votre moteur, il permet aussi à l’eau présente dans ce dernier de ne pas geler. Alors ne négligez surtout pas cette étape.

  • vérifiez votre éclairage . beaucoup trop de voitures circulent avec un seul feu de croisement en état !!

  • et pour finir… Attention à l’usure de vos pneumatiques Optez pour des pneus " hiver "ou " multisaisons " . Ne vous laissez pas " piéger " par l’ arrivée d’ une chute de neige …

bonne route :wink:


#556

Bonjour Claude,
Il y a bien longtemps que nous n’avons pas vu un flocon dans le Médoc, chaque année, on nous promet un hiver aussi froid que l’été a été chaud, mais c’est loin d’être vérifié et heureusement…
Le dernier hiver vraiment froid date de la construction de notre maison, il y a 35 ans.

Pour vérifier l’état d’une batterie, il faut la faire débiter un peu, par exemple allumer les phares, puis mesurer la tension avec un voltmètre fiable après 2 minutes, moteur arrêté.
Si la tension descend en dessous de 11,5V, prévoir le remplacement de la batterie.

Tu as raison pour les voitures borgnes, on en voit de plus en plus surtout que les constructeurs ont tout fait pour qu’on ne puisse plus les remplacer soi même, c’est scandaleux!
Beaucoup trop de tableaux de bord ne signalent pas un lampe défaillante, ce qui serait pourtant facile.
cdt,
Gérard


#557

On dirait ma Grand-Mère ! :blush:


#558

et je viens de couper et rentrer du bois :grin:

" quand homme blanc couper et rentrer du bois , hiver sera rude ! "

image

efefctivemen le dernier hiver TRES rigoureux avec neige remonte à 1985 : -25 un lundi matin à Louviers ! :stuck_out_tongue_winking_eye:

quant au sud ouest …

https://www.persee.fr/doc/rgpso_0035-3221_1987_num_58_1_4968


#559

Ce petit engin pas cher , est bien utile pour avoir une idée de l’ état de charge d’ une batterie , sans avoir à sortir le multimètre


#560

L’hiver 56-57 en Gironde avait été encore plus rigoureux qu’en 85, le froid avait duré plus d’un mois et même si la température n’était pas descendue jusqu’à -20, il était tombé 70 cm de neige à Pauillac, la gironde charriait des glaçons, un bateau le "Pluvier"était bloqué par la glace pas loin du port, j’ai des photos, il faut que je les retrouve.
cdt,
gérard


#561

oui , c’ est l’ hiver bien connu qui a révélé l’ abbé Pierre !

J’ avais juste 12 ans , et j’ étais juste entré en 4ème ! Au collège on suivait les cours en ayant gardé notre manteau les classes dans des barraquements préfabriqués étaient mal chauffées et mal isolées .

Mais on ne manquait pas les cours pour autant ni ne faisions grève :wink: