Alignement? Une histoire à Toto

Voilà une semaine que je me triture les méninges pour effectuer un alignement.
J’en connais bien le principe et la procédure pour l’avoir fait maintes fois sur des BCLs remis en route.
Mais le procédé est basé sur des points d’alignements (petits traits discrets figurant sur le cadran), le but du réglage étant de faire coïncider les émissions reçues avec celles figurant sur le cadran, etc, etc…
Or je cherche à faire l’alignement sur un poste de ma fabrication qui n’a pas de cadran!
Donc je me fous d’une quelconque correspondance entre les fréquences reçues et celle indiquées sur un cadran.
Toutefois, et c’est le principe fondamental de l’alignement: Faire en sorte que les deux courbes (celle de la variation des fréquences reçues et celle de la variation des fréquences de l’oscillateur local) soient le plus // possible entre elles, écartées de la valeur de la MF.

J’ai pratiqué la manip suivante; mes bobinages ayant été taillés pour la bande 14 MHz, j’ai mis le CV environ à mi-course (sans autre précision), j’ai réglé l’oscillateur local au fréquencemètre sur 14,455 MHz avec le noyau de la self (vous aurez deviné que ma MF est réglée sur 455 KHz) et dans cette position du CV j’ai envoyé 14,000 MHz modulé dans la borne antenne puis j’ai tourné le noyau de la self d’accord pour un maximum de signal à l’oreille.
Jusque là je crois avoir tout bon, Mais je ne me retrouve qu’au milieu du gué!
J’ai mis un trimmer sur chacun des bobinages accord et oscillateur.
Comment franchir complètement le rubicond pour avoir un poste à changement de fréquence aligné? that is the question…

comment va tu ?
on te lis moins souvent en ce moment
tu devrais trouver ce qu’il te faut ( desole il y a des calculs et des racines carrées) ici
http://www.tsf-radio.org/newarch/tome-99/doc-La-commande-unique-dans-les-recepteursCF.pdf
le reglage de la commande unique se fait en 2 ou 3 points
avec noyau et trimmer on a deux points de reglage CV 3/4 ferme le noyau CV 3/4 ouvert le trimmer
avec padding ,noyau et trimmer on a 3 points CV 3/4 ferme padding, C/V 1/2 noyau CV 3/4 ouvert trimmer
bien entendu les regages inter agissent les un sur les autres……

Merci ça va bien (Sauf erreur).
On me lit moins car les sujets ne m’attirent pas vraiment (date de fabrication du poste de marque Tartempion, ficelle cassée, remplacement des condos, etc)
Sans parler de la grande majorité des posts qui n’ont rien à voir avec la radio et que je ne lis même pas du tout.
Je suis déçu qu’il n’y ait pas plus de gens qui bidouillent, par exemple pas de curieux pour avoir transformé un vieux poste en émetteur "en 3 coups de fer à souder), pratiquement pas de réalisations personnelles de débutants;Surtout des Collectionneurs en quête d’amasser un pseudo trésor…comme des timbres sur lesquels il n’y a absolument rien à bricoler.
Merci pour ton lien, c’est du Proust et je vais essayer de m’accrocher pour tout comprendre.

1 J'aime

si tu as besoin d’explication complémentaires sur certaines parties….

J’ai lu ton article sur l’alignement dont je connais très bien le but et le principe mais dans mon cas, c’est la série de manips et mesures qui m’échappe.
Ce qui me manque c’est un inductancemètre capable de mesurer 1 ou 2 µH avec précision.
Demain j’essaierai de mesurer (et régler) mes selfs avec un grid-dip par calcul avec une capa connue en // dessus.
Il me faut parvenir à déterminer la valeur padding et trimmer.
Je l’ai déjà fait pour mon « récepteur de trafic maison » mais c’était sur 7 MHz et mon inductancemètre faisait l’affaire.pour les selfs correspondant à cette fréquence.

n’oublie pas ce que je t’ai dit : tu n’as pas de cadran "officiel " c’est un récepteur que tu as pondu , alors tu laisses le trimmer de l’oscillateur au milieu de sa course et tu règles le noyau pour te caler sur la plage de fréquence que tu veux obtenir
ensuite seulement tu règles au circuit d’entrée pour qu’il suive l’oscillateur , c’est a dire le maximum de réception : noyau pour la fréquence la plus basse et trimmer en haut SANS RETOUCHER A L’OSCILLATEUR
un inductancemètre ne sert strictement à rien dans l’alignement d’un poste
ne t’inquiètes pas pour un éventuel padding , sur 14 MHz avec une MF sur 455 kHz il n’est d’aucune utilité

Citation
> un inductancemètre ne sert strictement à rien dans l’alignement d’un poste
> ne t’inquiètes pas pour un éventuel padding , sur 14 MHz avec une MF sur 455 kHz il n’est d’aucune utilité.
+1
La variation relative de fréquence pour couvrir la bande 14 MHz seulement est faible (de l’ordre de 5%) ce qui fait que sur une telle variation les courbes d’oscillateur et d’accord ne divergeront pas beaucoup si elles ont été alignées au centre de la bande à couvrir. Et d’autant moins que la valeur de FI est faible par rapport à la fréquence à recevoir.
Ce n’est pas comme en PO ou en GO ou la variation relative de fréquence est de plus de 100% et où la valeur de FI est de l’ordre de la moitié (PO) ou du double (GO) de la fréquence d’entrée.

J’ai repris cette histoire d’alignement et constate , comme le rappelle l’explication de Benoit Hervé, que la variation sur les trimmers est infime sur cette plage de fréquences
des lors que les noyaux sont à leur place.
J’ai ajouté un étage HF accordé avec une EF 80 (au premier plan) ; la sensibilité me paraît excellente car j’entends très bien la modulation du 14 MHz en branchant le géné HF dans l’antenne avec son niveau de sortie mini sur 0,3 µV (indiqué par le bouton).
A Guy (Bellancourt): Tu t’étais également lancé dans la construction d’en poste il n’y a pas si longtemps; pourrais tu nous dire ce qu’il en est advenu et comment tu t’es affranchi de ce problème d’alignement.

toto les trimers n’agissent que CV presque totalement ouvert lorsque le capa d’accord est a son minimum
sur un comme le tien qui doit faire dans les 470pF +/- 10 a 15 pF cela ne se voit pas
par contre quand le CV est ouvert sa residuelle doit avoisiner les 20pF la -/+ 10 a 15pf ont une sacré importance

:bonjour:

Pour ta culture générale, l’article en question est extrait du Berché: Pratique et théorie de la TSF, 14ème édition de 1949.

Il y en a aussi un de Sorokine: sorokine Alignement recepteurs radio 1955.pdf (1,5 Mo)

Merci mais je sais que les trimmers en // sur les CVs (qui ne font que quelques picos) ont une faible influence sur les CVs lames fermées (qui font dans les 500 picos) mais une grosse influence lames ouvertes (qui ne font que 10 ou 20 picos)
Je sais aussi que c’est l’inverse pour les paddings en série avec les CVs (qui ont une forte valeur) ont une forte influence lames fermées et une faible influence lames ouvertes.
Tout est relatif, isn’t it?
Dans mon cas le CV fait (câblé, c’est à dire avec les capacités parasites):

2 X 26 pF ouvert
2X 141 pF fermé.

Rien ne se perd, tout se transforme!

Je vous ai menti quand j’ai dit que mon poste n’avait pas de cadran, je viens de lui en faire un.
J’ai récupéré le rapporteur d’angle qui faisait office de cadran sur l’espèce d’hétérodyne émanant de Zizouille…
J’ai monté une aiguille sur le moyeu du pignon de l’axe des lames mobiles et le gros bouton cache la misère.
Reste plus qu’à tracer les points d’alignement et à trouver une formule qui convertit les degrés en KHz. :wink:

  • Élément
1 J'aime

J’étais fort bien parti,mes essais m’avaient apporté l’assurance de pouvoir couvrir les
OC jusqu’a 30MHz en 4 gammes, avec un fonctionnement des plus satisfaisant, mais, j’ai dû mettre tout cela de côté, tout un tas de tâches,et d’em…ent, m’étant tombées sur les oreilles.Dès que j’apercevrais le bout du tunnel,je me remettrais à l’ouvrage!Pour les bouts de gammes,je me suis cantonné à la lecture du fréquencemètre,pour avoir le moins de chevauchement possible,et, déjà ça, ce n’est pas de la tarte!!

Merci pour ces news; à suivre…

Courage, Guy !
DG

je ne suis qu’un débutant qui essaye de comprendre mais là je ne comprends pas pourquoi OC en 4 gammes est ce pour un confort d’écoute ( risque de chevauchement )ou parce que le CV n’est pas assez sensible ?

L’idéal, serait,de faire la même chose en une dizaine de gammes,de façon, a étaler une fraction seulement par gamme de la totalité des fréquences à couvrir, pour obtenir un confort et une précision de recherche,permettant de faire le triage entres les différentes stations,qui, aux heures de grande propagation se « bousculent au portillon ».De plus, on utilise un démultiplicateur,pour augmenter encore la précision,et, cerise sur le gâteau,j’ai prévu(comme toto,je pense),un autre petit CV(loupe),qui,lui, permettra d’avoir encore, une meilleure sélectivité.Voilà toute l’histoire!
Si vous voulez vous éclater,Construisez.!!!

1 J'aime

oui c’est bien ce que je pensais mais par contre ce que je ne comprends pas trop c’est comment arriver a fractionner la bande OC avec un seul CV , par le jeu des contacts et des bobinages je suppose
je vais essayer de potasser ça

Ben flûte alors! Comment t’as deviné?
J’ai en effet ajouté cet après-midi ce petit CV de 15 pF en // sur le CV
oscillateur pour mieux séparer/étaler.
Je couvre de 9,95 à 19,5 MHz avec un seul jeu de selfs.

De la même façon que pour fractionner en trois gammes : PO / GO / OC
avec un commutateur et trois jeux de bobines

1 J'aime