Alim multiple pour dépannage de nos radio

bonjour à tous
je suis nouveau sur ce forum,bien que je lis les articles depuis longtemps car ils sont passionnant,et leurs auteurs sympathiques.Voila je veux juste vous montrer un montage que j’ ai
réalisé il y a 2 ou 3 ans,
une alim avec des tensions de 230 et 110 v. alternatif 6.3 v. et 5 v .alternatif également,une tension de 0 à 30 v. négative continue et une autre h.t. de 0 à 320 v. env.continue également. peut -être qu’ il intéressera toto la galéne qui semble aimer ceux qui construisent. je vais de joindre des photos.cordialement,`a bientôt

Bienvenue filaments !

Bonjour,

@filaments : j’ai bien aimé ce pseudo (mais pourquoi ne pas avoir, plus simplement, choisi “Michou” par exemple ?)

Mais je ne vois rien qui décrive précisément cette alim triple pour TSF (mais apparemment un copié collé du mode d’emploi du forum sous da nouvelle version ?)

J’avais par le passé, réalisé une alim triple , dans un but similaire , avec un gros transfo de télé philips (ceux avec le noyau en “C” et l’isolant en plastique translucide bleu, typique de l’époque des TVC4)

Il y avais, sur mon alim :

  • une sortie 6,3V alternatif brut (directement issu du transfo de chauffage)
  • une sortie flottante en courant continu BT réglable de 1,5 à 30 V (positive ou négative au choix selon polarité du branchement de la masse, tension obtenue par redressement filtrage d’un 25V alternatif destiné au tuner et a la platine FI du TV, suivi d’ un classique LM317 )
  • une sortie flottante en courant continu HT réglable de 75 à 300V ( redressement par diodes suppositoires, filtrage par 330µF400v issu d’un TV, suivi d’un montage basé sur une EL509 , lampe finale lignes typique de l’époque des TVC4, monté en triode en tant que tube ballast pour fournir la HT régulée variable )

Je n’ai pas conservé cette alim et l’ai démolie parce je ne faisais plus de radio ancienne et n’avais plus l’usage de cet engin , lourd et encombrant …

Tiens

le copié collé du mode d’emploi du forum a disparu !?

sloup

l’alim j’ai bobiner sur mon transpho par dessus les autre j’avais l, un enroulement pour le 5v. un autre 6,3 v.un autre le 0 à 30 v.et un autre pour l’alimentation du ventilo (finalement inutile) et l’éclairage des vu_mêtres.L’un et monté en ampéremetre pour le 220 et le 110 v.et l’autre en voltmêtre pour l’ alims continues 0à30 v.et en voltmêtre et ampéremetre via une commutation

Bonjour,

je me suis douté que des enroulements de chauffage avaient été bobiné en plus sur le transfo industriel “Legrand” (ces transfo n’ont pas “de chauffage” et puis on apercois des sorties en gros fil émaillé avec des dominos !)

J’avais fait la même chose (ajout d’enroulements de chauffage lampes) sur un transfo de tour Hernault Somua V100N, pour l’adapter en tant que transfo d’alim sur un ampli de gratte “Ampeg” a lampes équipé de 7027, une version renforcée de la 6L6GC
(Transfo récupéré lorsque ce tour avais été ferraillé …et ensuite remplacé par un tour CN Doosan Puma 4100, tour sur lequel je travaille !)

“peut -être qu’ il intéressera toto la galéne qui semble aimer ceux qui construisent” Dixit filaments.
Exact, il en faudrait beaucoup plus pour avoir de véritables échanges techniques, pour moi les autres ne sont que des rebouteux, aussi doués qu’ils puissent être pour redonner l’aspect du neuf à des reliques. Ça n’est pas de la l’art; seule la création est un art et ne parlons même pas de la différence d’auto -satisfaction qu’on éprouve , entre réparer et faire fonctionner un truc qu’on a fabriqué de toutes pièces.
Ceci dit je comprends très bien les collectionneurs (jamais rien collectionné).

merci toto cela fait longtemps que j’admire la construction de ton émetteur, le boitier ou le reste la finition et remarquable, chapeau l’artiste.bon la faim me fait m’absenter bonne soirée à tous. Michel

Bonjour,

…Et je dirais que , entre restaurer a l’identique un objet de collection (Parfois au risque de rencontrer des “tares congénitales” et de reproduire ces tares en reconstituant a l’identique l’appareil ) …Et construire de A à Z en partant quasiment de rien (ce qui suppose de solides compétences, et d’être bien outillé tant en électronique qu’en mécanique !)

Il y a un cas intermédiaire, et souvent très intéressant , celui du “rétrofit” , ou de la “customisation” , qui est a mon sens un intermédiaire entre les deux cas ci dessus (mais qui n’est pas applicable a des objets de collection car ça conduit a les dénaturer …)
Cela consiste, de manière générale, a prendre comme base un appareil existant , a conserver le chassis , ou le bâti, et la plupart des pièces essentielles …Et a en modifier les fonctions techniques, ou a en modifier l’esthétique , pour améliorer l’appareil ou l’adapter aux besoins actuels
(ça suppose de ré-étudier ce que les ingénieurs ont “pondu” sur le matériel existant, pour ensuite le modifier , en conservant autant que possible l’existant , et en y “greffant” des choses nouvelles …En veillant a ne pas tout détruire ! et a ce que ce soit techniquement compatible !)

C’est ce que je fais souvent …Notamment en sono .

Rebonjour,

pour compléter, et parce maintenant on a 2 topics distincts sur cette alim … L’un avec le texte, l’autre avec les photos … Je met un lien vers l’autre (celui avec les photos !)

https://forum.doctsf.com/t/pour-lalim-multiple-quelques-photos/19605

Filament est ce petit personnage dont la tête est une ampoule à incandescence et qui est l’assistant de Géo Trouvetout, dans la bande dessinée « Donald » de Walt Disney.

Michou est le propriétaire du « Cabaret Michou » bien connu à Paris pour ses spectacles transformistes.

Filament

Michou

:stuck_out_tongue_winking_eye::grin::smile::joy::rofl: :je_sors:

bonjour dakota du sud le personnage de michou et certainement sympathique je préfère Walt Disney mais ce forum aussi.Je vois beaucoup de technique ,de gentillesse désintéressé et de l’humour c’est un bon cocktail .cordialement

Ta tension, filaments, c’est combien? image

Bonsoir Jean Michel merci pour le( bienvenue), et tout mes compliments pour çe site, car là ,je prend beaucoup de plaisir à lire la prose des un et des autres, ils m’apprennent énormément de choses, et à y participer moi même maintenant. cordialement . Michel

2 J'aime