Alimentation "Thomson TI0394"

Bonjour,

Ce matin je viens de trouver cette chose :



Construction amateur ? Construction spécifique ? En tt cas, si c’est de l’amateur, c’est très bien fait !

Le vendeur m’a dit que cette alimentation venait des ateliers Thompson. Mais avec des tensions si faibles, dans quel genre d’application était-il utilisé ?

Le potards de gains n’est pas connecté directement au montage, mais aux plots B, O et N (N étant connecté à la masse). Ce potards est là pour, visiblement, être utilisé comme pont diviseur de tension.

L’alimentation, un TR d’alim’ 220v / 6,3v 3A. Un pond de diode, un régulateur 5V et des potards en diviseur de tension pour les 2, 2.4, 2.65, 2.8, 3 et 3.5V ! Le tout connecté à la borne R.

L’un des afficheurs est en panne visiblement. Il indiquerait le courant consommé ? Je ne comprends pas le montage de ces afficheurs … (Broche com ?)

Bonjour
c’est certainement une bidouille de labo avec un LM317

1 J'aime

Bonjour,

je pense a une construction spécifique , et unitaire, pour un besoin spécial « non radio » , et pour des usages de type « recherche et développement » sur des applications très basses tension
(je verrais , par exemple, et entre autre : amplificateurs de prothèses auditives …application a microcontroleurs faible consommation pour appareil nomades …circuiterie de cellules de posemètre, ou de cagoules de soudeur…expériences de chimie …Expériences pour divers types de LED … Liste non exhaustive ! )

1 J'aime

Bon,

Après ouverture de l’afficheur en panne,
Je peux voir qu’il a été bidouillé :

  • Contrôle de la partie alim’ (cette petite saloperie possède un mini transfo et reçoit directement le secteur …) Il est alimenté en 220v, redresse et régule 5V, pour avoir au final à faire du -5v et 5v pour alimenter les aop et le ICL7117CPL en 9v (fin, avec une chute de tension de 1v ) Bref, un machin bien compliqué !

Après avoir contrôlé les leds des afficheurs, qui sont ok, je contrôle la fonction de test du ICL7117CPL qui devrait allumer tout les segments (en plaçant ses outputs à l’état bas), surprise ! Y’a rien qui s’allume …

Soit, l’ICL7117CPL est HS … Dommage, c’est le composant principal pour ce type de système … Mais pourtant actuellement il ne met rien en cc quand il est alimenté et on peut remarquer que le petit transfo a donné plus de courant que le constructeur lui avait spécifié ! (Le scotch plastique jaune a chauffé, et il sent le transfo cuit ! Alors qu’il est encore bon …) comprends pas trop la panne …




Le ICL7650 avait été visiblement remplacer ?!


Bonjour,

Il appelle ça « saloperie » ! pourtant ils ont l’air de plutôt bonne facture, ces VN2C …(C’est pas comme des stations météo électroniques fabriqué en chine, et vendues chez LIDL , quoi !)

je serai tenté d’incriminer :
-Une erreur de réalisation , ou d’utilisation, ou un défaut interne , qui aurai fait déceder le ICL7117CPL , mais pas les transfo , qui a « jhonny » mais résisté
-une surtension ou erreur d’alimentation (le primaire aurai peut être recu trop de tension, soit par erreur de câblage, soit parce , dans le labo ou il avais été utilisé, un neutre a « foutu le camp » d’un départ en triphasé …)

1 J'aime

Si on met de coté toutes ces hypothèses délirantes , récupérez les boutons et mettez le reste à la benne :rofl:

Rhoooo!
(non, c’est pas une boule de bowling !)

Même si elle s’avère indépannable, je ne jetterais pas le tout à la benne à DEEE , j’essayerais:

-Soit de rétrofiter et modifier ça pour en faire une alim plus classique et plus moderne (Dans l’hypotèse ou on aurai besoin d’une petite alimentation BT , quitte a y mettre des afficheurs LCD chinois …)
-Soit de récupérer un maximum de choses, dont le boitier (la face avant est pleine de trous, mais on peux en réusiner une dans une feuille de tôle !) le transfo d’alimentation ( pour alimenter de petites lampes à LED, genre éclairage pour D.J …) la plupart des composants, dont toutes les ajustables (des résistances ajustables sont souvent très utile, en réglage de courant de repos d’un ampli, ou pour la mise au point d’un prototype dont le point de fonctionnement n’est que trop rarement optimal …) et le voltmètre numerdique VN2C encore valide (pour équiper une alim ou un chargeur d’accu, tester des batteries …)