Ampli a tubes fait maison


#41

Devant tant de science, mieux vaut s’incliner respectueusement!


#42

:bonjour: Peace and love mes soeurs et mes frères

“un condensateur peut-être mis aux bornes de la résistance de cathode de la 12AT7 : cela auras pour effet de relever les aigus simplement”.

Je ne veux pas critiquer le montage mais juste raisonner un peu plus scientifiquement!

Ce n’est pas si simple. Cela dépend de la valeur du condensateur!

Si on ne met pas de condensateur, on a une contre réaction non sélective, avec, pour l’étage concerné, un gain plus faible et une bande passante plus grande.

Avec un condensateur, on a une contre réaction sélective qui favorise les fréquences élevées par rapport aux basses. Mais si le condensateur a une valeur assez élevée, il n’y aura pratiquement pas de contre réaction dans la bande passante désirée!

Par ailleurs, une contre réaction sur tout l’ampli permettrait de régler plus facilement cette bande passante! Mais bon, tout est relatif et vice versa!

Tout cela en supposant ce condensateur parfait bien entendu.

Il serait intéressant d’avoir le relevé de la réponse fréquentielle de l’ampli. Comme le disait Pierrot du 82:

“Avec un géné BF correct et un oscillo, on peut faire des relevés de bande passante…”

Et la mère Denis ne dit pas le contraire!

L’appréciation de cette bande passante à l’oreille ne veut rien dire, sauf pour le propriétaire de l’oreille qui peut la trouver satisfaisante (la bande passante, pas l’oreille).

ON5WF


#43

Bonjour.

Bon, pas la peine de s’emballer, je n’ai fait que proposer deux améliorations possibles à votre montage dont je ne doute pas qu’il fonctionne ainsi.
Ceci étant dit, vous êtes bon bricoleur, votre montage le prouve, alors pourquoi ne pas essayer les modifications proposées par les autres participants au forum ?


#44

Bonsoir,
Ce petit ampli me rappelle beaucoup l’AUREXX Crystal, a base de ces mêmes tubes et dont le schéma est quasiment identique.
J’en ai eu un en prêt que j’ai gardé pendant quelques mois et je l’ai trouvé excellent, bien qu’un peu court dans le grave.
Il est assez prisé des audiophiles qui fonctionnent en bi-amplification, sur du haut rendement.
Si tu es intéressé, j’ai le schéma original.

Cdt,
Gérard


#45

Bonsoir
ce “petit” ampli est simplement une mauvaise copie de ce que l’on trouve dans pratiquement tous les récepteurs de radio et les électrophones de mauvaise qualité “arrangé” à la sauce idiophile sans aucune connaissance des circuits : même le potentiomètre de volume est monté à l’envers , il y a quand même des limites


#46

Ah oui ! en effet, le potar est “monté à l’envers” et met la source en cour-jus quand on baisse le VC à zéro (j’avais pas remarqué cette erreur !)

quand au montage faisant suite, c’est effectivement la même chose que dans un vulgaire électrophone valise des années 1960 …Un chouia amélioré !


#47

@ON5WF : je m’en occupe des que j’ai le temps. :grin:

@coyote : j’ai un caractère très affirmé…je ne les fais pas car j’ai eu déjà l’occasion de les essayer et que certaines choses n’allait pas ou je correspondait pas a mes attentes. :face_with_raised_eyebrow:

@guilhem : je veut bien ce schéma, pour une étude :wink:

@F6CER et @slouptoouut : effectivement, une erreur s’est glissé dans mon schéma…le curseur central du potar est bien montée sur la grille 1 de la 12AT7 et non pas vers entrée, je viens de regarder…désolée pour cette erreur. Je corrige cela tout de suite. Mes plus plates exuses :zipper_mouth_face:


#48

Bonjour,
On peut trouver ce schéma ici :

http://hificonseils.space-forums.com/supprimer-le-potentiometre-de-volume-sur-un-aurexx-crystal-1-t10.html

Une différence importante réside dans la contre-réaction qui n’existe pas dans votre schéma, et sans laquelle, à mon avis, la stabilité d’un ampli ne peut être assurée.

Cdt,
Gérard


#49

:bonjour:

"Une différence importante réside dans la contre-réaction qui n’existe pas dans votre schéma, et sans laquelle, à mon avis, la stabilité d’un ampli ne peut être assurée."

Euuuh! C’est le contraire. La contre réaction consiste à renvoyer à l’entrée de l’ampli une fraction du signal de sortie, en opposition de phase avec le signal d’entrée. Si, à une fréquence donnée, le déphasage n’est pas de 180°, mais proche de 0° (ou 360°), le système peut avoir tendance à osciller, et ce d’autant plus que le gain de la boucle ouverte est proche de 1. Si le gain est > ou = à 1, on a alors un oscillateur.

D’une manière générale, la contre réaction a pour but d’améliorer l’ampli: entre autres, augmentation de la bande passante, diminution des distorsions … Au détriment du gain qui diminue!

ON5WF

PS: la boucle ouverte, c’est tout ce qui est compris entre l’entrée de l’ampli et la sortie du réseau de contre réaction (supposée déconnectée de l’entrée)!


#50

Il y a bien des façons d’avoir un peu de contre-réaction, celle du schéma de Guillem qui englobe le transfo de sortie…

Une des plus simples : ne pas découpler la résistance de cathode de la finale EL84.

Une autre encore : une simple résistance de 1MO entre les 2 anodes, celle de la inale et celle de la préampli.

L’avantage de la CR : diminution de la distorsion et élargissement de la bande passante.


#51

Bonjour,

En audio, on cherche le minimum de distorsion il me semble, et on a généralement besoin d’un gain supérieur à 1
Cet ampli doit fournir environ 3,5W sous 8 Ohms soit 5,3V RMS
Avec un signal d’entrée de 0,5V le gain doit être voisin de 10-11

A l’écoute, ce petit ampli très facile à faire est vraiment excellent, il faut tout de même un transfo de sortie de qualité et conçu pour accepter du courant continu, c’est à dire avec un entrefer.

En outre, l’EL84 est quasiment au taquet avec un courant d’anode permanent de 48mA, sa durée de vie s’en trouve assez réduite.

Gérard


#52

Bonjour


#53

bonjour ,

autres info concernant la EL 84

à fait l’objet également de la pentode bf de pw de mon 1er ampli


#54

bjr,
rien de nouveau dans ce montage qui équipait à quelques variantes près tous les électrophones des années 58-60
cdlt
domiSch%C3%A9ma2


Le dernier schéma correspond a celui de l’électrophone recablé ici:
http://www.radioman33.com/pages/mes-constructions/reconstruction-d-un-electrophone.html


#55

Bonsoir
il y a trop de composants dans tout ça,il y a des contre-réactions , ça ne va pas plaire aux idiophiles et puis … dans certains il y aurait même des penthodes , quelle horreur :scream:


#56

Hé oui, mais c’est des montages fait par des pros…
finalement un circuit intégré à 5 pattes fait le même job et avec moins de distorsion…
mais le “son tube” ça ne se discute pas!!!
cdlt
domi


#57

Bonjour,

oui, effectivement, un vulgaire TDA2030 fait le même job, en étant plus simple a utiliser , et en donnant moins de distorsions …

(Ce circuit intégré en boitier pentawatt se récupère aisément notamment sur des vieux chassis TV couleur série TVC11 …S’utilise comme un ampli op classique , car ce n’est qu’un ampli op un peu spécial a grand courant de sortie …Et ça donne un son très honnête )

Enfin bon, ce n’est pas du son lampe !

sloup


#58

:bonjour:

Aâââh! Le son des lampes

https://fr.audiofanzine.com/ampli-guitare/forums/t.137141,impact-des-lampes-redresseuses-sur-le-son-par-rapport-a-du-solid-state.html

Morceau choisi:"En silicon diode le courant est redréssé dans la section puissance, de manière a donner au son plus de punch et de précision dans le grave, c’est une position qui convient aux grosses satur modernes, hard, metal, etc.

“En rectifieuse 5U4 le courant est redréssé dans la section puissance de manière à apporté un son plus vintage, plus baveux dans les graves, un peu dans l’esprit de certains amplis Fender et des Marshalls Jtm qui utilisaient eux aussi une lampe rectifieuse. Le son est plus épais, plus chaud et plus baveux (au bon sens du terme). A utiliser en crunch blues.”

ON5WF


#59

@domi_du_33 : le schéma barthe, c’est moi qui l’ai posté dans le GL.

les CI font le même boulot avec un rendement supérieur c’est sur.
un ampli a tubes c’est comme qui dirait “vivant” :relaxed:

les avis divergent au sujet de la contre-réaction…ici je n’en ais pas voulu puisqu’il reste de conception simple.

@guilhem : mes transfos de sortie sont sur-dimensionnés pour l’utilisation que j’en fait.

@ON5WF : l’avantage du silicium en redressement est que l’on as pas besoin de chauffage pour celles ci.
de plus, moins chère a mettre en oeuvre…plus de puissance disponible en sortie, plus petit, chauffe pas…ect.

je suis d’accord pour la CR : si le gain est trop elevée sa se mets a osciller.
je connais les histoires de boucle ouverte , boucle fermée…ect

@Pierrot_du_82 : premiere astuce plus naturelle que l’autre qui au passage je ne connaissait pas, merci pour cette information.

@slouptoouut : ampli a tubes contre des circuits intégrés c’est différent c’est clair.


#60

Le son est forcément plus vintage avec les lampes!

Il paraîtrait que ça donne aussi des graves plus baveux!

ON5WF