Auto radio radiomatic

Bonjour à tous,

Voici une de mes dernieres aquisitions.
Il s’agit d’un auto radio radiomatic à lampes avec un transistor.
Je n’ai jamais vu ce montage dans un auto radio.
Avez une idée de la date de cette auto radio?
Il me manque un bouton quelqu’un aurait il un bouton à me vendre.
Les lampes sont les suivantes : ef98,ebf83,ech83
Cordialement
Romain

phpphpphp

*bonjour* à tous et à romain77000,

La fiche de l’autoradio est ici:

doctsf.com/grandlivre/fiche.php? … =ps&idx=17

Je le date vers 1955, la fiche est erronée !!
Le bouton présent , n’est pas d’origine.
L’autoradio est incomplet: il lui manque l’alimentation vibreur, ainsi que l’amplificateur BF.

jean louis

*bsr* à tous

Jean Louis tu te "goures " ce type de poste est équipé de lampes alimentées uniquement en basse tension 12V donc sans vibreur et des transistors pour la BF
Elles ont été très peu utilisées et n’étaient pas très performantes, il me semble que Philips en a fabriqué :slight_smile:

*bsr* à tous et à sicoire,

Tu as raison Roger, je ne connaissais pas ces tubes :amen:

Je suppose que l’on pouvait aussi l’alimenter avec une batterie 6V, courante à l’époque.

Et les filaments ?

Bonne nuit

jean louis

Bonjour
Les tubes sont chauffés en 6,3 V , 0,3 A
Les mauvaises langues ont toujours dit que les tubes "série 83 " sont les mêmes que ceux de la série 81 .
Radiomuséum a publié , radiomuseum.org/tubes/tube_ech83.html

une comparaison extrêmement détaillée ( en allemand et en anglais ) de la ECH 83 /ECH 81 ,les spécialistes ne voient aucune différence .

La EF 98 ressemble une 6AU6 /EF 94 , le brochage est différent , cathode et g3, dans les montages ces 2 broches sont souvent reliées , ça doit passer .

Bonjour
Adams merci de nous éclairer … comment connaitre les caractéristiques de toutes les lampes , les lexiques ne nous donnent pas les mêmes précisions, celles indiquées sont données avec 12V pour EF98 et ECH83.
Je ne vois pas comment une ECH81 pourrait avoir une pente suffisante sous 12V de tension écran plaque…? *hola*

Bonjour

On sait depuis longtemps que les tubes peuvent fonctionner avec des tensions anodiques faibles , je crois qu’il y a eu du matériel militaire alimenté sous 28 V.
Avec 6 ou 12 V c’est surprenant , mais les gens qui ont fait les comparaisons ne sont pas des plaisantins .
Tout est décrit dans l’article ,ils ont utilisé des traceurs de caractéristiques , ils sont allé jusqu’à casser des tubes pour comparer la géométrie des électrodes .
Dans un N° de "Radio Constructeur " ou "Toute la Radio " de la fin des années 1950 , l’auteur se demandait déjà si ces tubes " 83 " étaient vraiment nouveaux .

Dans ces séries ,il n’y a pas de tubes de puissance , dans les auto radio US il avait une 12K5 ( une sorte de bigrille moderne ) en préampli BF et un transistor final .
On a aussi la 12DS7 .
La 12K5 se contente d’une “HT” de 12 V mais le chauffage est 12V 0,4 A.

Jusqu’à leur disparition j’ai été abonné à ses revues et ce sujet était passé à la trappe, pour tout retenir il faut une sacrée mémoire que je n’ai pas.
Il m’en reste quelques exemplaires en bon état , les autres ont été perdus, entreposés sous un “cumulus” percé…:! :mrgreen:

J’ai édité mon message pour ajouter une info ,le vôtre est arrivé entre temps .
On m’avait donné un paquet de ces revues , il en manque pas mal et elles sont en mauvais état .

*bonjour* à tous,

Roger,tu les avais, sans doute mis là, pour les “rafraîchir” :mdr1:

Ce tube ECH83/6DS8 est bien répertorié dans mon “Radio-Tubes” à la suite du ECH81/6AJ8.

Pour la section heptode, il est indiqué pour Va =6.3V , une pente s= 0.09 mA/V et pour Va =12.6V , une pente s = 0.22mA/V

Le gain doit ête faible !!

Ces tubes sont à pente variable.

Il serait intéressant sur cet autoradio de remplacer l’ECH83, par un ECH81, pour analyser les différences .

Il ont été utilisés, a la fin des années 50, lorsque les transistors au germanium étaient fonctionnels en BF , mais pas encore en HF.

jean louis

Bonjour,
Il y avait déjà des transistors au germanium qui fonctionnaient en HF (dans les gammes PO/GO et FI …) mais leurs caractéristiques thermiques ne permettaient sans doute pas d’assurer des performances suffisantes compte tenu de la gamme de température requise pour un VRAI autoradio (-25 à + 55°C ou plus).
Je pense que c’est une des raisons de l’utilisation en HF/FI de ces tubes basse tension dans les autoradios à BF transistorisée.
La stabilisation thermique de l’étage audio transistorisé Ge ne devait pas non plus être de la tarte :exclamation:

*bonjour*

[quote=“Benoit Hervé”]Je pense que c’est une des raisons de l’utilisation en HF/FI de ces tubes basse tension dans les autoradios à BF transistorisée.
[/quote]

Je pense que tu as raison, sauf qu’il n’y a qu’un seul transistor ( puissance BF) dans cet autoradio.

Le tube EF98, est le préampli BF.( support miniature 7 broches)

jean louis

Salut à tous
et à Jean Louis comme tu le sais j’ai une avance sur toi, malheureusement… en âge seulement, tu n’as peut- être pas connu les autoradio alimentés en 6V , les vibreurs eux aussi étaient en 6V, une demi heure à l’arrêt et les batteries étaient a plat, en secours les bagnoles avaient une manivelle.

C’est à l’arrivée des “silicium” plus fiables que les autoradio ont été plus performants et je ne dis pas la consommation *fleur

Hola à tous:

Regarder ces schémas PYE:
Saluts.

Juan Antonio.

Sur cette page , une liste des tubes basse tension et un paragraphe “Low-Voltage Operation With Ordinary Tubes”.

junkbox.com/electronics/lowv … ubes.shtml

re- *bonjour* à tous,

C’est intéressant tout ça :amen:

Merci à japa pour les schémas ressemblants au Radiomatic ( avec 1 tube ECH83 en plus)

Merci à Adams , pour son complément d’informations sur les tubes basse-tension , ou à "charge d’ espace "

Si j’ai bien compris:dans le cas d’une pentode, la grille G1, et la grille G3, servent d’accélérateur , pour conduire les électrons , vers la plaque , à faible potentiel ( 3,6,12V).

Cest la grille G2, qui sert de grille de commande .

Qu’en penses-tu Roger?

[quote=“Sicoire”]et à Jean Louis comme tu le sais j’ai une avance sur toi, malheureusement… en âge seulement, tu n’as peut- être pas connu les autoradio
alimentés en 6V , les vibreurs eux aussi étaient en 6V, une demi [/quote]

Roger, j’ai eu ma première 4CV Renault en 1964, c’était un modèle de 1955,en 6V, avec la manivelle !!
Ma première 4L de 1963 , je crois était aussi en 6V
Je leur ai installé des autoradios,: le plus difficile c’était le déparasitage :w:

jean louis

Bonjour,j’ai un autoradio Ford (avec les MW seulement),il est à lampes avec un gros transistor de puissance (genre OC26) derrière,probablement en classe A.Effectivement il est plus compact que les versions classiques souvent en 2 parties.
Olivier