Bescherelle, réveille-toi !


#103

" après que " , + indicatif ou + subjonctif ???

J' avoue que " après que tu m' as donné " , ça me fait mal aux oreilles !   bon , il parait que ça se discute , et que même ça serait plutôt + indicatif ! Dubitatif

http://www.langue-fr.net/spip.php?article175


#104

Bonjour

la "science des anes" est quand même une chose qui donne une idée globale des gens : à la boite , je recois souvent des CV de jeunes ingénieurs , les fautes d'orthographes sont un des critères de selection surtout à ce niveau d'études  


#105

Boulet Claude a écrit :

" après que " , + indicatif ou + subjonctif ???

J' avoue que " après que tu m' as donné " , ça me fait mal aux oreilles !   bon , il parait que ça se discute , et que même ça serait plutôt + indicatif ! Dubitatif

L'indicatif, oui mais pas indicatif présent, c'est pour ça que ça fait mal aux oreilles !

S'il n'y a pas d'incertitude on doit dire "je te paierai après que tu m'auras donné l'objet". ("après que" peut être remplacé par "quand" dans ce cas).

Par contre si c'est conditionnel ont peut dire (on doit, même, à mon avis)!: "je te paierais après que tu m'aies donné l'objet".

On pourrait aussi dire avec "quand": "je te paierais quand tu m'aurais donné l'objet".

Actuellement beaucoup de gens utilisent sans raison (peut-être sans le savoir, simple faute d'orthographe ?) le conditionnel au lieu du futur simple ("je te paierais" au lieu de "je te paierai" alors qu'il n'y a pas de condition).


#106

Encore une louche? Je te paierai quand tu m'auras donné l'objet, ou, je te paierai après que tu m'aies donné l'objet. Dans un autre sens, je te paierais si tu me donnais l'objet, je ne te paierais que si tu me donnais l'objet. Et pourquoi te paierais je si tu ne me donnes pas l'objet? Et pourquoi t'aurais je payé si tu ne m'avais pas donné l'objet? Celà peut durer longtemps mais c'est trop simple avec deux verbes du 1er groupe. Imaginez une phrase conjuguée à l'imparfait du subjonctif avec le verbe savoir, par exemple; mais pour ce faire il eut fallu que je susse; pour les ignares en orthographe je précise qu'il n'est ici aucunement question de phallus à sucer!

Mort de rire


#107

J' imagine bien dire ce genre de curiosité de conjugaison de notre langue dans un film de boules  Attention  Coeurs

 

A +.


#108

Salut Toto!

Si tu tiens absolument à nous payer, nous trouverons certainement tous du vieux bazar à t'expédier en échange...Coucou 


#109

+1  et en quantité...Mort de rire

CoucouToto .J'espère que tu as le beau temps à Gruissan... Trés changeant dans l'Aveyron.Pleure

Cdlt

Fernand


#110

lu ce matin dans une annonce de coin coin !  Horreur

" Le fils d'alimentation est coupé. Donc je ne c' est pas s'il fonctionne.  "

Marteau   être ( et ) ou savoir , that is another question ! Clin

Tant mieux si le fil est coupé , ça lui a évité dde faire des bêtises !  une fois de plus   Clin


#111

Bonsoir

Il y  a les perles des élèves , au bac ... , c' est bien connu , il y a eu aussi " les perles de la sécu " , je viens de recevoir les " perles des parents " , qui envoient des mots aux enseignants , rapport à leurs rejetons.

Sont elles véridiques ou certaines inventées , va savoir , mais il en est de truculentes .

En voici une rapport à l' orthographe !  Mort de rire

Après qu' on ne s'étonne guère !!!  Diable

" Messieurs, Je n'est pas comprit que Gérard aille un zéro en composition d'orthographe alor qu'ici il a pas de fotes dans les dictés qu'ont lui fé fer a la maison. Veullé revoir sa copie. Remerciement  "

Voici le lien menant à ces perles,  publiées dans leur intégralité

http://www.planet.fr/insolite-les-perles-des-parents-deleves.18997.1470.html?page=0%2C28

ps : rigolez bien , vous êtes peut être de ceux là  ! Diable


#112

LES PETITS TRAVERS DE LA REFORME DE L'ORTHOGRAPHE...... Un peu d'étymologie...

La réforme de l’orthographe imposée prévoit de simplifier la langue française.

Ainsi, le “ph” de “pharmacie” sera remplacé par un “f” pour donner “farmacie” ; “orthographe” s’écrira “ortografe” et “analphabète” deviendra “analfabète”.
Or, chaque mot prend son sens dans ses racines : ainsi, le mot “analphabète” est issu des deux premières lettres de l’alphabet Grec, " alpha " et " beta " précédées du préfixe “a” privatif ( “an” avec la liaison ) qui lui donnent son sens originel, à savoir : “qui ne connaît pas les lettres”, donc qui ne sait ni lire, ni écrire.
Si désormais on écrit “analfabète”, c’est totalement différent, et il faut revoir l’étymologie du mot ; et par conséquent, son sens.

Donc, “analfabète” est issu de :

  • “anal” : qui a rapport à l’anus,
  • “fa” : la quatrième note de la gamme,
  • “bète” : personne un peu sotte.
    Un “analfabète” est donc un con qui fait de la musique avec son trou de balle ! 

    A ne pas confondre avec “les trous du cul” qui pondent “des réformes à la con” …!

    Ai-je bien résumé le Problème ?


#113

Chapeau !+1


#114

+1


#115

Tout faux!

C'est Coluche qui avait raison!

Son cousin, celui qui a été voir un savant de Marseille était analphabête, comme ses pieds... Coucou


#116

Et, signe des temps, tenez-vous bien, bientôt, on aura droit à l' "écriture inclusive" dans les livres scolaires (c'est déjà fait chez Hatier pour le CM2, voir le lien ci-dessous). Déjà que nos enfants ont de la peine à lire et surtout à écrire, car même les profs ne savent plus écrire correctement, on va leur imposer une difficulté supplémentaire au nom d'une idéologie imbécile. On n'a pas fini de rigoler dans les écoles (si c'était pas triste à pleurer).

Il ne faudra plus écrire "chers amis". Pourquoi ? Parce que ce mot masculin, peut inclure des représentantes du sexe dit faible, et donc, il est devenu totalement incorrect de ranger ces personnes dans un mot du genre masculin. La féminisation des mots (professeure, auteure, etc...) n'allait pas assez loin dans la reconnaissance du genre féminin, donc, il a fallu inventer l'écriture inclusive, pour n'oublier personne. "Chers amis, chers électeurs", est donc devenu incorrect. Maintenant il faut dire et écrire "Cher.e.s  ami.e.s, cher.e.s  électeur.trice.s". D'ici à ce qu'on voie cette abomination dans tous les journaux, et dans tous les livres, là non plus on n'a pas fini de rigoler (et de pleurer sur la langue française).

Voir ce lien pour tout savoir sur l'écriture inclusive, qui va bouleverser notre façon de communiquer :

http://www.sudouest.fr/2017/10/12/qu-est-ce-que-l-ecriture-inclusive-et-pourquoi-pose-t-elle-probleme-3856018-4699.php


#117

Ça va barder !!! on n’ avait pas vu un truc comme ça depuis longtemps !


#118

Mince Claude a réussi à ressortir Bescherelle de l’ancien forum;va falloir de nouveau faire gaffe à l’orthographe sur le forum…


#119

Bonjour
Tout le monde se souvient du suffisant Léon Zitrone il nous sortait : ( ce n’est pas inintéressant) , ce savant de la langue française glosait sans savoir que le mot inintéressant n’existe pas dans le Littré mais il est dans le Larousse, la construction de cette phrase est d’un ridicule , on entend souvent nos sinistres et autres intelligents ressortir cette stupidité, ils en disent bien d’autres?
Pour la langue française je fais plutôt référence au Littré , les mots nouveaux que l’académie nous impose je ne cherche pas à les connaître, trop vieux pour les assimiler …


#120

La plupart des beaux parleurs est en mal de vocabulaire , inventant des
mots comme « candidater » ou utilisant par exemple « démultiplier « sans en connaitre le sens
tant pis pour eux !


#121

La plupart des beaux parleurs SONT en mal de vocabulaire.

moi , après " la plupart" ," bon nombre “, " une 20 aine” , " une 30aine " , " presque tous" , etc , etc, je mets le verbe au pluriel , ce que ne font pas ou plus la plupart des commentateurs de la radio ou la TV , y compris les hommes politiques , littéraires ,scientifiques, etc, etc.

http://www.languefrancaise.net/forum/viewtopic.php?id=5488

http://grammaire.reverso.net/4_1_11_accord_du_verbe_avec_un_seul_sujet.shtml

pas facile le français !!! :wink:

https://www.logilangue.com/public/Site/clicGrammaire/CollectifAccord.php


#122

Hello Guy ! Amusant et intéressant ce vieux " topic" . " Quand on voit l’un de nos ancien ministre soit disant très cultivé …" Moi j’aurais plutôt écrit : soi-disant, non ? et, peut-être : " anciens ministres " ??