Bescherelle, réveille-toi !


#123

Et après on s’étonne que le français se fasse croquer par l’anglais…


#124

Bonjour

Blaireau tu as raison, un mot ridicule qui circule souvent “vintage” dont “ouikiki” nous donne la définition et l’origine et serait déformé du français par la prononciation, j’en défini qu’il est inutile mais ça place celui qui l’utilise :sunglasses:


#125

bonsoir à tous

Là c’ est pas " l’est républicain " , mais sur la 5 !

Ce soir donc sur la 5 : échappées belles … émission de bon aloi qui fait découvrir nos belles provinces . Ça nous change de la politique et du reste .

Échappées du jour , " la côte d’ albâtre " , du Havre au Tréport ! par extension Mers les Bains .

Un commentateur cheminant et commentant accompagné d’ une jeune donzelle , faut bien pour le décor et la parité !

Sur la falaise d’ Étretat , en bordure de falaise , ils croisent qqs oiseaux marins genre goélands , mouettes et apparentés …

Remarque de la donzelle , sur la 5 à une heure de grande écoute ! : " ah oui on l’ appelle la côte d’ albâtre , parce qu’ on y rencontre des albatros ! " …
UGH , j’ ai failli m’ étrangler en suçant une feuille d’ artichaut !

La donzelle est surement bachelière et avec mention je suppose :smiling_imp:

allez bonne nuit à tous


#126

Faut albâtre le fer pendant qu’il est chaud!
Bonne nuit!


#127

Bescherelle: R.A.B.(à vous de traduire mais facile).
Tout le monde peut faire des fautes en écrivant le français, langue compliquée :wink:
Même si je peux m’ enorgueillir de ne pas en faire lors de mes posts, je ne suis pas à l’ abri d’ une erreur surtout si on ne se relit pas après avoir écrit.
Sans compter les fautes de frappe.

A +.


#128

Bonjour
Certes, personne n’est à l’abri d’une erreur. Personnellement, je relis ma prose avant de poster, et je la relis après, et j’y découvre encore des erreurs.

Mais ici, pour le cas de l’Albatros, c’est pas tant l’orthographe qui est à incriminer, mais l’absence de culture générale. La culture générale c’est ce qui fait le plus défaut de nos jours parmi les jeunes et les moins jeunes.


#129

Bonjour.Pour une fois,il va me falloir aborder (plutôt effleurer) un sujet peu commun sur ce forum: la politique.Je précise que cela n’engage que moi! En Mai 1981,à été élu
président de la République(ça n’est pas un scoop)le camarade Miterrand (allias “la grenouille”),et, ce Monsieur à inventé L’ÉGALITÉ DES CHANCES! Sûr,c’est une belle idée. En gros,tous les jeunes gens pourront suivre des études. Bien.Seulement, dans tous ces jeunes,il y en a qui sont faits pour poursuivre ces études,d’autres plus ou moins,et d’autres pas du tout!On a perdu avec cette façon d’agir tout le bénéfice dû
à l’intelligence de nombre de jeunes gens qui ont fini par laisser tout tomber,simplement parce qu’ils ne pouvaient pas suivre.Beaucoup ce sont rattrapés
par la suite par un apprentissage tardif,mais le mal était fait,les bases étaient passées à l’as!Maintenant,nous avons la cerise sur le gâteau:le langage SMS.Non seulement
l’orthographe est à la peine,mais les tournures de phrases laissent parfois à désirer.


#130

Je dirai que, le mauvais français, le style SMS, les mauvaises tournures, les fautes … c’est une des conséquence de ce “fléau du 3 eme millénaire” … En l’occurence : Le tout numérique qu’on devrai tous appeller numerdique !

-Si il n’y avais pas les SMS sur les téléphones portables , dont le nombre de caractères très limité , et dont la volonté d’aller vite, conduisent a du “style télégraphique” …
-Si il n’y avais pas tous ces “chat” et autres “messagerie” , avec là aussi la volonté d’aller vite, et qui utilisent des logiciels qui ne reconnaissent parfois même pas les accents et caractères spéciaux …

Sans le numerdique , et avec uniquement du courrier postal (avec ses inévitables délai d’acheminement de souvent plusieurs jours …) tout ça n’arriverai peut être pas, on ne serai pas tenté d’écrire a toute vitesse sans rien relire, on ne serai pas limité par la petite taille de l’écran et le faible nombre de caractères disponible sur un appareil volontairement petit ! tel un téléphone ou une tablette ! (engins souvent bien petits par rapport a la surface d’ une feuille de papier format A4 manuscrite ou dactylographiée !) on ne serai pas limité par des logiciels lacunaires, bogués, ou ne connaissant que les caractères ASCII de base (qui du coup ignorent les accents ) et les jeunes prendraient peut être le temps d’employer (et maîtriser) un français correct ! et prendrai le temps de relire (pour éviter d’envoyer un texte bourré de fautes, ou incompréhensible, ou contenant des inepties ! )


#131

Oui, d’abord, on devrait obliger l’usage du code Q international à 3 lettres comme en télégraphie.
3 lettres commençant par Q = 1 phrase complète.
Et si ça ne suffit pas, on ajouterait le code Z, à 3 lettres également, en usage chez les militaires…
On apprenait déjà le SMS pendant le service national, mais on avait aussi de beaux jouets, et le clavier n’avait qu’une seule touche…!

Trvm10


#132

Bonjour,

Devant ce fleuve de réponses, je voudrai revenir au message initial de Jean-Michel.

Comme disait Pierrot, cette personne serviable intervient souvent dans les forums avec une orthographe improvisée. Je conçois que l’on ai pas un niveau suffisant en rédactionnel mais quand on est prêt à s’investir pour comprendre comment fonctionne un poste de radio, on ne peut être que réciproque dans ses réponses. Je ne sais pas quel âge à ce participant ?

Quand j’ai passé le C.E.P, je me trouvais en classe de quatrième et préparait mon entrée en troisième pour le brevet. Les copains qui étaient passés par la filière CM2 vers CEP puis classe de 5° avaient un niveau rédactionnel et orthographique plus que correct.

Tout cela s’est dégradé depuis 50 ans et l’on voit les résultats catastrophiques aujourd’hui. Quand j’étais actif, je faisais des recrutements pour l’entreprise et le contenu des C.V était truffé de fautes d’orthographe. J’ai été président de jury pour les bacc +2 et 3, Les mémoires étaient bons techniquement mais plein de de fautes de français et d’orthographe. Et cela ne remonte qu’à moins de 10 ans.

J’utilise mon téléphone pour des SMS mais j’écris en français lisible et surtout pas avec ces contractions idiotes du style : “CKOA” (traduisez).

Président d’une association, j’ai souvent des textes à rédiger et comme tout le monde, il m’arrive d’avoir le doute sur la tournure d’une phrase ou l’accord d’un participe. Je ne pourrai que répéter la sempiternelle phrase : google est ton ami mais il suffit de rentrer ce que l’on veut écrire et l’on voit tout de suite comment l’orthographier.

Donc, je trouve dommage que quelqu’un qui ne veut pas faire cet effort de rédaction finisse par passer pour un illettré. Désolé mais c’est ce que je ressens et avec tout le respect que je dois à cette personne.

P.S N’hésitez pas à me signaler les éventuelles fautes qu’il pourrait y avoir dans ce texte.

D’ailleurs, je viens de le modifier trois fois.

Bonne journée à tous.

JP


#133

Bonjour

Et il en reste encore 6 à mon examen !!
Comme quoi ,c’ est pas évident , même en se relisant 3 ou 4 fois , on en laisse encore passer ! :confused:


#134

Bonjour Claude,

Merci pour ta relecture mais il doit m’en rester encore 4 :confused:

Comme quoi !!!

Bonne journée.
JP


#135

Ci dessus le texte corrigé ! Comme quoi , c’ est pas évident , même en se relisant 3 ou 4 fois !! :wink:

Moi itou , j’ ai beau me relire 3 ou 4 fois parfois et j’ en laisse encore passer ! :roll_eyes:

J’ ai constaté que c’ était plus facile à détecter en relisant le texte de qqun d’ autre , que le sien !


#136

Ce n’ est pas évident.

Comme quoi …

A +.


#137

Oui , oui , entre " c’ est pas l’ heure " , et " ce n’ est pas l’ heure " :sunglasses:

Je retourne au jardin avant qu’ il ne repleuve ! :wink:


#138

Effectivement à la relecture, nous sommes tellement sûr de ce qui a été écrit que l’on ne remarque pas ses fautes. Dans mes courriers, documents, etc, je fais relire Madame et très souvent elle corrige et inversement.

Au même titre que l’on peut être convaincu soit même du bon sens d’un texte alors que le lecteur ne va pas interpréter la même chose.

En tout cas, je laisse tel quel mon message sinon, la réponse de Claude n’aurait plus aucun sens.
Et puis, cela permet de rester humble.
JP


#139

Et les virgules, Claude ! Pas d’espace avant, mais un espace après ! Encore un point en moins !
Bon jardinage !

:je_sors:


#140

C’ est ce que je fais ou faisais régulièrement !

Au bureau , après mes rédactions de cahiers des charges , contrats de maintenance ou autres divers documents , je demandais TOUJOURS à un de mes proches collègues de bureau de faire de même , et je leur proposais le même service !
C’ est ainsi que l’ on limitait au maximum le laisser passer des erreurs , et pas que des fautes d’ orthographe :wink:


#141

On a tous fait ça. Moi à l’école, après une dictée, je faisais toujours relire par mon professeur, à mon corps défendant :relaxed:. Et bien, il m’en trouvait, des fautes…:rofl:

Pas beaucoup, il faut être honnête, car à 4 points de moins par faute (5 fautes = zéro), il valait mieux faire attention à ce qu’on écrivait, et on n’avait pas le temps de se relire.

Il valait mieux avoir compris définitivement, et une fois pour toutes, la différence entre un infinitif et un participe passé (faute, hélas des plus courantes aujourd’hui).

Aujourd’hui il n’y a plus de dictées je crois. Les mauvaises notes seraient néfastes à la santé de nos pauvres choux. Pas de dictées, pas de mauvaises notes, et tout le monde est content. Ceci explique peut-être cela.

Comme cela, aujourd’hui, tout le monde obtient le BAC, tout le monde entre en FAC (certains juste pour une visite touristique, histoire de dire j’ai été à la FAC, certains seulement pour draguer les minettes, et d’autres pour tout casser, croyant ainsi résister au système), et nos professeurs d’aujourd’hui sont issus justement de cette même FAC. La catastrophe linguistique s’auto-alimente. Alors il ne faut plus s’étonner de rien.

D’autant que des mauvaises langues encore, disent que le niveau de la FAC aujourd’hui serait, à bien des égards, celui du lycée d’antan. Incroyable ? Pas tant que ça.

Et la dégringolade n’est pas terminée. J’ai lu il y a peu, qu’on envisagerait dans les hautes sphères, de supprimer le passé simple. Eh oui, non mais, franchement, à quoi ça sert le passé simple ? Je vous le demande…

J’arrête car je vais passer pour un bougon.:relaxed: (alors que je suis plié en deux de rire).


#142

Salut Yves

le passé simple , bien sur trop simple , à quoi ça sert ? … déjà le passé composé … et le subjonctif que tout le monde a oublié , sauf les hispanisants qui en restent très friands !!!

Quant au conditionnel , pas mal sur ce forum le mettent au futur en en oubliant le " S " !

Bougon , que nenni … d’ ailleurs " Bougon " c’ était un " Château " bien connu , où j’ ai atterri et d’où je me suis envolé pas mal de fois … naguère . rebaptisé " Nantes Atlantique" je crois depuis et qui a failli s’ enliser dans les landes … !