Cellule céramique chinoise

Bonsoir tout le monde.

J’ai acheté il y a déjà plusieurs mois plusieurs de ces petites têtes de lecture chinoises, sans avoir trouvé le temps ni l’envie de m’en occuper. J’ai d’autres matériels sans doute plus performants, ce qui n’aide pas à la motivation comme chacun sait.

Cet après-midi, néanmoins, j’ai pris le temps de remplacer la cellule piezo d’un petit électrophone reela qui attendait de retrouver la voix depuis une décennie, au fond d’un de mes placards.

C’est la version mono de ce modèle :

J’avais gardé un étrier, enfin je crois que ça s’appelle ainsi. C’est une sorte de ressort en U qui prend le nez et le cul de la cellule. Etrier donc que j’ai simplement collé dans la coque du bras à la superglue. Je ne crois pas qu’il y ait de grands risques que ça se décolle un jour.

Faudrait d’ailleurs que j’en trouve d’autres, de ces étriers : j’ai une ou deux autres vieilleries en attente. Si quelqu’un a un lien ?

Bref ça fonctionne, ce serait mentir que dire le contraire, mais j’ai surtout des aigues. C’est, sans être complètement décevant, un peu dommage quand-même.

Je me demandais si c’est relatif à la cellule elle-même, du fait de quelques petites différences avec celle d’origine, ou si c’est autre-chose mais avant de démonter tout le biniou je préfère demander.

Ce serait idiot de disséquer l’ampli si il n’y est pour rien.

Je me doute que, de toute façon, le HP inversé audax n’est pas un foudre de guerre et que son montage dans un couvercle ouvert à tous les vents ne favorise en rien la restitution des graves, mais tout de même.

J’hésite donc à ouvrir pour augmenter la valeur du condo de liaison, par exemple, ou éventuellement mettre un 2 ou 5 nanos en parallèle du primaire du TS, faut voir.

Mais avant d’en arriver là, je suis preneur de tout retour d’expérience sur les conséquences du remplacement d’une piezo par une céramique, et sur cette cellule en particulier :

Sinon cet électrophone n’est pas inintéressant avec son moteur à spire de frager et son débrayage automatique du galet.

Il souffre toutefois de plusieurs tares dont certaines m’ont obligé à des compromis.Les photos du modèle stéréo au GL en disent long.

Déjà, je l’ai eu un peu fracassé. La superglue faisant des miracles, c’est reparti…

La platine, montée dans une valise en contreplaqué, est en plastique, de ceux qui fondent au contact d’autres dérivés de pétrole. Comme si ce défaut ne suffisait pas, sous le poids des années et sans doute aussi de la mécanique, elle se fausse… La gamelle qu’elle a prise et qui ont arraché les inserts a peut-être aussi aidé, la chaleur des 2 lampes également. Elle n’a pas toujours eu le moutarde en condo de liaison que je lui ai mis il y a 10 ans.

Sinon, donc, mécaniquement c’est un peu fait comme le train arrière une austin mini ou d’un C15 : la coque plastique porte un faux châssis en tôle et c’est ce faux châssis qui soutient tout le mécanisme, le plastique entre lui et le bois de la valise se déforme donc.

Comme il est illusoire de penser redresser cette coque, j’ai donc du corriger les angles du plateau, du galet, et du moteur pour que le plateau ne soit plus incliné au point qu’un 33 tours frottait sur la valise. Un détail, puisque l’acier se tord assez bien.

Et c’est reparti comme en 62.
C’est plus puissant que le ducretet habituel, celui avec le couvercle conque, mais le son est un peu moins bon.

Même si ce n’est pas usuel, cette cellule céramique chinoise a peut-être besoin d’une correction RIAA pour compenser la courbe de gravure RIAA qui accentue beaucoup les aigues:

Ce n’est pas au niveau du transfo de sortie qu’il faut agir mais dès l’entrée de l’ampli au moyen d’une cellule RC (ou d’une simple capacité en parrallèle sur la cellule, valeur à essayer pour obtenir le meilleur résultat à l’oreille (de l’ordre de 1 nF).

1 J'aime

J’ai réussi à grand peine à maitriser l’outil magnétophone du smartphone mais le fichier est en 3gpp, non autorisé.

On n’a jamais vu à l’époque de correction RIAA utilisée avec une cellule céramique …

En tous cas ni sur les électrophones et ni avec les pick-ups reliés à des postes de radio …

Voilà en mp3, j’espère que la qualité audio n’en a pas souffert.

Le même 33 tours, première partie avec le ducretet-thomson qui s’en sort bien avec son couvercle « conque acoustique », malgré un petit HP, et seconde partie le reela.

Quelque-chose cloche avec le reela, mais qui quoi comment qu’est-ce…

J’ai utilisé et les écoute encore ces petites cellules chinoises à 1 euro port inclus (il y a 2 ou 3 ans). Je les ai montées sur des petits phonos-changeurs 45 RPM de marque RCA. Satisfaction totale !

Bonjour,

J’ai un électrophone de cette époque également muni d’un moteur à spires de Frager. Il est lent à atteindre la bonne vitesse de rotation car il faut que les paliers de ce type de moteur soient parfaitement alignés ce qui n’est pas du tout facile à effectuer par un amateur comme moi. Je pense que le moteur de ce Radialva a eu l’avantage de pas avoir eu besoin d’une révision.

Cordialement.

Patrick.

Bonsoir,
Coincidence, je viens juste de remettre en route ce Claude, Cadet 1 ?, dont le bras de lecture était cassé au niveau de la cellule. Après avoir essayé en vain une cellule d’origine , sans doute séchée, je me suis rabattu sur une de ces cellules céramique. Avec un coup de pistolet à colle et quelques soudures délicates sur les connexions plutôt petites, ça le fait.
Pour le son, je le trouve plutôt correct, mais il faut bien veiller à l’orientation de la cellule. Sans gabarit ce n’est pas forcément évident. Et j’ai dû augmenter la pression - il y a un ressort sous le bras - ces cellules étant plus légères que celle d’origine.
Et là aussi, le haut parleur inversé très plat n’a pas l’air très bon pour le grave.
Il me reste à « habiller » tout ça proprement.
Claude (eh oui, forcément…)

Moi j’ai eu la chance d’avoir de stock une espèce de petit berceau en tôle ressort, il prend la cellule entre l’ergot carré au cul et l’encoche à l’avant.
Comme ce berceau avait les oreilles pour la fixation standard, je n’ai pas eu de problème d’orientation droite/gauche en inclinaison.

Je cherche d’autres petits berceaux de ce genre, sur la baie et ailleurs, mais ça semble introuvable.