Comment tester une triode de puissance?

Bonjour, je m’adresse à votre communauté en désespoir de cause…Au travail on a une lampe dans une machine de collage bois haute fréquence. Sur le coup j’ai bien pensé à une triode, la référence exacte marquée à la main étant illisible…Donc il s’agirait bien d’une triode de puissance de type 3CX10000H3. Depuis que j’ai pris mes fonctions de technicien de maintenance dans cette entreprise on a remèdié à pas mal de problèmes d’amorçage divers…Autant dire que la triode a du prendre pas mal de claques…Le problème actuel c’est que la machine fonctionne très bien mais seulement quelques heures après c’est la cata…Elle se met en sécurité, jusquà faire disjoncter le disjoncteur principal…ce qui m’intrigue c’est qu’il y a une résistance ohmique entre la masse de la machine et la cathode même machine éteinte…Etant donné que la machine fonctionne bien pendant quelques heures le filament ne peut pas être en cause…par contre je sais que cette lampe a déjà été remplacée dans le passé…Evidement cela peut faire penser à un court circuit interne à chaud…Après mes connaissances dans ce domaine sont assez limitées…En vous remerciant d’avance…

Je viens de voir le bébé. Ouch !!! d’après le datasheet de la bête disponible ici 29kW jusqu’a 90MHz sous 9KV 4A . Il y a de quoi jouer à claude françois puissance 10. :scream:

j’ai déjà connu des triodes de puissance qui se mettait en CC a chaud

Excellente pour les amplis HF.Mais je lui préfère la 3CX800.

je confirme c’est la fin de vie classique de ces gros tubes s’il on été un peu malmenes ( depassement de I anode max ou problèmes de refroidissement)
cela se termine par des arcs internes et ou des C/C a chaud
principalement si le tube vieillissant on augemente outrageusement son excitation grille
par contre ATTENTION en bricolant dans ces trucs la HT ne pardonne pas
le seul moyen que vous avez de la tester est sur la machine
si elle est correcrement conçue vous devez avoir une prise de test ou des appareils de mesure a poste permettant de mesurer le courant et la tension anode ainsi que le courant grille d’excitation.
quand je parle de courant grille , ces tubes la ne sont pas excitées par la grille mais par la cathode / filament cat ils fonctionnent en grille a la masse, mais on peu mesurer un courant grille

Vous m’étonnez du bébé, même les postes de radio ne durent pas plus de 6 mois dans l’atelier…Même à 20 mètres de la machine avec pourtant un semblant de cage de Faraday…A vrai dire au début, il n’y avait pas de cage de Faraday et toutes les télévisions et les radios du quartier…Bon tout va bien, il n’y a plus que mes plombages au niveau des dents qui chauffent…Effectivement, je pense que c’est encore mieux que la 4 G pour la santé…

j’ai omis de vous souhaiter la bienvenue sur doc-tst
meme si vos problèmes ne sont pas spécifiquement de la radio
par contre si vous ne "blaguez " pas le rayonnement de votre machine est assez inquietant

Bsr,
A quelle fréquence fonctionne cette machine de collage ? ( çà fait un peu peur : genre ondes radar , de four micro-ondes). :face_with_head_bandage:

je pense que cela doit étre du 13.6 MHz ou du 27.2 MHz fréquences industrielles classiques en chauffage par perte dielectrique ?

En fait c’est un gros auto-oscillateur sur 13 ou 27 mais il semble que la conductibilité entre la cathode / filament et la masse soit normale
le plus gros avec lequel j’ai joué était équipé d’une 3CX3000 pour souder des sacs
une lampe ça s’use , il faut la changer de temps en temps
ampli3CX3000A7C

les miens était pilotes par Qz ( c’etait des Henry’s d’origine USA sur des batis d’evaporation sous vide )
un auto oscillateur ça doit promener en frequence en fonction de la charge
c’est bien conforme a la legislation les auto oscillateurs ?

C’est aussi un Henry Radio , un auto-oscillateur semble assez stable pour rester dans les limites des bandes ISM allouées , jusqu’à présent la législation ne semble pas très regardante :upside_down_face:

Merci, pour la réponse, mais c’est bien ce que je craignais…Vu ce qu’il a pris auparavant, vu les amorçage que j’ai vu…je pense que le tube n’a pas aimé…Il n’y a aucun point de contrôle sur cette machine, pas trop étonnant que le fabriquant aie fait faillite non plus…Après la lampe, je n’ai aucune idée de quand elle a été changée non plus, cela ne fait que trois ans que je travaille dans cette entreprise…Vu les arcs qu’elle tirait avant, cela n’a rien de surprenant…Ne vous inquiétez pas, cela amorçait bien à 2-3 cm…Dans ce cas, pas d’inquiétude pour la retraite…Là tout est réuni, la tension, l’intensité et la fréquence, si tu touches cela, il n’y a aucune chance de s’en sortir…Merci, de me mettre en garde, vous êtes déjà la deuxième personne à me le dire…T’inqiète surtout pas qu’avant d’y toucher, je vais te mettre tout cela à la masse…Vrai que j’ai déjà pris du 380V , à vrai dire avant j’avais des cheveux frisés maintenant ils sont tout droits…

mouais, je suis bien d’accord. Je ne suis paq le magicien d’OZ

il est evident que si vous ne maitrisez pas le point de fonctionnement du , que la charge anode n’est pas la bonne ( mauvais reglage des CV et des selfs ) cela va se traduire par des tensions ou courants plus eleves que prevu et le tube ne va pas aimer du tout

Bonsoir, en fait voici les valeurs affichée aujourd’hui…En fait c’est machine en puissance maximum et les collègues ont du coller en augmentant le temps de fonctionnement à 5 min au lieu de 2 min 30…On a eu beau faire des essais avec différentes positions du condensateur variable le courant anode n’est pas dans les valeurs préconisées par les anciens utilisateurs. On dirait même que le courant anode diminue graduellement…Sans être un connaisseur de ce genre de tube, je pense qu’il est bien en fin de vie…Merci pour toutes vos réponses…

il semble bien que votre tube soit en fin de vie
controlez quand meme la ligne ( coax , bifilaire ou autre) qui amene la puissance sur la presse a coller
vous n’avez pas changé de type de colle, de fournisseur de pieces a coller ?
des modifications d’écartement des électrodes de la presse a coller ou de la constante dielectrique des matériaux a coller peu amener des déboires

le courant grille est a regler au maximum possible
cote anode vous devez avoir des regalges
accord ou tune a regler au min de courant
charge ou load a regler au max de courant anode admissible par le tube ( la prudence est de n’utiliser le tube qu’a 90% des son courant max)
il est a noter que chaque fois que l’on fait monter le courant anode par la commande load on doit rechercher immédiatement le min de courant par la commande accord
proceder par petites variations afin de ne pas perdre les reglages

Bonjour!
Déja rencontré également ce genre de triode monté en auo-oscillateur sur 27 Mhz.
Alimentation sous 5000V, et redressement triphasé par 6 tubes à vapeur de mercure.
Le dispositif servait à cintrer du bois volontairement gorgé d’eau, pour obtenir des planchettes destinées à la construction de dossiers de chaises.
Les planchettes de bois très humide étaient insérées l’une à côté de l’autre, par dix, entre une plaque concave, et une plaque convexe, formant les deux lames du condensateur d’accord de l’oscillateur.
Le bois était ensuite écrasé entre les deux plaques, et la triodes séchait complètement le bois entre les deux armatures, en deux minutes environ.
Une fois démoulé, le bois avait sa forme définitive.
A ce régime, la triode ne faisait pas de vieux os!..