Consommation excessive


#21

la palme du plus mauvais rendement revient certainement à l’éclairage du cadran dans les TC : pour une lampe 6,5 V 0.1 A de 0,6 W il y a une résistance d’environ 1000 ohms, qui nécessite 1000 x 0.01 soit 10 W!


#22

Il est assez rare, pour ce qui nous concerne, qu’on soit amené à intervenir sur de tels matériels ! Et qui ne sont peut-être pas non plus en " tous courants " ! J’avoue que je ne connais pas la puissance d’un télé, aussi ancien soit-il. S’il est tous-courants ou pas ? Cette puissance dépasse t’elle de beaucoup les 100 VA. Quelqu’un peut-il nous renseigner à ce sujet ? 250…500 VA ?
En tous cas, en ce qui me concerne, je dispose de 100 VA, et ça me convient bien. Y compris pour les quelques amplis qu’il m’a été donné de dépanner.


#23

Bonjour,

En ce qui concerne les télés, il y a eu des modèles tous courants , ou pseudo tous courants a tubes série “P” et HT par doubleur latour a partir su secteur …(ces pseudo tous courants n’avais pas de transfo, mais nécessitais de l’alternatif pour le doubleur latour)

La puissance consommés par ces télé étais de l’ordre de 160 à 240 W pour un poste noir et blanc, et de l’ordre de 300 à 450 W pour un poste couleur (avec, pour ces derniers, une grosse pointe de courant pour la démagnétisation du tube cathodique couleur a la mise sous tension !)

Il fallais donc, pour avoir un peu de marge , prévoir un 500VA pour pouvoir s’attaquer mêmes aux TV couleurs les plus grosses et les plus complexes …

Quand aux amplis de sono, certe rarement tous courant (mais ça a existé ! les amplis tous courants avec des lampes série “P” comme les télés …) il y en a eu , même dès les années 1930-40, des modèles de forte puissance , 150 à 300W RMS en sortie n’étais par si rare, et il a existé des amplis a tubes délivrant 1 kW RMS voir un peu plus en sortie ! (et là, il faut prévoir un transfo de 2 KVA ! )

Bon, bien sur, ce n’est plus du domaine d’une kermesse… c’est du domaine de la grosse sono pro (sono de concert ) ou d’équipement pour grands espaces en plein air (meeting aérien, circuit de course automobile, son et lumières ) ou radiodiffusion (modulateur pour emmetteur) Et c’est assez rare qu’un amateur ait a dépanner des amplis de ce gabarit là !


#24

@slouptoouut
J’ai l’impression que tu as une grosse prédilection pour la sono ???


#25

Bonjour,

@stecha : oui, j’ai une grosse prédilection pour la sono …Et c’est une des raisons qui m’a amené ici !

En effet, en fait, la T S F ne m’intéresse guère (j’ai fais une collection de postes, puis je m’en suis un peu dégoutée et l’ai délaissée …) et je me suis surtout intéressé a la sono (qui est techniquement un sujet assez voisin …Les étages BF d’un poste à tubes sont techniquement comparable a ce qu’on trouve en sono, les platines tourne-disque ou autres appareils hifi sont , là aussi, comparable a ce qu’on trouve en sono … Ca diffère aux niveaux des fonctions, de la puissance délivrée, et de la robustesse mécanique, mais les principes de bases sont quasiment les même que la radio ou la hifi ancienne ! )

…Mais je n’intervient guère sur les forum de sono et de disc-jockey car , en général, et surtout de nos jours, les D.J achètent leur sonos toutes faites (il ne la fabrique pas ! ou ne récupère pas du matériel issu de brocantes, voir des poubelles, pour rétrofiter ce matos ! ) et on majoritairement recours au numérique, à l’informatique, a la musique dématérialisé , il font quasiment tout avec un ordinateur ! (Le fameux numerdique …qui plait aux jeunes …Mais que je déteste ! )

Et puis ça a quelques avantages autres que le coté technique, le plaisir de refaire fonctionner du matériel , et de l’utiliser :

-Ca fait connaître du monde (si on a besoin d’une sono, forcément, c’est qu’il y a du monde …sinon on ne ferai pas appel à une sono !)
-Ca permet de faire profiter un large auditoire de sa musique, et de la qualité du son (fusse t’il parfois avec des choix cornéliens si ça ne plait pas a tout le monde ) tandis que la musique de son poste de radio , on est seul a en profiter (a de très rares exception près)
-Ca permet souvent de profiter d’un bon repas (Quand il sonorise un mariage, par exemple, le D.J. profite du même repas que tous les invités du mariage …)
-Ca peux contribuer a arrondir les fins de mois (si la prestation est rémunérée)
-Ca permet souvent de profiter aussi soi même de la fête (on est pas tout le temps derrière sa régie en train de mixer !)

Bien sur il y a aussi quelques inconvénients :

-La consommation électrique (Ca consomme plusieurs kilowatts… si le tout est branché sur un compteur de chantier câblé en volant avec du fil trop petit et avec une mauvaise prise de terre , ou une installation vétuste dans une vieille salle de petit bled sous dimensionnée, ça peux se transformer en plan galère !)
-Le poids du matériel (Qu’on trouvera moins pénible …si on fait de la muscu, et/ou si on trouve un acolyte pour faire de la manutention )
-L’obligation de résultat pour peu que la festivité soit un événement important ! (si ça ne fonctionne pas, ou tombe en rade en plein milieu d’un événement qu’on fête qu’une fois dans sa vie, tel un mariage, ou des noces d’or , ou l’anniversaire de ses 50 ans , c’est très mal vu !)
-Le risque de passer une nuit blanche si la fête est victime de son succès et ne s’arrête plus ! (parfois , la seule solution pour éviter d’en arriver là quand ça continue alors que même les organisateurs souhaiterais y arrêter et aller se coucher …consiste a couper le courant au disjoncteur général ! là, forcément, tout s’arrête et tout le monde sort !)
-La nécessité de faire gaffe aux exces d’alcool avec toutes les boissons présente dans ces festivitées ! (Il faut faire attention à la consommation excessive … comme le dit le titre … Un D.J. pompette, ça fait désordre …Et puis apres faut remballer et ramener le matos et prendre le volant !)

Bon, on s’égare (bien qu’il soit, là aussi, question de consommation excessive ! sauf que parfois c’est de la consommation excessive de champagne plus que celle de courant ! )

sloup


#26

Bonjour
Aujourd’hui c’est le mauvais et ai repris le poste Marconi.
J’ai fais un essai en l’alimentant en 110V.
Il chauffe beaucoup moins mais j’ai un grésillement continu et de temps en temps un crachement plus fort. D’ou cela peut il venir ?? parasites ?? autres ??
PhilMVI_3787.avi (4,7 Mo)


#27

un peu normal ces postes recuperent pas mal de parasites secteur
regarder C27, C11, C12 ( tension service 630V)
et essayez de brancher une prise de terre ( ne pas le faire sans etre sur des capas précédentes)


#28

Vu le bruit de ces parasites qui noient complètement le signal ça ressemble a un appareil a proximité qui transmet des données numériques genre routeur ou téléphone portable. Il faut essayer de le mettre a la terre mais surtout s’assurer qu’aucun appareil moderne ne se trouve a côté, ou bien changer le poste de place pour voir si ça règle le problème.


#29

Bonjour
Merci pour vos réponses.
Cela doit être cela car j’ai plusieurs appareils dans le bureau (CPL, chargeur telephone, caméras surveillance…
Phil


#30

cachottier vous ne nous aviez pas dit cela, il y a effectivement une incompatibilite totale entre la reception AM surtout en GO avec ces appareils modernes………
solution eteignez tout cela sans oublier le PC ou le MAC ou la tablette


#31

RE
Je pensais qu’il y avait une solution pour éliminer ou empècher d’entrer tous ces parasites.
Je me suis trompé, on va faire avec.
Sur les postes + “moderne”, années 60, cela fonctionne sans parasites.
Merci


#32

les tous courants ne bénéficient pas de l’isolation apportée par le transfo d’alimentation.
de plus vos postes des années 60 marchent sans doute avec un cadre qui est moins sensible aux parasites du fait de sa directivite et qu’il capte plutôt la composante magnetique que la compocante champ electrique de l’onde


#33

c’est toujours l’argument avancé pour justifier qu’on a moins de parasites avec un cadre ferrite ou à air, plutot qu’avec une antenne; pourtant, les parasites créent aussi un champ magnétique, les deux sont indissociables dans l’onde électromagnétique, alors pourquoi cette atténuation sélective?

n’y a-t-il pas aussi une influence du spectre de fréquence, une étincelle qui crée un parasite ne se contente pas de générer des fréquences voisines des porteuses, mais bien plus largement, ceci peut-il jouer?


#34

il y a l’effet de directivite du cadre qui est loin d’etre negligable
en plus tout depend la source du parsite
certains types de generateur de parasites perturbent enormement les cadres par exemple les anciens TV a deflexion magnetique était une plaie pour les postes a cadre

d’autre part quand vous generez une onde par un procede magnetique ( boucle) ou generateur de champ electrique ( antenne filaire courte)
le champ EH ne se forme rellement qu’a une certaine distance de la source il est preponderant magnétiquement ou electrosatiquement au voisinage de la source.

c’est ce qui rend tres difficile le releve des diagrammes d’antenne en champ proche.

il faut ( par experience ) une distance de 500 a 1000 longueurs d’ondes pour que le diagramme soit correct.

lorsque mous relevions et reglions les diagrammes d’antenne en bande X ( 10GHz) l’operation pouvait se faire en chambre sourde.
par contre les antennes bandes L ( 2GHz) ( malgré un chambre parfaitement anechoide dans cette bande) devaient etre relevées en atmosphere libre au dessus d’une foret qui constituait l’absorbeur plan de sol le recepteur était alors place a plusieurs centaines de metres.
je pense qu’il se passe la meme chose aux fréquences basses, il n’y a aucune raison pour que ce soit different,: Maxwell et le meme quelle que soit la frequence.
a mon avis la se trouve l’explication des différences antennes / cadres


#35

bonjour,

affirmation basée sur les expériences citées plus bas? je ne connais pas en détail la théorie des antennes, et je parie que pour beaucoup on se base sur des mesures, telles que celles décrites; mais justement, sans rentrer dans les détails avec les équations de Maxwell, champ E et B sont liés en tout point de l’espace, qu’on soit près ou loin de la source de l’onde!
bien sûr, un doublet idéal dans un espace vide est loin de ce qui se passe avec un conducteur réel entouré d’une multitude d’obstacles plus ou moins réfléchissants, mais quand même , la directivité et la sélectivité doivent jouer un rôle prépondérant

je me souviens du sifflement qui apparaissait chez nous, quand le voisin du dessous allumait sa télé… et différent suivant que c’était la 1ère ou 2ème chaine, on savait ce qu’ils regardaient! Linky peut aller se rhabiller :slight_smile:


#36

Oui je peu vous dire que le diagramme en champ proche d’une antenne n’a rien a voir avec le diagramme reel
c’est a la fois une experience est une theorie verifiée plus tard quand on a pu faire des calculs de champ proche grace aux tres gros calculateurs de l’epoque les premiers cray


#37

Bonjour
Radiolo a raison il y a deux zones principales à considérer , la zone de champ proche , qu’on donne en gros à 2x d2/lambda ou d représente la longueur de l’antenne et lambda la longueur d’onde , les deux étant bien sur dans les mêmes unités , et la zone de champ établi ou
les champs E et H sont orthogonaux et en quadrature seulement à partir de cette distance
quant à la mesure du diagramme de rayonnement d’une antenne c’est une autre histoire car il faut une zone assez vaste sans reflection notoire , ou une très grande chambre anéchoïque avec les absorbants qui vont bien , et en plus on fait varier la distance de l’antenne de mesure par rapport au sol pour s’assurer que les reflections ne faussent pas les mesures
les derniers diagrammes d’antenne que j’ai réalisé au boulot l’ont été (il y a longtemps ) dans la grande chambre anéchoique du CEV de Brétigny ou l’on pouvait mettre un avion de chasse en entier !