Controleur Metrix 432 , trouve t'on encore la bonne pile ?


#1

Bonjour,

j’ai récemment remis en état un bon vieux contrôleur métrix 432 (en étant agréablement surpris de sa précision encore très honnête !) dont je joint les photos …

Ce contrôleur nécessite 2 piles, qui se logent sous une trappe transparente sous le multimètre (le dessous de l’appareil comporte la dite trappe à pile, facle d’accès, et chose rare, une notice d’emploi de l’instrument )

  • une de 1,5v qui étais encore présente (mais qui datais de l’époque du multimètre et qui avais bien entendu coulé ! )
    Pour celle ci, pas trop de problème, il a juste fallu décaper soigneusement les lamelles de contacts, et remettre une pile neuve type “D” (ou LR20, ou BA30 …)

  • une de 15V, qui avais déjà disparue et qui semble être devenue introuvable
    Pour celle ci, ça a été plus compliqué , j’ai remplacé par une pile de télécommande A23 de 12V en série avec une pile bouton LR44, assemblés avec un bout de gaine thermo …Puis maintenues dans le logement avec un petit pied en caoutchouc(pied destiné a l’ameublement, vendu en G S B, et faisant le bon diamètre pour maintenir les piles, trop petites, dans le logement du contrôleur ) ça fonctionne avec cette bidouille mais j’ai des doute sur la précision en ohmemètre (la bidouille donne 13,5 à 14v au lieu de 15) et sur la durée de vie des piles (celles ci ont une capacité bien faible) …

-> Quelle est le modèle exact de cette pile 15V ? et trouve t’on encore la bonne pile ?

sloup


#2

essayez donc 5 piles lithium de 3V il y aura plus de capacite et cela fera 15V pile poil

et puis pour la chute de tension de la pile il y a le tarage dans la mesure ou il reste dans la gamme de resistance prevue par le constructeur (pas de changement de pot de tarage) la precision sera respectée


#3

Bonjour,

Oui, il y a le tarage au moyen du potar idoine, mais celui ci est (actuellement) quasiment en bout de course et on arrive tout juste a caler le zéro de manière approximmative (c’est vraiment “a la limite” surement parce la tension est un peu trop faible)

Il y aurais effectivement les piles CR2032 de carte mère d’U.C. d’ordinateur, mais le diamètre est un peu grand et j’en ai pas cinq !

sloup


#4

Les assortiments de piles de montre d’une quelconque foirfouille feront le bonheur de sloup pour quelques kopecks.
5 piles identiques dans un bout de gaine thermo, et l’affaire est classée.


#5

Si on peut encore trouver ce genre de pile chez VARTA: attention, ce n’ est pas donné !
Référence: V74PX.

A +.


#6

A l’origine ces piles 15V servaient pour les flashes photo, quand on était moins vieux… :sob:


#7

bonjour
voir le lien
https://www.ebay.fr/sch/i.html?_nkw=pile+15v&ul_noapp=true


#8

Ah oui, les flash a “ampoules” au magnésium, bleues, et réflecteur qui se dépoie comme un éventail …J’ai d’ailleurs encore des lampes pour ces flash !

sloup


#9

Vérification faite, les piles de montre sont en 1V5.
En choisissant des modèles pas épais, on doit pouvoir en caser 10.


#10

Bonjour,
Je ne vois pas trop l’intérêt de ranimer ce dinosaure.
J’en ai quelques une de cet âge et j’e les ai longtemps maintenus en état de marche, changé les piles, testé les calibres etc…
Tout cela pour ne pas m’en servir, alors j’en ai oubliés et les piles ont coulé.
Un jour, j’ai décidé d’enlever toutes les piles des appareils que j’ai trouvés dans les placards et qui n’étaient quasiment jamais utilisés, j’ai découvert des catastrophes.
Depuis, je n’installe les piles qu’au moment de m’en servir et je les ôte ensuite, il ne faut que quelques secondes pour mettre les piles en place.
D’ailleurs, si on consulte les notices, il est bien précisé qu’il faut ôter les piles en cas de non utilisation prolongée.
cdt,
gérard


#11

Je m’y attendais un peu, a ce que quelqu’un trouve saugrenu …de ranimer un tel dinosaure/arias/vieux-tromblon/oignon … (rayer la mention inutile !)

mais je trouve un certain charme a ces vieux instruments, et parfois (notamment en présence d’un signal fluctuant lentement ) il arrive de préférer voir dévier une aiguille plutôt que lire une poignée de chiffres sans significations,qui défilent sans cesse , sur un afficheur LCD (des fois , avec un multimètre numérdique, on a l’impression de regarder l’affichage du volucompteur quand on pren de l’essence !)

Il y en a qui gardent encore , et utilisent, leur 462 Métrix , ou Monoc Chauvin Arnoux, ou CDA20 , pour les mêmes raisons …

Quand à l’oubli des piles, dans un multimètre récent à affichage LCD, resté inutilisé un certain temps, le résultat est le même …


#12

J’ utilise toujours ces 2 engins :wink:

A +.


#13

il y a aussi les piles au lithium CR1632(diamètre 16mm, épaisseur 3.2mm) qui rentrent peut-être dans le logement …

Benoît


#14

Ah oui, effectivement, des piles lithium de diamètre 16 entrerais dans le logement …Elle sont hélas moins courantes (je n’en ai encore pas vues, du moins pas en G.S.A !) que la CR2032 archie connue , mais d’un trop grand diamètre

J’ai, assez récemment, constaté que, outre son utilisation classique sur les cartes mères de P.C …la pile CR2032 étais, depuis peu, utilisé dans une foultitudes d’articles de décorations de noël lumineux, à LED, et devant briller sans fil à la patte …(petits père-noël lumineux, petits sapins de noël de table, petites bougies à LED, et autres gadjets du même genre !) c’est dommage qu’elle n’entrent pas dans le Métrix432 car, des CR2032 on en trouve maintenant pleins partout a l’approche de ces (satanés !) fêtes de Noël !

En attendant, et au passage, ce multimètre est peut être obsolète, mais c’est un bon multimètre, bien pensé et doté de nombreuses protections évitant sa destruction en cas de mauvaise utilisation ! (fusibles et disjoncteur contre les surintensités, éclateur à gaz au néon contre les surtension , butées à contact électrique de surcourse d’aiguille …) Il étais d’ailleurs utilisé dans l’enseignement (en raison de ses protections, il pouvais être confié a des élèves, même maladroits, ou ou n’ayant pas compris la leçon !)

sloup


#15

Et les piles ne servent que pour l’ohm-mètre…
Quand on fait des mesures de tension ou de courant, pas de problème de piles rincées, comme avec ces satanés contrôleurs modernes.
De plus, ça n’invente pas des tensions farfelues avec un affichage instable comme avec les versions électroniques, qui sont totalement allergiques à la moindre pincée de HF.


#16

Bonjour,

ah ça oui, les multimètres numerdiques modernes qui sont bons a rien avec des piles faibles … ou qui racontent des choses complètement farfelues et qui sont allergiques a la moindre pinçée de HF ou même d’autre signaux bizarres, j’ai déja connu … Et pas qu’en radio !

(J’ai aussi rencontré ce genre de comportement en faisant des mesures dans des tours à commande numérique doté de moteurs brushless , ou pas à pas … Les fréquences , souvent élevés bien que n’étant pas de la HF, issues des drivers de moteurs d’avances, et se superposant aux tensions continues ou alternatives qu’on souhaitent mesurer …suffisaient a rendre fous certains multimètres ! alors qu’un bon vieux multimètre a aiguille indique une valeur, certe un peu inexacte , mais pas complètement farfelue et donnant un ordre de grandeur pas trop éloigné de la vérité et suffisante pour dépanner un tour ! )


#17

J’utilise aussi très fréquemment un Metrix analogique (462 ou MT222),plus rarement un numérique (Beckman) pour les mêmes raisons que Sloop.Les mesures de continuité par ex sont plus rapides et plus aisées avec un analogique. Le numérique ne se justifie que pour des tensions faibles ou nécessitant une grande précision de lecture,ou pour trier des résistances.
Olivier


#18

+ 1 à vous 2 :wink:

A +.


#19

Bonjour,

effectivement, le multimètre numerdique est intéressant pour mesurer de faibles tensions, ou faibles résistances, avec une grande précision…C’est surtout utile pour faire des mesures sur une carte mère d’ordinateur, un lecteur de DVD, ou une chaine hifi …

Mais quand il s’agit de faire du dépannage dans un poste de radio ou un ampli de sono a tubes …Ou dans un tour …On y trouve plutôt des tensions (beaucoup plus) élevés ! et on est pas a quelques millivolts (ou même quelques volts) près ! et on peux être confronté a des valeurs fluctuantes (et il peut être intéressant d’en suivre les fluctuations)

En fait, il faut avoir les deux types d’instrument ! (ou même deux de chaque, soit 4 en tout, pour avoir la possibilité de faire un montage V-A (pour contrôler simultanément tension et intensité) ou pour avoir un multimètre de secours (si l’un d’eux tombe en panne, et qu’on ne peux le remplacer facilement par un neuf …parce c’est un dimanche, ou lors d’un dépannage sur site dans un bled perdu ! )

sloup


#20

Bonjour,
Certaines formes de tensions ne peuvent être mesurées avec un simple voltmètre, qu’il soit à aiguille ou numérique.
C’est le cas du PWM, de plus ne plus courant.
L’aiguille intégré par son inertie et donne l’illusion d’une mesure stable, mais qui n’a rien à voir avec la réalité.

Un simple voltmètre à aiguille ne sait mesurer que des tensions continues ou alternatives sinusoïdales en basse fréquence uniquement.
Les numériques sont bien plus performants, plus précis, les bons mesurent en valeur efficace vrai.

Mais on peut préférer la mesure “au doigt mouillé”…
Cdt,
Gerard