Coup de gueule

Pourtant la loi confirme ce que constate guilhem.
Hier, adoption de la loi sur la PMA pour les couples de femmes.

De mon temps :kissing_smiling_eyes: il s’agissait de demander à la médecine de venir en aide aux couples qui n’arrivaient pas à avoir d’enfants.
Maintenant, deux femmes se mettent en couple, veulent un enfant, et bizarrement n’y arrivent pas toutes seules ! Elles demandent donc à la médecine de corriger cette anomalie (une cruelle injustice !). Donc PMA, remboursée bien sur.
Demain, les hommes en quête d’égalité (c’est la mode) demanderont la GPA et l’obtiendront.

Sur les questions écologiques, on constate que l’Homme est assez arrogant pour croire qu’il est n’est pas dépendant de la nature et qu’il peut la dompter. En biologie c’est bien la même chose apparemment…

Faudrait un jour mettre à poil les écoliers devant une glace, leur montrer qu’on est différents qu’ils le veuillent ou non, loi ou pas loi, et leur expliquer à quoi sert ce qui fait notre différence… :upside_down_face:

C’était mon petit coup de gueule à moi.
Çà ne sert à rien et je ne n’alimenterai plus ce sujet, mais ça fait du bien de s’exprimer quand on nous dicte au quotidien ce qu’il est bon de penser.

3 J'aimes

Ont va devenir des escargots !!!:grin::grin:

c est malheureusement vrai
bientôt il faudra demander une dérogation pour avoir un enfant " normalement"

2 J'aimes

Bonjour,

Vous avez tout à fait raison Joel8 et cela n’est pas nouveau.En ce qui concerne les escargots ,il y a quelques années,les russes ont en mis en orbite (il n’y a aucune intention de ma part de faire un mauvais jeu de mots) dans l’espace pour observer leur comportement en vue d’une longue mission humaine vers mars.

Bonne continuation.

Patrick.

Bonjour,

Beaucoup de choses sensées dans ce qui précède et je me sens moins seul ! mais c’est sûr le bon sens semble avoir du plomb dans l’aile aujourd’hui.

2 J'aimes

salut Claude

Et des gros plombs … de la chevrotine même ! et dans pas mal de domaines :frowning_face:

Comme tout le monde, j’ai lu Le Meilleur des Mondes quand j’étais au lycée. En ce temps là, j’étais plus jeune que maintenant et j’avais trouvé que c’était un excellent roman de Science Fiction. Le futur que décrivait Huxley en 1933 était certes effrayant, mais heureusement on n’arriverait jamais à cela, pensais-je. Je n’avais rien compris.

La semaine dernière, étant nettement moins jeune que quand j’allais au lycée, j’ai relu ledit bouquin. Et je me suis dit « Damned, ce n’était pas de la science fiction ! » Ce Meilleur des Mondes, c’est presque le monde où nous vivons … ou celui qui nous pend au nez.

C’est du moins le monde dont rêvent nos élites mondialistes qui, petit à petit, nous conditionnent à accepter l’inacceptable, à avaler les pires couleuvres, sous prétexte de répondre à des problèmes que personne (ou presque) ne se pose afin de ne pas répondre aux vrais problèmes qui nous concernent tous.

On va bientôt nous convaincre qu’il est normal de marcher sur la tête et que les « marcheurs sur la tête » ont les mêmes droits que ceux qui marchent sur leurs jambes. On nous laisse déjà entendre que la nature humaine est mal faite et qu’on va y remédier. La nature est mal faite ? Soyons contre-nature ! Et en avant, le transhumanisme !

J’avoue que déjà le mariage pour tous m’était resté sur l’estomac.

Hier, la PMA pour toutes vient d’être votée. Demain, c’est certain, ce sera la GPA pour tous et toutes, afin de ne pas faire de jaloux.

Et après-demain, la fabrication en série d’êtres humains à partir d’ovocytes dans des utérus artificiels dans des « Centres d’incubation et de conditionnement » Il suffira de doser la quantité d’oxygène dans le pseudo-sang pour produire des individus plus ou moins doués selon les besoins de la société : des alpha aux commandes et des epsilon pour accomplir les basses besognes. Un peu de conditionnement hypnopédique afin d’inculquer les bonnes notions dans les cerveaux en fonction des différentes castes, et on aura une société parfaite. Les éventuels problèmes individuels seront traités avec quelques grammes de soma, une drogue douce qui résout tous les problèmes. Tel est le Meilleur des Mondes de Huxley, débarrassé de la corvée de la procréation, où les notions de père, de mère, de famille et d’amour auront définitivement disparu, un monde où le sexe sera purement récréatif. Ce sera la forme ultime de la dictature, une dictature heureuse, emportant le consentement de tous et que personne ne songera à remettre en question.

Mais, en dehors des tordus qui nous manipulent par merdias interposés, qui veut vraiment d’un tel monde ?

Réveillons-nous ! Eteignons BFMTV. La vérité est ailleurs ! Cherchez bien …

Et relisez le Meilleur des Mondes (en vente dans toutes les bonnes librairies)

PS Je ne tiens pas à alimenter davantage ce sujet. Tout a été dit. Et de toute façon, je suis un vieux c…

Je me retire sur la pointe des pieds.

4 J'aimes

Moi quand j’étais plus jeune,j’ai lu « Soleil vert » …

crois tu que l’on y soit bientôt ?


de la en fabriquer des biscuits verts il n’y a qu’un pas

1 J'aime

le business des pompes funèbres est trop juteux … ! :roll_eyes:

Je n’ai jamais voulu lancer un tel sujet parce que mon pessimisme en ce domaine dépasse de très loin ces propos déjà policés : nous assistons tout simplement à la disparition de notre civilisation, elle se décompose avec l’assistance de mega entreprises qui dictent leurs volontés à ds états (et non des moindres) qui n’ont que pour seul but l’amoncellement de richesses inutiles et nous ne pouvons que constater le délitement du pouvoir de nos politiques dont la veulerie est dictée par la quête d’un pouvoir de façade, en réalité un meilleur accès à la table de ceux qui se goinfrent sur le dos des plus humbles. C’est la règle du « toujours plus » qui fait fonctionner nos sociétés à la dérive, la PMA n’en est que l’ultime expression (du moins pour l’instant car d’ici peu la GPA sera la nouvelle norme… en attendant le clonage). On mesure à peine le mépris de notre époque à l’égard de ceux qui se sont battus et ont payé de leur vie pour nous assurer une liberté (mais laquelle ?) qui s’est traduite en fin de compte par un droit de détruire tout et n’importe comment.
Une question reste sans réponse : combien de temps avant que la nature décide de tout balayer et de se débarrasser de toute cette pollution ?
Bon week-end néanmoins :slight_smile:

«L’intelligence, c’est ça qui a sauvé les humains il y a trois millions d’années, mais qui va leur poser des problèmes, affirme le scientifique. Comment ne pas être détruits par nous-mêmes? Nous menons une guerre contre la nature et si nous gagnons nous sommes perdus, prévient Hubert Reeves, en montrant notamment des images de déforestation. Les espèces qui durent sont celles qui savent vivre en harmonie avec la nature. On le sait: il faut apprendre à s’intégrer dans un écosystème. L’intelligence est-elle un cadeau empoisonné? Oui, quand elle aboutit au saccage de l’environnement. Il faut revoir le rôle de l’intelligence dans la destinée humaine.»
Source

Bonsoir à tous,
Oui, l’intelligence de l’homme est souvent utilisée à ses dépens.
Il n’y a qu’à voir comment la science a progressé lors des derniers conflits, les scientifiques sont boostés par la guerre, pour aller jusqu’à concevoir des armes capables de détruire l’humanité.

La vie de l’homme représente un trait minuscule sur la chronologie de la terre, les dinosaures ont vécu environ 200 millions d’années mais ont fini par disparaître, à cause d’un météorite selon les scientifiques.
Pourtant les dinosaures ne semblent pas avoir développé d’intelligence, contrairement à l’homme.

Grâce à cela, on peut espérer que l’homme prendra conscience qu’il scie la branche qui le porte, qu’il finira par comprendre qu’il est petit et faible devant la nature et ses colères.
La disparition de l’homme ne signifiera pas la fin de la vie, mais la nature mettra sans doute beaucoup de temps à cicatriser les blessures que l’humain lui a infligées.
cdt,
gérard

Ah ! Hubert Reeves, un très grand homme !

Malheureusement, si on continue sur cette lancée au profits à tout va mondialement: on courre à la catastrophe. Le problème est qu’ aucun pays ne peut se permettre d’ arrêter ce processus sous peine de renter en récession, c’ est inéluctable.
Même la Chine qui était un pays communiste pur et dur au début a bien compris les rouages du capitalisme tout en utilisant l’ autoritarisme du communisme et maintenant on en voit le résultat !

A +.

1 J'aime

Nous avons tous lu des romans de science-fiction. Moi particulièrement, étant très friand de ce genre depuis toujours

Mais il y a la science fiction humaniste, celle de Van Vogt, Clarke, Asimov, et plein d’autres qui m’ont fait aimer ce genre littéraire et cinématographique, et la science fiction apocalyptique : Soleil vert, 1984, THX 1138, Farenheit 451, Le meilleur des mondes, Bienvenue à Gattaca, etc…

J’ai bien peur que nous nous acheminions tout doucement, étape par étape, sans que nous nous en rendions bien compte, vers les pires scénarios de science fiction jamais écrits.

Et les jeunes qui ne connaissent rien d’autre du monde que celui d’aujourd’hui, de Facebook et des Smartphones, ne réalisent pas dans quelle voie se dirige la Civilisation. De toutes façons, que signifie encore aujourd’hui le mot « Civilisation » ?

L’Ecologie d’accord. Mais quand on voit quel est le porte drapeau proclamé de l’écologie aujourd’hui, une autiste à peine sevrée du sein de sa mère, et comment on en fait un gourou… Des gourous, on en a eu, et à chaque fois ça a tourné à la catastrophe. Il y a de quoi se poser des questions sur la propension qu’ont nos semblables à se trouver des guides pour résoudre leurs problèmes. « Vous m’avez volé mon enfance ». Ah bon ! Et pourtant elle n’est pas finie, il te reste encore à grandir.

Personnellement, je suis un homme du présent, pas du passé ni du futur encore que j’ai la mémoire du passé et des doutes sur le futur. D’autant que le présent, a déjà des relents d’apocalypse.

Je ne veux pas faire de politique, mais les gesticulations des grands de ce monde, me font légèrement frissonner le dos, surtout quand je vois la façon qu’ont ces chefs d’Etats de s’invectiver sur les réseaux sociaux, Tweeter et Cie, comme le feraient des kékés dans une cour de CM2.

Bien sûr, la diplomatie ne nous a jamais protégé des guerres, mais l’invective verbale non plus.

Quant aux questions sociétales, je ne m’étendrai pas, tout a été déjà dit plus haut.

1 J'aime

Bonjour,
Les merdias portent une grande responsabilité dans l’anesthésie des peuples.
Eux même sont parfois dépassés par la vitesse de l’information qui circule sur les réseaux sociaux.
Le quidam ordinaire ne sait pas faire le tri de l’info, le vrai et le faux cohabitent pour finalement créer une soupe indigeste dans laquelle personne ne s’y retrouve.
Trop d’info tue l’info.
Il ne reste qu’une solution, attendre quelques heures, voire quelques jours, que les oscillations s’amortissent pour enfin découvrir la vérité…
Il reste aussi la solution de regarder seulement la seconde moitié du JT de JP Pernaut vers 13:15, qui nous fait découvrir des régions de France, des artisans…
Cdt,
Gérard

Bonjour
Il faut dire que depuis la privatisation de la 1 je ne la regarde plus et de ne plus voir la triste figure de JPP , il n’y a pas que cette chaîne pour se pencher sur l’environnement , la,2, la 3, ,la 5 et ARTE ont d’excellentes émissions et reportages sur ces sujets , environnements et sociétés, ils sont aussi inféodés au système et à la politique ?? ;
La 2 devient totalement insupportable avec l’envahissement d’une publicité indigeste …
Cdt
Roger

Histoire de se détendre un peu : une parodie hilarante de BFMTV par La Bajon et son équipe. Pas mal, Christelle Barbante avec son écharpe rouge !

1 J'aime

Il y a des sous-titres qui piquent les yeux…

image

Je ne sais pas si c’est volontaire, ou si c’est aussi un hommage à BFMTV ?