Crachements-crépitements sur Perfecta 172 (restauré en 2013)

Bonjour à tous,

Certains ont du croire que j’avais disparu avec mes problèmes de transfo FI sur power Tone mais ce n’est pas le cas les capas sont remontées dans les tubes mais qui attendent d’être montés sur le poste mais depuis presque 2 mois suis sur d’autres sujets comme débarrasser la maison de ma maman décédée pour la mettre en vente et maison que mes parents ont habité plus de 41 ans c’est là que l’on voit que l’on accumule un tas de choses !
En plus sur le terrain mon papa qui était artisan menuisier avait son atelier de 108 m² que je récupère pour le diviser en 2 pour faire une partie menuiserie pour la bricole et l’autre partie pour faire un atelier (laboratoire) isolé, chauffé pour me consacrer aux TSF en préparation de ma retraite prévue en juillet 2021…tout un programme !
Pour revenir à mon Perfecta dont j’ai commencé la restauration en 2010 ( Radio Perfecta 172 …au secours et fini en 2013 (remplacement de l’ensemble des condos) fonctionnait très bien en réception sur tout en GO car je l’utilises avec un émetteur acheté chez Radiélec mais depuis quelques jours je n’ai plus que des crachements/crépitements quelques soient les gammes d’ondes et même en PU !
Cala a commencé une 1ere fois j’ai cru que c’était des parasites j’ai tout arrêté, le lendemain je l’ai remis en marche au départ impeccable et au bout de 1/4 d’heure même phénoméne mais maintenant c’est continuel et cela ne le fait pas sur d’autres postes ?
Les lampes sont : UCH42, UAF42, UAF42, UL41, UY42 et oeil magique EM80.
Je suis au « courant » danger image
Merci de votre aide
Bricoleur50

Essaie de voir sir cela vient de la partie BF, et mets le curseur du potentiomètre de volume à la masse.
Si cela agit c’est que cela provient de la BF
Cela peut provenir d’une capa papier qui chauffe, ou du condo de raccordement plaque de l’UAF à la grille de l’UL41…Voilà quelques pistes.
Ta valve n’amorce pas? Lueurs violettes?

Bonjour Stecha,

Je vais regarder ce soir mais juste une précision quelque soit le niveau de volume les crachements/ crépitements sont au même niveau sonore.

Cela peut venir du potentiomètre, mais c’est plutôt quand on le manoeuvre.
Je pense plutôt à un composant qui est en train de rendre l’âme?

J’ai fait l’essai en mettant le curseur du potard volume à la masse ça ne change rien et la tension sur une des entrées primaires du TS est d’environ 170V

Est-ce qu’il chauffe ? facile à vérifier?
Essaye de voir ce que fait la lampe finale : poste éteint, mesure la résistance entre les deux primaires du TS, puis allumé, mesure la tension sur les deux TS, et divise leur différence par la résistance, et tu auras en mA la consommation plaque qui me parait un peu faible. Mais quelle est la tension à la sortie du filtre?

même phénomène ds un petit « tout-courants », éclairs bleus dans la valve…

ou un CC bien profond dans un transfo?

maintenant que la nuit tombe je vais pouvoir vérifier si la valve ne fait pas de petites éclairs bleues.
mesure du courant de plaque finale :
Rprimaire : 353 ohms
Vprimaire : environ 13V (pas facile avec les crépitements la tension ne se stabilise pas
Vprimaire/Rprimaire = 13/353 = 37mA
Tension plaque : 162V
HT : 172V
G1 : -6,8V
G2 : 172V

Avec une HT qui fait le yo-yo, la valve ou les condo de filtrage, ou si, le filtrage se fait par l’excitation du HP ( ca claque souvent) . … Vérifier en mettant la main sur la culasse du HP si elle est froide ou bouillante.

La lampe semble bonne, c’est une consommation normale.

Je l’ai laissé sous tension 5mn mais c’est flippant d’entendre les crachements …
Aucune chauffe de la culasse du HP.
J’ai pris le tension en sortie de valve dur la cathode est la tension reste stable à 244V

Et en sortie de filtrage ? Je viens de regarder le modèle, avec des UY41/42, UL41…il doit fonctionner avec un autotransformateur ? Les filaments sont en série.

Je ne crois pas qu’il ait un système de filtrage avec l’excitation, il est trop moderne quoique…
La lampe finale est polarisée comment : par une résistance de cathode doublée par un chimique ? ou à la masse ?
Normalement la polar est de -5.3 v , la UL41 fonctionne semble-t-il avec une tension plaque et écran de l’ordre des 100V .Or vous avez une tension de polar qui ne colle pas trop?
Ta lampe en 2003 était neuve ou d’occasion ???

Suite
Je viens de regarder le data sheet, il y avait qque chose qui me chiffonnait :
-Deux tensions d’anodes envisageables, on abandonne le 100V

  • pour Va = 170
    on doit avoir sur G1 -10,4v on en est loin…
    Ia dans ce cas est de 53 mA, on en est très loin.
    Votre lampe est peut-être en train de rendre l’âme?

a mon avis cela ressemble a un probleme de coupure entrain de charbonner
soit sur la bobine l’excitation
soit sur le transfo de HP
pour lever le doute sur l’excitation mettre une capa de filtrage de 100µ en sortie de l’excitation, si le niveau de craquement diminue c’est l’excitation.
dans le cas contraire c’est soit le transfo de HP soit la lampe
pour en etre sur virer la lampe de sortie et mettre entre anode et cathode une reistance consommant le meme courant que la lampe
ça craque encore c’est le transfo
ça ne craque plus c’est la lampe

Bonjour à tous,

Pour répondre à Stecha, une seule lampe à été remplacée en 2013 par une d’occasion de récup c’est la UCH42 dont le petit ergot en verre était cassé et laissait passer des petites effluves violettes.
Pour Radiolo, comme tu es le roi du croquis pourrais tu m’en faire un pour illustrer la capa de 100µ sur la sortie de l’excitation ?
Le fait d’enlever une lampe ne va t il pas couper la chaine de filaments puisqu’ils sont en série ?
Bricoleur

Radiolo, t’a dit de remplacer le filament par une résistance

C’est pour cela que j’ai un doute ?

Donc si vous n’avez pas changé de lampes hormis votre lampe HF, cela devient de plus en plus probable qu’il s’agit de la UL41 .
Je vous demandais si elle était polarisée par une résistance de cathode shuntée par une capa chimique, mais vous n’avez pas répondu à mes questions.
Evidemment tu n’as pas d’autre UL41 ?

Oui je n’ai pas vérifié je vais regarder ce midi mais c’est pas simple de suivre le circuit car les lampes sont implantées sur un circuit imprimé en bakélite pas facile à extraire …
en plus je n’ai pas de schéma j’en utilise 2 s’en approchant le Ondia 92 TC et radiola RA93A


Je regarde aussi si j’ai une UL41…parfois on ne connait pas ses richesses :blush:

Cela m’étonnerait beaucoup qu’il y ait une excitation sur ce poste à circuit imprimé, dernière génération.
Le condo chimique qu’on voit sur la photo est neuf ???