Crash Boeing 737 max


#1

un problème de logiciel qui prendrait " la main " sans prévenir les pilotes ?? ?

allez , :sleeping:


#2

Bonjour,

Le Samedi 3 mars dernier pour le cinquantenaire du premier vol technique du Concorde,j’ai été visité l’exemplaire qui est à Athis Mons. Je n’aurais jamais pensé qu’il soit aussi rustique surtout le cockpit et je n’aurais jamais osé voyager dans les années 2000 dans cet avion si étroit assis sur une mer de kérosène; d’ailleurs on a vu ce que cela a donné au moindre incident .Dommage que dans ce musée on ne puisse plus visiter la Caravelle qui a été séparée par la construction du tram; un avion bien français issu tout de même un peu du Comet de 1949 et motorisé par Rolls Royce et qui a eu aussi quelques accidents de vol mais à l’époque c’était un beaucoup plus fréquent.

Cependant,attendons ce que ces boîtes dites noires vont révéler ;l’Airbus d’Air France Rio Paris avait eu aussi quelques soucis d’électronique …Si cela pouvait remettre en cause tous ces vols trop nombreux souvent inutiles car tous ces Boeing qui sont maintenant cloués au sol, ne semblent par faire défaut.


#3

Bonjour, sur l’Airbus Rio-Paris ce sont les sondes pitot (qui donnent la vitesse dans la masse d’air) qui étaient en cause.


#4

C’est une sorte de badin ce pitot…


#5

Bonjour,
Et ensuite une mauvaise réaction du co-pilote qui aurait dû pousser sur le manche pour redonner de la vitesse à l’avion en piquant , au lieu de tirer et de le ralentir.


#6

Les sondes pitot sont des genres de tubes qui prennent la pression dynamique de l’air (en fonction de sa vitesse) elles sont chauffantes pour éviter de givrer. Leur fabrication est difficile et plus d’un tiers d’entre elles sont déclassées et détruites après le contrôle qualité en fin de fabrication.


#7

" Le président Trump déplore la complexité des avions modernes "


#8

Donc notre ami Sloup a raison si c’est le numerdique …
ok je :je_sors:


#9

Et moi je déplore la complexité des machines à laver modernes car le toute dernière qui a à peine 3 mois fait parfois des ratés d’essorage à cause du balourd très très sensible!


#10

surtout machines à 15 programmes dont 12 sont inutiles ! :confused:

mais ça nous éloigne des boeing ! :thinking:


#11

#12

Le Boeing 737 MAX, un “MAX” d’emmerdes…

Des pilotes américains avaient déjà alerté sur ces dysfonctionnements depuis des mois.

https://fr.news.yahoo.com/mois-pilotes-américains-alertaient-déjà-154843444.html


#13

De nombreuses sociétés françaises fournissent des équipements pour cet appareil !

http://www.leparisien.fr/economie/safran-michelin-ces-entreprises-francaises-qui-equipent-les-boeing-737-max-13-03-2019-8030895.php


#14

Un Airbus A380 a vraisemblablement avalé un oiseau !

http://www.leparisien.fr/economie/panne-de-reacteur-en-plein-vol-abidjan-paris-sur-un-a380-d-air-france-10-03-2019-8028507.php


#15

m%C3%A8re%20denis


#16

Bonjour,
Donald Trump vient d’interdire le vol des 737 aux States.
Cdt,

gerard


#17

Bonjour,
Pour ce qui est des programmes de lave linge,( j’ai entendu ça pendant + de 30 ans !!! )les 3 que tu es censé utiliser ne sont pas forcément les mêmes que les 3 qu’utilisera ton voisin, ça augmente déjà un peu le nombre nécessaire …


#18

en complément d’ info sur le transport aérien


#19

AFP

L’enquête sur les causes du crash du Boeing 737 MAX 8 en Ethiopie, passant par l’analyse des boîtes noires de l’appareil, a débuté vendredi à Paris, afin d’essayer d’élucider les causes de l’accident dans lequel 157 personnes sont mortes dimanche.

“La délégation éthiopienne menée par le chef du Bureau (éthiopien) d’enquête pour les accidents est arrivée au Bureau français d’enquêtes et d’analyses (BEA) et le processus d’enquête a débuté à Paris”, a annoncé Ethiopian Airlines sur son compte Twitter.

Le BEA, près de Paris, est réputé pour son expertise dans les enquêtes sur des accidents d’avion.
Il a été sollicité par les autorités éthiopiennes qui dirigent l’enquête sur l’accident, parce que ces dernières ne sont pas équipées pour examiner ces boîtes obéissant à une technologie très récente, comme l’avion qu’elles équipent.

L’organisme américain chargé de la sécurité dans les transports (NTSB) a de son côté dépêché trois enquêteurs en France pour participer aux travaux, une procédure habituelle puisqu’il s’agit d’un constructeur américain.


#20

Les Boeing 737 MAX seront désormais tous équipés d’un signal d’alerte lumineux pour avertir de tout dysfonctionnement du système anti-décrochage MCAS, mis en cause dans l’accident d’un appareil de ce type ayant entraîné la mort de 189 personnes en octobre dernier, a indiqué jeudi à l’AFP une source industrielle.

Cette fonctionnalité, qui était jusqu’à présent optionnelle, va devenir partie intégrante de l’avion.

Une fonctionnalité indispensable à la sécurité était proposée… en option.
Un peu comme si on proposait les freins en option sur les voitures.

On croit rêver…

https://fr.news.yahoo.com/boeing-737-max-sera-équipé-dun-signal-lumineux-214506533--finance.html