Demande identification

Bonjour, j’ai récupérer ce vieux poste et j’aimerais savoir un peu plus sur lui même, et si le ressort trouve avec fait parti de celui ci.

Merci par avance pour tout votre aide :wink:

1 J'aime

Le ressort c’est une ancienne antenne intérieure qu’on accrochait à un mur ou entre deux points d’une pièce.
C’est un simple fil monté en ressort pour simplifier l’installation quelle que soit la longueur sur laquelle on pouvait la déployer.
Cela ne fait pas partie de l’appareil.

En ce qui concerne l’appareil, il date des années 50 et c’est certainement l’oeuvre d’une toute petite entreprise locale ou d’un artisan à partir d’un des nombreux kits « clés en mains » et ébénisteries standard disponibles à cette époque.
Il a l’air en très bon état de conservation, à l’exception de l’isolant de certains fils, dont le cordon secteur, qui vieillissait très mal (« gutta percha »).

Bonjour,

oui, c’est une antenne intérieure « de fortune », et ça ne fait pas partie du poste, c’est un accessoire externe , acheté séparément (mais qui étais nécessaire au bon fonctionnement du poste, faute de « vraie antenne » )

Par ailleurs :

J’ai été étonné du bon état apparent du poste, et de l’état de délabrement avancé du cordon d’alimentation ! (cordon a remplacer , et par la même occasion, cablage interne a vérifier dans son ensemble )

j’ai bien aimé la bouille de ce poste (poste « à oreilles » typique ) … et , en arrière plan, près de la barrette de prises , le rouleau à patisseries, qui a du servir a faire pas mal de gâteaux ( a moins qu’il ait servi « d’arme » pour scènes de ménages …parce la cuisine se trouve inopinément transformé en « clinique pour vieux bidules » ! )

Bonjour,

exactement la même caisse que l’Océanic 49 de 1951, et ressemble à l’Océanic Océan (tiens!) de 1954 :

en particulier la position de l’oeil magique, mais voilà, ce poste a une particularité, le transfo d’alimentation est à gauche quand on regarde par derrière…

Merci pour les réponses si rapide, faudra que je poste les photos des autres que je possède.
Je ne suis pas collectionneur de radio en particulier, mais aime tout ce qui touche au rétro, voitures/moto/etc…

En tout cas c’est un très joli poste ! Je suis charmé !


J’ai encore ça de cote mais je my connaît pas assez pour les réparer, ça coûte cher à refaire et est ce à portée de tout le monde plus ou moins?

Bonjour,

En ce qui concerne l’année du premier poste,je dirais 1952/53, l’apogée des postes à oreilles .Vu la quantité de poussière qu’il y a sur le châssis ,ce poste n’a certainement pas été bricolé et il faudra avant les essais mettre le sélecteur des tensions sur 240 Volts .Comme déjà indiqué plus haut, c’est l’un de ces nombreux postes proposés"complet en pièces détachées" car on ne disait pas encore « kit » à cette époque.En ce qui concerne l’antenne ressort,il faut savoir que seule la partie rectiligne tendue est concernée par la réception radio.

En ce qui concerne le tourne-disque,avant de songer à toute réparation ou révision,il serait souhaitable de tester en premier la cellule de lecture piézo car elles sont souvent HS et pratiquement introuvables encore fonctionnelles même si elle sont neuves;dans ce cas effectivement,cela risque de coûter assez cher…

Bonne continuation.

Patrick.

Patrick tu parle de la cellule lecteur Pizzo, tu parles du diamant qui fait la lecture?
Si oui la tige je pense est absente malheureusement.

le poste a z’oreille il esf fort possible que ce soit un Perfecta modele a identifier meme presentation meme glace de cadran que celui avec des oreilles differentes

le petit portable il est ici

Sur une tête de lecture il y a effectivement cette" tige" ou plus exactement la pointe de lecture mais sur ces anciens modèle c’est un saphir et non un diamant.En fait, il y a deux pointes de lectures réversibles, une pour les anciens disques 78 tours et une pour les disques 45 et 33 tours microsillons; parfois ces deux pointes sont repérées par la lettre « M » pour les microsillons et « N » pour normal c’est-à-dire les 78 tours.Ces deux pointes de lecture sont fixées à la cellule piézo- électrique qui malheureusement est très souvent cuite par le temps et est devenue de nos jours pratiquement introuvable encore fonctionnelle.Si déjà les deux pointes de lecture saphir sont absentes sur cet appareil ,c’est mal parti pour la remise en route car la cellule piézo ne peut être testée