DEPANNAGE POSTE ORIOL 110 V

:question: Bonsoir à tous

     J'essaie actuellellement de remettre en marche un petit poste ORIOL  110 Volts style poste de chevet. Les condensateurs de filtrage ont été systématiquement remplacés . L'interrupteur du potentiomètre foctionne normalement . La tension de 110 V y arrive . La redresseuse est une UY 42 qui a été remplacée .Mais rien ne s'allumme ( filaments et lampes de cadran ) .  Vers quel composant faudrait-il se diriger maintenant  ?

                                                                                                     Cordialement. JP 79

Bonsoir,
Le Grand Livre reconnait 15 versions de postes de marque ORIOL. Aucune n’a de schéma!
Si vous l’avez, il faudrait nous en faire connaitre le modèle de ce poste et nous expédier son schéma: ça serait bien!!!
Des photos diverses de l’intérieur seraient les bienvenues (derrière, dessous, dessus, etc.)
D’après ce que vous avez indiqué, il est en 110v.; il semblerait donc qu’il s’agisse d’un “tous courants”. Il y a de fortes chances que les filaments tubes soient en série: + ou - complexes en fonction de l’équipement.
Voudriez-vous nous faire connaitre la liste des tubes l’équipant?
Si les filaments tubes sont en série, il suffit qu’un seul filament soit coupé et la chaine desdits filaments tubes ne s’allumera pas.
Suivant l’astuce(???) du fabricant, les ampoules cadran y sont peut-être incluses; d’où idem 1 amp. HS = tout est éteint.
Parfois, les fil. tubes ne font pas partie de la chaine des ampoules.
Votre poste a-t-il un auto-transfo: ce qui a permis à certains contructeurs de mettre les fil. tubes en série sur le 110v et les amp. cadran en // sur un enroulement dudit transfo?
Tout a été possible et tout a été fait?!?!?! @+ tard. Cordialement.

Modéle : ORIOL Paris 2124

Je n’ai pas de schéma.

D’après le panneau arrière c’est un “tout courant”, secteur TC 110-130V.

liste des tubes :

  • UAF41
  • UF41
  • UL41
  • UY42
  • UCH ? marquage effacé.

Il n’a pas d’auto-transfo. Je le teste avec un transformateur extérieur 220/110V.

Après teste sur lampemètre, les filaments ne sont pas coupés.

Probablement une UCH42 (si culot tout verre) ou une UCH41 si embase métallique.

Pas besoin de lampemètre pour tester les filaments… :wink:

Bonjour,

Si tous les filaments sont bons, ça peut venir d’ un contact d’ un support Rimlock oxydé ou ayant trop de jeu avec les broches de la lampe.

Pour le vérifier, mettre un ohmètre au bornes de la prise secteur (interupteur du poste fermé) puis remonter sur toute la chaîne des filaments.

Vous finirez bien par trouver le fautif.

Vu la photo du chassis, isolez bien les fils qui vont sur le transfo du HP, on voit bien que l’ isolant caoutchouc est parti, si ces 2 fils se touchent, la lampe UL41 ne résistera pas.

Bonjour

         Merci à tous pour les précisions et les orientations à prendre.

    Pour répondre à Pierrot  du 82 le culot est en verre donc on peut en conclure que c'est une ECH 82.
    Pour ce qui du test des filaments j'ai utilisé le lampemètre car il était à portée de main. Autrement je pense qu'un ohmètre peut suffire . Bien que je ne me souviens plus de la valeur de la résistance  des filaments à considérer pour les mesures.  A moins qu'on s'occupe seulement s'il y a coupure.

     Et pour répondre à Didier  vu pour les fils du transfo H P.On va isoler tout ça..... 
Il faudra me préciser la bonne manière de remonter la chaine des filaments avec un ohmètre pour repérer le support de filament défectueux .Le poste débranché ? Ou mettre les pointes de touche de l'ohmètre par rapport à chaque lampe ?

                                  Cordialement.

Bonjour,
Pierrot a marqué UCH42 et pas ECH82.
Bien évidemment, si l’on veut “voir” qq chose à l’ohmmètre, il FAUT débrancher la prise secteur.
Surtout sur un TC, on garde une main dans la poche dès que le poste est connecté au secteur: EDF veut vous faire payer ses factures, mais, par l’intermédiaire d’un fabricant de poste, est prêt à vous électrocuter!!! :mdr1:
TC: parce que dans certains “coins” de France la distribution secteur était en 110v. et, parfois, continus: ce continu ne peut pas passer un transfo!
Auto-transfo pour faire des économies à la fabrication, d’ailleurs, certaines marques ont implanté des transfos très tôt. Tant qu’à être en alternatif… Même à Paris, dans certains arrondissements, le 110v. a perduré jusque dans les années 70-75.
A vérifier, comme je l’ai mentionné précédemment, les ampoules cadran: si elles font partie de la chaine filaments tubes, elles peuvent participer à la coupure du chauffage des tubes.
Il me semble que vous n’avez plus à vous soucier des filaments tubes: vous avez écrit que vos tubes avaient été passé au lampemètre: voir autre chose, ampoules cadran (déjà dit),fil coupé ou dessoudé, soudure sèche, mauvais contact(s) dans embase(s) tube(s), etc., etc. L’inter secteur fait-il correctement son travail? Fusible… @+
Attention, si ce poste n’a pas mis sous tension depuis… belle lurette; il y a un risque de voir des condos chimiques ou autres monter au plafond(!) avec leurs fumées, car ces vieux postes ne fumaient, pas encore, la moquette!

oui je me suis trompé ! c’est bien UCH42 :slight_smile:

Le Grand Livre reconnait 15 postes ORIOL; mais aucun ne s’appelle “PARIS”, ni “2124”, ni “Paris 2124”???
Où avez-vous relevé ce nom de modèle? Sur la plaque AR? Photo SVP.
A part, l’allumage des filaments qui est, pour le moment, votre priorité, il va falloir, de toute urgence, prévoir le rplt des condos “goudrons” et surtout le condo de liaison que je vais essayer de “trouver” dans ce fatras (c’est tjs comme ça! :mdr3: ) de filerie et composants. @+

Bonsoir

                       Pour répondre à C La TSF  les électrochimiques ont été remplacées donc il n'y aura pas en principe de risques d'éclaboussures blessantes de ce coté là ..

                            Cordialement. :slight_smile:

J’ai trouvé cette référence sur la plaque arrière :

bonsoir a vous:Hi:]
sur la deuxièmes photos de 21 h 20
le condo de liaison est tout en bas a coté de la vis qui fixe le châssis
mes il vaut mieux tous les remplacer il on une salle gueule
et deux resistance qui on du bien chauffe aussi

Re
photo de 22h20 pas 21h20

Apparemment, il s’agit du modèle Paris, n° de série 2124(ce qui a très peu d’importance).
Dans d’autres forums Radio (auxquels je n’appartiens pas!), demandez (gentiment!) le schéma du poste ORIOL modèle Paris: il serait étonnant qu’à terme (+ou-long) un forumeur ne vous le trouve pas.
Les condos blacks sont, effectivement, à changer. Le "goudron (brai) a fondu.
A dessouder l’un après l’autre, en faisant très attention à leur position: leurs valeurs étant certainement différentes.
Si ces valeurs ne sont pas (ou difficilement) lisibles, les vider en les chauffant pour “essayer” de lire ce qui est marqué sur le papier.
Les chauffer: parfois cela suffit pour tirer, délicatement, ce qu’il y a à l’intérieur.
En désespoir de cause, casser le verre pour “voir” ce qu’il y a d’indiqué. Aïe, aïe, aïe, en douceur et surtout “trouver” la meilleure méthode(???). :mdr1:
La Radio, mais c’est très simple: qui a fait un livre là dessus? :mdr3:
Bon amusement(?) et… bonne nuit!!!

Je ne pense pas que le modèle soit « Paris »

Paris, c’est tout simplement l’adresse, Oriol était situé au 19 rue Eug�ne Carri�re 75018 Paris

Aucun modèle d’Oriol ne porte de nom de ville…

Yes, ORIOL= PARIS, comme marché de noël= Strasbourg.
Ce poste, dont on ne connait pas le modèle a, donc, le n° 2124.
L’on voit le haut de “” sur cette petite plaque et sous le rivet: mais, de cela, on se moque vraiment.

Bonsoir à tout le monde

   Question de  répondre à tous :

  Pour continuer les investigations par rapport à ce poste ORIOL, j'ai  repéré  sur la shématèque des années 1950 de WLADIMIR SOROKINE des shémas ou il y a des montages avec certaines lampes qui sont communes au poste avec le système des filaments en série .

 A savoir pour ceux qui ont le livre  voici les pages concernées  :

 En page 32 concernant le modèle  DUCRETET   D 3923


 En page 120 : PHILIPS et RADIOLA  .  BF 421 A  pour PHILIPS
                                                         RA 452 A pour RADIOLA

  E T j'oubliais.... en page  8  : Constructeur  ARCO   JICKY  LUCKY

   Ces différentes pages pourraient aider à repérer les valeurs des condos et résistances... non ?

 Maintenant pour cette saison d'automne et d'hiver qui arrive   le premier travail qui est à faire c'est relancer l 'alimentation de la chaine des filaments et ensuite penser aux remplacements des différents condos qui n'ont pas un aspect sympa. 


                                                                                                                         Cordialement