Discussion : RADIO EVE

:smiley: Bonjour à tous.
De retour de vacances en Alsace avec ce curieux poste vertical glané aux Emmaüs.
Le jeu de lampes est le suivant = EK2 EF5 EBC3 EL2 EL2 EM1 ET EZ4
pour le moment je n’ai pu l’extraire de sa boîte car une des vis de bouton est grippée , apparemment il dispose d’un étage HF et d’une sortie en push pull, très propre en dessous de sa couche de poussière il semble d’une conception assez sérieuse.
collé sur le carton arrière une étiquette tapée à la machine indiquant Radio EVE et l’année 1938 ainsi qu’un numéro de série cette étiquette elle est soit une indication du constructeur soit le fait d’un collectionneur ayant possédé cet appareil.
Un des boutons semble là juste pour "faire joli "
Vu le jeu de lampe assez inhabituel j’aurais tendance à douter de l’année de construction.
en attendant plus de précisions Jean - Michel pourra le mettre dans " le grand livre "
bonne journée
christian
:smiley:

bonjour :smiley:
Apparemment ce bon gros poste n’a pas l’air d’inspirer les membres du forum. :smiley:
serait il orphelin ?
bonne journée
christian

On dirait cet EVERNICE :

doctsf.com/grandlivre/fiche.php?ref=775

Bonjour Pierrot
C’est vrai il lui ressemble un peu j’avais déjà exploré de ce côté là, mais aucun ours polaire à l’horizon :smiley:
bonne journée
christian

Bonsoir à tous.

Et pourquoi pas un RADIO RÊVE :question:

A +.

Bonjour,

C’est vrai qu’il ressemble à un EVE…RNICE

L’étiquette a l’air ancienne. Peut-être cache-t-elle un autre marquage ? Maintenant, la retirer risque de la détruire… :confused:

bonjour.
Oui Jean Claude, l’idée m’en était bien venue mais ça a l’air bougrement bien collé.
il est également possible qu’elle soit le fait d’un collectionneur ayant possédé cet appareil.
bonne journée
christian :smiley:

Bonsoir,
Pour décoller une étiquette un tant soit peu récalcitrante, il faut, bien sûr, y aller en douceur.
Prendre une éponge trempée dans de l’eau tiède (presque chaude!), juste humidifiée, la tenir appuyée sur l’étiquette, sans que ça dégouline jusqu’à ce que l’éponge ne soit plus tiède.
Enlever l’éponge, voir si en essayant de soulever un coin que vous venez d’humidifier cette étiquette semble se soulever.
Ne pas forcer.
Réhumidifier l’éponge (eau tiède). et Re…
ça finit toujours par se décoller! Les efforts sont toujours récompensés.
C’est, parfois, long, très long… et, malheusement, parfois, les inscriptions “primitives”, s’il y en avait, ont disparu… noyées!!!
Bon courage et bonne nuit!