DUAL Europe P 1007 AW 1960

Bonjour à tous,
Je reviens vers vous car vous semblez très pointus dans tous ces vieux matériels.
J’ai un électrophone DUAL Europe P 1007 AW 1960 que mon père a acheté, neuf, à Tours, dans les années 60.
J’y suis très attaché.
Il possède un caisson de deux HP de belle qualité sonore.
Je l’ai fait, beaucoup, tourné mais, hélas, le plateau ne tourne plus à la bonne vitesse. De plus, le bras automatique ne revient plus.
Que pouvez vous me conseillez ? Est ce, juste, un nettoyage ?

La plupart du temps, sur ces appareils, les dysfonctionnements mécaniques sont dus à de problèmes de graisse lubrifiante qui se durcit avec le temps. Je ne dis pas que c’est le cas de votre appareil mais seulement que c’est, à mon sens, la première piste à suivre. Pour cela, il faut extraire la platine de son logement, la retourner (sans appuyer sur le bras très fragile) et vérifier la “dureté” de la graisse, notamment au niveau de la route dentée centrale.
Il faut également nettoyer à l’alcool à bruler (surtout pas avec de l’acétone !!!) le galet d’entrainement ainsi que l’axe moteur, éventuellement le flanc interne du plateau.
Une grosse goutte de lubrifiant silicone ou téflon dans l’axe du plateau serait également bienvenu.
Je n’ai pas en mémoire si cette platine est équipée d’un condensateur de démarrage, si oui ce serait vraisemblablement un 10 nF/700v qu’il faudrait, peut être, remplacer.
Ces platines sont réputées (à juste titre) très robustes, voire increvables, les rendre opérationnelles ne devrait pas être un problème insurmontable :slight_smile:

Bonjour,

Dans ce cas il s’agit de la graisse durcie dans les paliers du moteur et sur l’axe du plateau, c’est ce qui ralentit la vitesse.

Ensuite il y a le galet d’entraînement qui a durci et dont l’adhérence est plus faible sur la poulie du moteur et contre le bord du plateau, là on peut lui redonner un peu de souplesse et d’adhérence en le nettoyant avec du spray Kontakt WL.

Je ne sais pas ce qu’il y a dans la recette chimique du Kontakt WL, mais avec de l’alcool (à brûler) ou de l’essence légère (benzine rectifiée en Suisse) cela ne donne pas le même résultat sur le caoutchouc, qui ressort comme neuf avec le Kontakt WL.

Décidément, vous êtes très forts sur ce forum.
Où le trouve t-on de spray Kontak WL et est ce le même que l’aérosol KF type F2 contre les crachouillis de potentios ?

T’as pas Google sur ton PC?

Alors voici >>>>https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&ei=1lACXbymB5OFjLsPwOiIqAw&q

Ici par exemple :

Tout cela trouvé avec Google comme le dit Toto, il ne faut PAS PRENDRE AUTRE CHOSE que le Kontakt WL, et surtout pas un spray gras.

Bonjour,
Pour les galets en caoutchouc, je n’utilise personnellement JAMAIS de nettoyant “contact”, mais un produit à base de D-limonène, qui restaure le “grip” des caoutchoucs.
En Amérique du Nord de tels produits sont distribués par Techspray (Rubber rejuvenator) ou Rawn (Re-grip).



Ces produits sont explicitement vendus pour restaurer les caoutchoucs (belts = courroies, idlers = galets). Ils sont aussi utilisés pour les galets d’entraînement des feuilles dans les scanners et imprimantes.
En Franchouillardie je n’en ai pas trouvé en vente au détail pour cet usage mais il faut simplement acheter du D-limonène.
amicalement