Effacer la sérigraphie

Bonsoir m’sieurs-dames.

Dans les bricolages de ce Nième jour de confinement, j’ai utilisé un petit interrupteur pour passer une machine en 4 vitesses au lieu de 2, et il est marqué 0-1 alors que sa fonction sur mon appareil est 1-2.

Quelqu’un a t’il déjà essayé d’effacer ce marquage ?

D’habitude un coup de miror ou de pâte à polir ferait le travail mais là c’est un coup à ce que ça pénètre où il ne faut pas.
L’acétone risque de fondre le plastique, le cutter de faire plus de rayures qu’autre-chose.

Avant de tenter une çonnerie je préfère demander.

C’est ce modèle de petit inter :

Si on ne peut rien effacer sans dommages, tant pis.

Bonsoir
Et le repeindre…avec précautions ?

Bonjour,

je suggérerais d’utiliser une petite brosse circulaire en tissu , ou un disque à polir en coton , pour effacer sans rayer ni faire fondre le plastique
( de préférence après avoir déclipsé la bascule en plastique, avec un tout petit tournevis, sinon il subsistera le risque de faire entrer des peluches dans le mécanisme et les contacts …Bien faire attention a ne pas perdre le ressort ou les pièces du mécanisme )

Autre idée : la plupart des sèche cheveux ont 2 allures de chauffe, et un inter pour les choisir généralement marqué 1-2 ou I -II … Faire les poubelles (ou les salons de coiffure …ayant des sèche cheveux H.S, ou ayant fait faillite !) pour récupérer un tel appareil

Peindre, bof. Risque que ça coule dedans, et pas certain que ça tienne. Peut-être si un jour je restaure la DNJ264 cosmétiquement, faut voir.
Peut-être si le confinement dure indéfiniment…

Démonter la bascule, que nenni. C’est certain qu’il faudrait y songer, pour bien faire, et si l’inter avait une taille classique je le ferais certainement mais là c’est du 10x15, c’est tout petit. Vraiment tout petit.

L’idée de recyclage de l’inter d’un sèche-cheveux est excellente, c’est sans doute ce que j’aurais fait si je faisais les poubelles.

J’ai commandé il y a longtemps 5 interrupteurs de ce modèle pour réparer une lampe sauf que c’était trop petit et qu’ils dorment dans un tiroir à rien faire.
Comme j’ai du ouvrir l’interrupteur gâchette qui ne faisait pas bien contact, tant que la poignée était démontée, j’ai profité pour percer un trou et monter ce truc, et doubler le nombre de vitesses de la machine. ça fait un truc inutile en moins en plus dans le tiroir.

L’essence C est sans effets.

Avec un disque de dremel usé en diamètre effacer doucement 2 partie haute et basse haut et bas sur le zéro de l’inter et ça va bien donner l’idée de I I une petite goutte de vernis dans les fentes avec un bout d’allumette pour redonner du brillant.
Guy

Sauf que le 1 est en fait un 2 et le zéro un 1 niveau fonctionnement.

Sinon l’idée était bonne.

Le truc est très simple, c’est une diode dans l’alimentation qui fait tourner le moteur à demi-intensité, avec l’interrupteur qui la shnute.

B&D avait fait exactement pareil mis à part leur interrupteur légèrement plus grand.

J’ai eu à percer un axe aujourd’hui, pour adapter un vieux mandrin peugeot polyrex au standard B&D, et j’ai été bien content de trouver les pseudo-demi-vitesses.

Sinon je suis comme vous les amis, si j’avais encore les yeux et la dextérité de mes 20 ans, j’aurais ouvert le micro-switch.

Faut faire avec ce qu’on a.