Electrophone marque et modèle inconnus

Bonjour et merci de m’accueillir sur site.
J’ai besoin de votre expérience et de votre expertise.
Une amie m’a apporté un électrophone et m’a dit qu’il ne marchait plus. Elle l’aurait branché et l’appareil aurait progressivement émis un son grave continu sans qu’il ne reproduise le son de son 45 tours préféré.
N’ayant qu’une faible connaissance des appareils anciens, j’ai suivi les conseils de ce site et préféré ne pas mettre en marche l’appareil qu’il semble un peu daté. En démontant électrophone, j’ai vu qu’il n’y avait ni marque , ni modèle.
Après quelques recherches, je vois qu’il ressemble à un modèle Claude Paz Cadet avec son chargeur de disques et des boutons de réglages identiques mais avec des potentiomètres de volume et de tone latéraux au niveau de la poignée de la valise.


En démontant l’appareil, je pense à changer quelques condensateurs mais je me rends compte que plusieurs d’entre-eux ont les spécifications qui semblent être effacées.
Quelqu’un reconnaitrait-il ce modèle qui me permettrait de chercher le schéma (et récupérer les valeurs des condensateurs ) pour procéder aux remplacement ?
Avez-vous des infos sur l’origine d’une telle panne ?
Merci par avance pour vos retours.


Bonsoir et bienvenue sur le forum doctsf
on va vous trouver un schema de l’amplificateur BF ce cet appareil
donnez noue la reference du tube qui l’equipe sans doute une ECL xx
il ne semble y avoir qu’un seul tube, le redressement doit etre fait par un redresseur selenium

Bonsoir,
Le son « grave continu » est sans doute le ronflement 50 Hz dû à un condensateur de filtrage défectueux.
Quelle est la lampe redresseuse? Si c’est une EZ80, remplacer ces deux condensateurs par des 50µF/400V.
Je viens de voir que Radiolo avait répondu plus vite que moi. Je n’ai pas trouvé le schéma de cet appareil, mais j’ai vu que les condensateurs de filtrage avec redresseur sec pouvaient aller jusqu’à 100 µF.
Il serait peut-être intéressant de remplacer ce redresseur sélénium par un pont de diodes, pour plus de sécurité.
Je corrige une nouvelle fois mon message. Je viens de voir sur la photo que le triple condensateur tubulaire est marqué 32 + 32 + 8µF. C’est celui-là qu’il faut remplacer par trois autres de mêmes valeurs. Remplacer aussi le condensateur de liaison, comme l’a indiqué Stecha.

Dan un premier temps, changer les condensateurs de filtrage, ou le… ( ils en contiennent souvent deux)
en respectant les polarités, on peut mettre deux condensateurs séparés plus petits, dessous, en coupant les fils du tube gris du dessus ( et en les repérant par photos !!!)
Souvent il n’y a que deux tubes (lampes), une valve (EZ80) qui redresse le courant, et une lampe double type ECL82, et là il faut changer le condensateur de liaison entre l’anode de la triode et la grille de la penthode.
Dites nous, le nom des lampes, cela nous permettra d’y voir plus clair et éventuellement de faire un schéma, car anode, grille, kezaco???

Merci pour votre réactivité à tous les 3.
Sur cette photo, on voit 2 lampes EZ80 Belvu à gauche et ECL86 à droite.

Le gros condensateur papier/goudron n’a pas de valeur inscrite…

Avez vous un multimètre en sachant prendre qques mesures?

oui, j’ai ça

Je me glisse ds les toiles pour discuter avec Morphée .

pas courante la ECL86 en electrophone
en cherchant avec ECL82 ( plus habituelle dans les électrophones valise)
on a ce modele avec un schema, qu’il faudra adapter a votre modele mais c’est une base pour discuter

le tube c’est un ECL86

C est une platine Thorens , il y a eu plusieurs variantes amplis fabriqués en France je pense.
Justement je vient d en remettre en état 2 modèles le changeur automatique de 10 disques 45trs fonctionne à merveille.

![IMG_20200111_182208|666x500](upload://vFgiuIvl27PWt3afH4E0xtUNpvo.jp eg)

Bonjour,

Cet électrophone est certainement l’ adaptation bizarre d’un amateur d’une platine et d’un châssis à une caisse non prévue pour ces deux éléments car les deux boutons de commande sont vraiment mal placés. A cet endroit très surprenant, ils sont bien exposés aux coups en cas de transport de l’appareil. Leur manipulation n’est pas pratique et il n’y a pas d’indiqué leur fonction;il n’y a pas non plus de voyant de mise sous tension.Pour le reste de la remise en route,tout à déjà été indiqué et le principal est surtout que la cellule de lecture piézo soit encore opérationnelle.

Cordialement.

Patrick.

Bonjour les amis.

Ce n’est pas une platine THORENS, mais une RADHIOM fabriquée à Montreuil 93.

Amitiés
JP

bonjour a tous
cette platine est egalement utilisee par Clarville

Merci Pat54, il y a bien un voyant de mise sous tension sur le dessus de la platine.

Merci Tonnelier_Jean_Pierre, je vais faire des recherches du côté de Radiohm pour tenter d’identifier le modèle

Merci Michel81 pour ces pistes. J’ai un soucis avec un condensateur Valvex dont la valeur est illisible et un autre (le gros papier goudron) dont la valeur est totalement effacée…

Merci Radiolo, je regarde ça de près!

ce n est pas la marque Radiohm ni Thorens

c est la marque Clarville plusieurs variantes Super G ont ete fabriquees