Eloge (modéré) du jeu des 1000 euros

J'ai toujours été fan du jeu des 1000 € sur France Inter, depuis Lucien Jeunesse jusqu'à Nicolas Stoufflet, un jeu minimaliste aux règles immuables, rythmé par l'inusable métallophone. Mais aujourd'hui j'ai été scandalisé par une question bleue et surtout par la réponse qui a été acceptée et applaudie.

"Quel est le nom de l'appareil permettant d'enregistrer les ondes sonores sur un rouleau de papier enduit de noir de fumée, mais ne permettant pas de les reproduire, un appareil crée par Leon Scott de Martinville ?"  Réponse : "le phonographe" bravo ! bravo !  question suivante ...

Pourtant chacun sait que c'est le phonautographe Le phonographe a été inventé plus tard par Edison.

Enfin, je ne me plains pas car j'ai encore remporté les 1000 € du super-banco grâce à Albert Schweitzer, prix Nobel de la Paix en 1952, né à Kaysersberg, petite localité proche de Riquewihr.

Pour réecouter le jeu des 1000 € du 30 avril (et gagner le super-banco à coup sûr !) :

http://www.franceinter.fr/reecouter-diffusions/434567


A quoi pouvait bien servir un appareil permettant d'enregistrer les ondes sonores sans pouvoir les reproduire ?

Question à 1000 roupies ? Mort de rire

Bonjour.

Même si cet appareil n'est pas réversible, il permet cependant de visualiser, à son l'inertie près, la fréquence et l'intensité d'un signal sonore.

Peut-être peut-il aussi mettre en évidence des sons que l'oreille humaine ne perçoit pas.

Un oscilloscope n'est pas réversible et pourtant il permet de répondre à la question :" Quel est la forme de ce signal électrique ?".

Et puis cet appareil a été une étape vers le phonographe.

Il ne faut pas se moquer des inventions anciennes : nos ancêtres n'avaient pas nos moyens et nous leur sommes redevables de nos techniques présentes et de nos savoirs actuels.

Moi je trouve qu'ils avaient beaucoup de créativité.

Ne croyez pas que je me moque ! Je me suis juste naïvement posé la question. D'ailleurs le son "optique" du cinéma parlant enregistré photographiquement sur les films relève un peu de la même logique. Mais dans ce cas, un lecteur optique permet de les restituer. En effet, le phonautographe était une étape.

Cordialement

Bonsoir

Moi aussi je suis le jeu des 1000 euros , anciennement jeu des 1000 francs , depuis des 10aines d' années , et effectivement j' ai un peu sursauté ce midi 47 , à l' écoute  de l' énoncé de cette question ,

Mais je pense comme Coyotte ... les inventions se font parfois à petits pas , et l' inventeur le plus célèbre et le plus connu , n' a fait parfois que perfectionner une invention faite par ailleurs quelques années avant ... Clin

Alors  n 'empêche , et tant pis pour Jean Luc , Leon Scott de Martinville avit inventé l' enregistrement des sons bien avant Edison !

Édouard-Léon Scott de Martinville est un inventeur français né le 25 avril 1817 à Paris et mort dans la même ville le 26 avril 1879. Également typographe, correcteur d'épreuves et libraire, il s'est illustré comme inventeur du phonautographe, dont l'enregistrement d’Au clair de la lune, réalisé le 9 avril 1860, est le plus ancien enregistrement d’une voix humaine qui ait été préservé, de dix-sept ans antérieur au phonographe d’Edison. "

Mais en effet , son procédé  ne pouvait restituer les sons ... !!!  Comment aurait on pu restituer les sons avec une garvure faite sur du noir de fumée ???

" Présenté souvent par la suite comme un précurseur du phonographe d'Edison, il ne peut toutefois restituer le son.

Il sera utilisé pour les recherches et démonstrations d'acoustique. De ce point de vue, le phonautographe est plutôt un précurseur rudimentaire de l'oscilloscope "

Je dirai même putôt de l' oscillographe ou l' enregistreur papier de vibrations !

Et la photo mise en ligne par Jean Luc est bien celle du Phonotaugraphe de  .... Leon Scott de Martinville ! Clin

 

 

Boulet Claude a écrit :

De ce point de vue, le phonautographe est plutôt un précurseur rudimentaire de l'oscilloscope "

Je dirai même putôt de l' oscillographe ou l' enregistreur papier de vibrations !

Sans oublier le sismographe, qui est aussi un enregistreur sur papier de vibrations


Dakota a écrit :

Sans oublier le sismographe, qui est aussi un enregistreur sur papier de vibrations

Je n' ai pas bien entendu tout énuméré , je me suis cantonné principalement aux enregistrements de vibrations sonores , éventuellement via un signal électrique .. car il y a aussi le barographe ( pressions),  le marégraphe ( ampleur des  marées )  , etc , etc Clin

 

et tout ces " xgraphes "  , comme le " phonautographe " , enregistrent les vibrations , sans pouvoir les reproduire .

Certains " marégraphes " d' ailleurs , n' enregistrent rien , ils ne font à la rigueur qu' indiquer ..., tout en servant à autre chose ! ( fonction d' usine marémotrice . !! ), comme celui de Rouen!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_d%27eau-mar%C3%A9graphe

 

Ce qui m'a toujours émerveillé dans le phonographe d'Edison, c'est son évidence, sa simplicité. Comment n'y avait-on pas pensé plus tôt ?

Il suffit de regarder son premier appareil "tinfoil" de 1877 : c'est vraiment de la grosse mécanique rudimentaire. Rien de bien sorcier, juste un cylindre actionné par une manivelle ... Au XVII ème siècle (et bien avant) on savait déjà faire des mécanismes d'horlogerie beaucoup plus sophistiqués. Les moyens techniques qui auraient permis la fabrication de phonographes existaient déjà au Grand Siècle.

Alors pourquoi a-t-il fallu attendre le XIX ème siècle ? Comme toutes les inventions, il faut d'abord qu'une idée soit dans l'air et que quelqu'un ait un coup de génie pour la concrétiser. Et il faut reconnaître que le XIX ème siècle a été particulièrement riche en idées et en coups de génie !

 

PS (moins sérieux) Il en est de même de l'invention de la valise à roulettes. Comment n'y avait-on pas pensé plus tôt ? Mais la Taversée de Paris avec Bourvil et Gabin tirant des valises a roulettes, ça aurait fait un moins bon film !