Emetteur PO

Bonjour,

J’ai terminé de construire un émetteur PO en me basant sur le schémas de CFP-Radio :
(http://www.cfp-radio.com/realisations/rea12/schema.jpg)

Avant de le mettre en route, j’aimerais pouvoir faire les tests qui m’assurerons du bon fonctionnement ou pas de l’appareil. Quel tests devrais-je réaliser ? (Oscillateur, pré-amp, ?) et pouvez-vous valider ou non les résultats de mes mesures ?

Bonne journée,
Seb

(PS : j’ai oscillo, Géné et analyseur de spectre)

Câblage vérifié, pourquoi ne pas essayer l’ensemble?

Comme petit émetteur local, on peut faire beaucoup plus simple en 3 coups de fer à souder sur un vieux poste à lampes; il suffit de débrancher le secondaire du TR de sortie et de raccorder la plaque du tube final à la plaque de l’oscillateur local via sa résistance d’alim qui sera débranchée de la HT.
Si on fait ça avec un poste dont la MF était sur 472 KHz:
En position GO (150 à 300 KHz) on émettra de (150+472) 622 KHz à (300+472) 772 KHz qu’on captera sur les PO.
En position PO (545 à 1670 KHz) on émettra de (472+ 545) 1017KHz
à (472+1670) 2142 KHz qu’on captera en PO de 1017 à 1670 KHz.
En position OC (6 à 18 MHz) on captera sur toute la gamme à 472 KHz près.

PS: A ne pas comparer avec le petit bijou à Blaireau, Pub!

2 J'aimes

Câblage vérifié, HT ok, je ne capte(ou n’émet) rien :pensive: (Pourquoi ça ne m’étonne pas ? … )

L’idée du petit émetteur local à partir d’un récepteur est chouette ! je garde les infos sous la main ^^

Bonjour
on fait comme dans n’importe quel montage nouveau : on teste l’alimentation puis les courants des différents étages et surtout on s’assure que l’oscillateur oscille en mesurant la tension de la grille ( en ayant soin d’insérer une résistance de 470k ou 1M en série dans le fil du controleur)
ensuite on calibre les fréquences

Bonsoir,

J’ai compris le principe de l’émetteur de totolagalène, mais je cale au niveau de la compréhension des branchements des anodes de la finale et de la triode oscillatrice.

Une même résistance qui part de la HT pour alimenter les deux anodes avec une capacité qui partirait du point chaud pour alimenter une antenne ?

Dominique.

L’anode de la triode oscillatrice est alimentée en HT via une résistance.
On débranche cette résistance de la HT et on la rebranche sur la plaque du tube BF final, de ce fait la plaque de la triode oscillatrice sera alimentée en « HT modulée ».
Pour l’antenne, et selon les postes, çà peut marcher en la branchant dans la borne prévue à cet effet (couplage existant entre les bobinages).
Mettre en // sur cette résistance un condo d’environ 1µF pour laisser passer pleinement la BF.

Ok, merci pour la précision.

Dominique.

Alors,
Pour ce qui est des mesures :

  • Émetteur (en fonction des positions extrêmes du CV) :
    -> 241V 15.2 mA
    -> 261V 12.4 mA

  • Préampli + cor baxandall :
    -> 260V - 1.2mA

  • Émetteur + Préampli + cor baxandall (en fonction des positions extrêmes du CV) :
    -> 231v - 16.5 mA
    -> 247v - 14.0 mA

Ça me semble être dans les plages
Au niveau de de la tension grille de la partie triode de l’ECH81, je trouve 206V (DC avec R = 1M). Est-ce la tension que je devrais trouver ?

206V sur la grille de la triode oscillatrice???

Ca va fumer !

C’est ça … Et 180v à l’autre extrême du CV. Mais je suis en position DC avec la masse pour référence ?!

Pourtant ça oscille bien, à l’oscillo, sonde X10 :
Sur un extrêmes du CV :
En cours de transfert : 15729800145601517658571.jpg…
Sur l’autre extrême :
En cours de transfert : 15729806915941335350856.jpg…

Magnifique relaxation , il va falloir faire quelque chose

Je pensais avoir à faire à un repliement, mais ce n’est pas la forme du repliement (dont j’en ai seulement entendu parler dans mes cours …)
Relaxation ? Kesako ?

C"est un oscillateur qui délivre une forme d’onde non sinusoïdale

Relaxateur ou oscillateur bloqué, utilisé en TV dans les oscillateurs ligne et trame, à l’époque, pour permettre la synchronisation par un top qui le faisait déclencher.

Voir ici :

Dans le cas présent voir si la grille de la triode est correctement polarisée ainsi que le couplage du bobinage, pour permettre une oscillation libte et non bloquée.

1 J'aime

Bonjour
avec une telle forme d’onde on voit que l’oscillateur est bloqué pendant toute une partie du cycle , si l’on ajoute à ça la tension totalement sur-réaliste que vous mesurez sur la grille de la triode , je pense à une grosse erreur de câblage ou de valeur de composant vérifiez que la 47K est au bon endroit et qu’elle n’est pas coupée

Les 206 V sur la grille n’ont pas l’air d’inquiéter notre ami!

La boulette !!!
Je mesurais l’anode … Voilà pourquoi ça ne m’inquiétait pas :man_facepalming::man_facepalming::man_facepalming:

Bon, sur la grille, elle est polarisée de -0,1v à -13v (en fonction du CV) !