Encore LINKY , mais cette fois, sérieux !


#41

Pas mal de petits malins dont quelqu’un que je connais bien, avaient monté un peu le calibre du disjoncteur pour pouvoir utiliser occasionnellement une scie à bûches, un poste de soudage ou un autre gros consommateur,
Avec Linky, c’est fini.
Sans doute qu’il y quelques tricheurs de ce genre parmi les anti-Linky…
Cdt,
Gerard


#42

Bonsoir,
Comment pouvait-on monter le calibre du disjoncteur? La vis de réglage de l’intensité était plombée, et si le plomb était parti, cette fraude pouvait coûter cher.


#43

Ouais ! M’enfin en quelques 50 ans, je n’ai jamais bien vu des gens d’EDF dans mon garage pour vérifier ça ! Sauf quand j’ai fait remplacer gratos mon différentiel qui était trop vieux. J’ajoute que, quand je bossais en électricien bâtiment, nous avions une pince à plomb !!


#44

Augmenter le calibre du disjoncteur, c’est facile mais si on n’augmente pas le calibre des plombs en amont du compteur (32A pour un abonnement 6 kVA), il y a un risque qu’ils sautent si on tire nettement plus et là il faut faire appel à ERDF pour les remplacer et il faudra expliquer pourquoi c’est les plombs qui ont sauté !


#45

Faut expliquer rien du tout ! Ici c’est arrivé plusieurs fois, ils changent les fusibles et basta. En fait, je suis sur un endroit assez sensible à la foudre.


#46

Bonjour
Absolument , encore un « on dit » totalement faux


#47

Cela m’est arrivé une fois à Paris du temps où le secteur était en diphasé (jusqu’au milieu des années 90 chez moi) et le 220V était entre 2 phases (pas de neutre).
Le disjoncteur était prévu pour une distribution monophasée classique (phase + neutre) et ne protégeait qu’un pôle. Idem pour les fusibles derrière le disjoncteur.
J’ai fait un jour un court-circuit entre la phase non protégée et la terre et c’est un des deux plombs amont qui a sauté,
EdF (il n’y avait pas d’ERDF à l’époque) m’a demandé ce qui s’était passé mais n’a pas fait d’autre difficulté car cela devait être relativement fréquent avec ce type de distribution secteur.
Avec une distribution “normale” (phase + neutre) faire sauter les plombs en amont du compteur ne doit pas être très fréquent (hormis foudre mais dans ce cas ça ne doit pas être le seul dégât).


#48

Et pourquoi donc .?? Essayez d’étayer votre thése, car chez moi, cela est arrivé plusieurs fois, sans autre dégât ?


#49

Bonjour
Trouver 220 entre deux phases en quadrature me parait curieux


#50

du triphasé 120 V , ça fait bien env 210 V entre phases ! non ? :wink:

il y a eu également de la distribution biphasée en quadrature dans Paris un certain temps !

Ça donne quoi du 120 V biphasé / quadrature entre phases ?? 240 Volts ?


#51

Effectivement quant nous avons basculé du 110 au 220 au début des années 60 il y avait du jus des deux côtés et ce pendant plusieurs mois … et même à Malo au début de mon mariage dans les années 70 c’était ainsi deux fois 110 … ensuite pendant quelques jours une seule phase en 110 ( très marrant lumière faible pas de frigo ni de télé )


#52

En lisant bien , on peut voir « diphasé » et pas « triphasé »…
avec un minimum de connaissances on sait que dans le courant « diphasé » il y a une quadrature quelque part et qui n’est pas …du cercle :sweat_smile:


#53

pas que !! , il y a eu du diphasé avec tensions en opposition de phase et pas en quadrature ! :wink:

et tout le monde n’ a pas une licence en électrotechnique :stuck_out_tongue_winking_eye:


#54

C’etait du diphase 4 fils ou on avait de distribue les 2 phases a 90° et leur inverses
utilise dans les distributions de tres forte puissance, un M… quand il fallait inverser le sens de rotation d’un moteur diphase 4 fils…… il fallait bien reflechir sans cela tchouff……


#55

" C’etait du diphase 4 fils ou on avait de distribue les 2 phases a 90° et leur inverses"

Ah que…Quoi tu dis ?? :grinning:


#56

Il ne faut rien exagérer. ni dramatiser. Il ne viendrait à personne ici de traiter son camarade de “malade mental”.

Le mot “parano” est passé dans l’usage courant pour désigner quelqu’un d’“exagément méfiant”. Moi même je me qualifie souvent de parano, étant assez méfiant, peut-être exagérément parfois, et pessimiste pour certaines choses. Je ne sais plus qui a dit, que pour survivre dans ce monde d’aujourd’hui (et surtout avec internet), il faut être un peu parano. Je ne me considère pas pour autant comme malade mental. :laughing:

La véritable paranoïa est en revanche une maladie redoutable. Ceux qui en sont atteints croient que le monde entier leur en veut, qu’on les suit dans la rue dans n’importe quelle ville où ils se trouvent, ils ne peuvent donc se cacher nulle part, car “on” retrouve toujours leur trace même à l’autre bout du monde, qu’on lit leur courrier, qu’on épie leur téléphone, etc… Dur dur !!!

Heureuse et belle année à tous :smile:
Cordialement


#57

il y a eu en ce temps la meme gueguerre entre les tenant des divers systèmes diphases et du triphasé qu’entre les tenant du courant continu et du courant alternatif 100 ans avant.

en j’ai eu le bonheur d’etudier des systemes polyphases dans ma jeunesse ainsi que les transfos plus ou moins “tordu” pour passer de l’un a l’autre
on les étudiait a fond car ils etait encore en service dans certaines grosses usines qui produisaient une partie ou totalite de leur electricite comme sous produit des calories degagées par leur process (haut fourneaux, industrie petroliere pour ne citer que les principales)


#58

Le Linky ne serait-il en définitive qu’un dispositif permettant à l’Etat de facturer la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (qui a remplacé la TIPP qui ne concernait que les produits pétroliers) aux automobilistes qui rechargeront leur véhicule électrique ?

Il est vrai que ce changement de nom tombe particulièrement à propos, pour que cette taxe jadis ne concernant que les produits pétroliers, s’étende à tous les produits énergétiques, donc à l’électricité.

Si l’on sait que l’Etat NE PEUT PAS SE PASSER des 30 milliards de taxes annuelles sur les carburants, et si l’on sait que le véhicule électrique deviendra la norme en 2040, alors peut-être, n’est-il pas idiot de se demander comment l’Etat parviendra-t-il à transférer cette taxe dont il ne peut se passer sous aucun prétexte, des produits pétroliers actuels, vers l’énergie électrique s’il n’y a plus que des véhicules électriques à l’horizon 2040.

Le Linky pourrait être ce moyen qui permettrait ce transfert de taxes, étant capable de discriminer la consommation d’un lave-linge, de celle de la recharge d’un véhicule électrique.

A vous de juger (voir video).


#59

Bonjour
Plus c’est gros, plus on fera croire n’importe quoi aux gens qui n’ont aucune notion scientifique de base :rofl:
Bientôt on va nous faire le coup des électrons renifleurs alors qu’il suffit d’un module GSM à bord de la voiture pour que les malveillants voient en temps réel dans quel troquet on s’est arrêté pour pisser …les anti-Linky ont encore de beaux jours devant eux


#60

bonjour

Si on conditionne en usine , via leur ordinateur de bord , les véhicules électriques pour qu’ ils émettent un signal pendant qu’ on les branche pour les recharger , le tour est joué , la " discrimination " est faite et la taxation devient hyper aisée des kWh consommés à la recharge !

Linky ne peut certes pas , tout seul , savoir vers quel appareil va la consommation , mais si le " terminal " consommant est communiquant et " mouchard " , rien de plus facile