Fabrication d'un émetteur à battement, G.O. et P.O

Une réalisation digne d’une une histoire à Toto, sur une idée et scénario de Blaireau, et musique de ‎Ennio Morricone?
Rendez-vous de chantier après trois après -midi et bilan:
Fabrication d’une boîboîte en alu pour l’oscillateur à fréquence variable de type Vackar.
Usinage des pièces constitutives du mandrin « sur mesures » de la self et finition de celle-ci (mesurée à 5,6 µH)
Mise en place , non aisée, du CV avec son joint homocinétique (« cardan ») et son démultiplicateur à 2 vitesses (ces deux importants et rares accessoires étant de marque F6CER).

Prochaine étape; fixation de la self, perçage pour support de la 6AU6 motrice de cet oscillateur.


A chaque étape; conception , étude, réalisation, et essais sur route…
Que du bonheur!

2 J'aimes

Quand le battement va, tout va !
:rofl:

On fera des comparaisons, à la récréation! :blush:

5.13µH 26mm de diamètre, pour 45 mm de long.

Les décors sont de Roger Hart, et Donald Cardwell…

Ça avance, lentement.
Toujours dans la préparation du châssis ; choix de l’emplacement des tubes et montage des supports (manque plus que la 807).
Préparation et fixation de la prise alimentation (culot de tube Octal métal) ainsi qui du tube 0A2 pour régulation à 150 V du tube du VFO.
A la prochaine…

1 J'aime

Toto la Gamelle en pleine phosphoration!
De mon côté, j’ai choisi le principe de modules indépendants et associables à tempérament.
Demain, essai et mesure du VFO.
Manque encore la résistance chutrice pour le 0A2, la capa de sortie HF côté buffer, et un peu de tôlerie.

Flûte! Je suis en retard, forcément j’ ai pris de l’avance pour les étages suivants.

image

Tu es donc en avance sur le retard. A moins que ça ne soit l’inverse?

Il faut moins de temps pour monter le VFO complet que pour usiner le mandrin de la self!
Mais, au moins, on est sur d’avoir le bon diamètre, et la bonne longueur. :slightly_smiling_face:

Surtout que je n’ai plus qu’à le câbler >>

On se croirait en 1920, quand il fallait encore tout construire ses émetteurs, qui étaient encore bien loin d’avoir envahi les étagères des magasins.
La construction intégrale, c’est tout de même bien intéressant.

Prototype de coupleur en T avec self à roulette électronique.

COUPLEUR 1

La boite d’accord, je veux bien, mais alors, il est ou le TX d’époque qui va devant ?

Je te soupçonne d’avoir une antenne qui va pas bien.

image

Tu confonds sans doute avec le speaker d’une radio pirate, lequel fréquente ce forum! :grin:

Et si je me faisais aussi un VFO dans ces temps de confinement ?

Ca y’en être une idée tout à fait complètement bonne!
Plus on est de fous, plus il y a de riz.
C’est le genre de bricolage qui ne nous servira à rien, mais au moins, on se sera bien amusés en le construisant. :blush: :blush: :blush:
Ici, le Vackar pédale exactement comme prévu.
Pentode d’une ECF80 en oscillateur, et triode en buffer de sortie, sur 4K7.
10V càc, (sonde X10) mais il reste de la marge en cas de besoin supérieur.
Prochaine étape: le mélangeur, avec encore une ECF80.

Ce type d’oscillateur me surprendra toujours.
Il reste dans un fourchette de plus ou moins 50 hz sur une mesure d’une heure. (fréquencemètre GPS).
A 5 MHZ, c’est tout à fait honorable.

Bon, le Vackar est arrivé à maturité, et le plan est à jour.
20V crête à crête, constants en sortie, sur les 500 Khz de bande couverte

Maintenant, il va falloir se pencher sur la construction du mélangeur…

Vackar V2

Je n’ai plus qu’à pomper là-dessus! image

Y’a intérêt!