Faut il rembourser l’homéopathie ?

Notre ministresse de la santé planche là dessus.

Si on se réfère aux nombreux médicaments dits « de confort » qui ont été déremboursés pour « efficacité jugée insuffisante », on ne peut qu’approuver cette mesure, étant donné que les granules tout comme la poudre de perlimpinpin, n’ont jamais pu faire la preuve de leur efficacité puisqu’ils ont toujours refusé l’étude en aveugle.

Pourtant, nombreux sont nos compatriotes qui se « soignent » avec des granules et en sont très satisfaits.
D’ailleurs, on ne connait aucun accident thérapeutique imputable aux produits de Boiron, contrairement aux produits chimiques parfois très dangereux contenus dans les médicaments remboursés.(de là à penser qu’ils sont faits pour nous maintenir malades le plus longtemps possible…)

De là a penser qu’il n’y a rien dans les granules à part du sucre, il y a un pas que je franchirai sans hésiter.

Je reste convaincu qu’il n’est pas nécessaire de prendre quoi que ce soit pour guérir des affections courantes, sinon, comment l’humanité aurait survécu jusque là ?.

Curieusement, l’homéopathie, trouvaille de herr doktor Hahnemann en 1796 est quasiment ignorée dans la majorité des pays du monde, la France étant le pays qui la pratique le plus.

Je rappelle (en gros) le principe, qu’on appelle « principe de similitude » :
Si une substance est capable de provoquer une affection, la même substance très diluée serait capable de provoquer la guérison.
Il paraît que Mithridate faisait déjà ça plus d’un siècle avant JC.

Pour obtenir une dilution de 1CH, il suffit de mettre 1cL de produit actif dans 1L d’eau pure puis de secouer vigoureusement (on dit dynamiser).
On peut ensuite prélever 1cL du mélange et répéter l’opération avec un nouveau litre d’eau pure et ainsi de suite.
On obtient ainsi des dilutions centésimales qui peuvent aller de 1CH à 40CH.
Pour exemple, 5CH correspond en gros à une verre dans 1000 piscines Olympiques, 40CH correspond à une molécule diluée dans tout l’univers, autrement dit bien moins que rien.

Il existe un autre moyen plus rapide d’obtenir les dilutions, c’est jeter un verre de produit actif dans la cuvette des chiotte et tirer 40 fois la chasse…(suggestion toute personnelle) :slight_smile:

Finalement, puisqu’on permet à nos compatriotes de s’empoisonner comme il veulent en laissant en vente libre des poisons comme le tabac, l’alcool et bientôt de la chnouf, pourquoi ne pas les laisser se soigner comme ils veulent ?

Une petite info, non vérifiée toutefois, à prendre avec précaution :
La pilule contraceptive homéopathique aurait été mise au point.
Il s’agit d’une granule plus grande que celles qu’on connaît puisqu’elle mesure 3cm de diamètre.
Heureusement, il n’est pas nécessaire de l’avaler, puisqu’il suffit de la tenir bien serrée entre les genoux.
Si la posologie est respectée, l’efficacité est totale…
Une pilule contre l’obésité est également en cours de test, remplacez simplement « genoux » par « mâchoires ».
cdt,
gérard

TT à fait d’accord !
L’homéopathie n’est que la première pharmacopée d’une longue série, qui s’allonge de mois en mois, avec la musicothérapie, la naturothérapie, la…

Bonjour.

Pour, soit disant, se libérer des “états d’oppression” et pour se protéger des radiations…
Voir les P.J…

Sinon, il y a l’extrait de lettre ci dessous. Mais c’est beaucoup moins drôle, même si c’est tout à fait explicite.
Cet extrait de lettre n’est pas un argument de type “Réductio ad hitlerum” mais juste un retour sur la généalogie de la pratique homéopathique et de ses finalités …

Voici ce que le Docteur Fritz Donner écrit dans une lettre adressée à Rudolf Hess en 1940.

« … malgré nos efforts , nos expérimentations n’ont pas démontré une quelconque efficacité des médicaments homéopathiques dans le traitement des maladies
Cependant, renoncer à la propagande des médicaments homéopathiques serait une erreur.
Si l’empire allemand ( Reich ) ne peut gaspiller ses médications efficaces pour soigner les malades des races inférieures, nous devons cependant veiller à ce que l’élimination naturelle par les maladies des morceaux ( Stücke ) les plus dégénérés des races inférieures se fasse en douceur en laissant croire aux malades et à leurs proches qu’ils reçoivent de l’empire allemand ( Reich ) des soins efficaces. Ceci afin de préserver, autant auprès des non-aryens que de nos compatriotes les plus sensibles, la croyance en notre compassion et en notre désir final de conservation des peuples inférieurs. »

Note : Le docteur Fritz Donner à été mandaté, en 1940, par Rudolf Hess pour réintroduire l’homéopathie en France où son emploi avait quasiment disparu. L’homéopathie était la médecine officielle du troisième Reich.

Ensuite, chacun est libre de croire. Mais il est faux de prétendre que l’homéopathie ne fait jamais de mal car cette croyance retarde souvent les traitements efficaces, mais efficaces seulement s’ils sont donnés rapidement.

Et puis de la poudre d’or diluée dans un rapport d’une partie de poudre d’or pour 10 puissance 30 parties de solvant, le tout pulvérisé sur des granules de sucre pour traiter une crise cardiaque en faisant fondre une de ces granules sous la langue, ou bien du foie de canard dilué dans les mêmes proportions pour se protéger de la grippe c’est très bon pour… réduire ( en douceur ) le nombre de pensions de retraite à verser…

Cependant il serait possible de combler ces départs d’Anciens par de nouvelles arrivées.
Il suffirait pour cela de mettre en vente un “traitement contraceptif” reposant sur le principe de similitude.
Du sperme dilué à 10 puissance 30 absorbé par Madame devrait, selon ce principe fondateur de l’homéopathie, la protéger de toutes grossesses indésirées.

Bonjour,

quel est ce pape qui a été soigné au moyen âge, avec de l’émeraude pilée (pas pour des crises d’émerauïde…) et qui est mort dans d’atroces souffrances?

quant on glisse sur une pente en montagne, il arrive qu’on se raccroche à un brin d’herbe…

pour la pilule contraceptive évoquée plus haut, feu mon beau-père avait mieux: au moment crucial, aller boire un verre d’eau (sans substance diluée)

enfin, comme expliqué très justement, dans un verre d’eau prélevé dans une source ou dans la mer, il y a plus de molécules provenant des urines des hommes préhistoriques ou autres, que de principe homéopathique, compte-tenu des dilutions astronomiques pratiquées…

Je ne suis pas tout à fait d’accord car en ce qui nous concerne, la première pharmacopée est la radiothérapie…