Histoire de la station EUROPE 1


#21

Oui , c’ est bien " le masque et la plume " ! :wink:


#22

Tout à fait , en le disant ça me rafraichit également la mémoire ! :slightly_smiling_face:

il y avait également la nuit " les routiers sont sympas " ! animé par Max Meynier ( décédé en mai 2006 )


#23

et plus vieux encore ( avant 1960 ) les maitres du mystére, avec un indicatif musical à faire peur !!


#24

On est passés d’ Europe 1 à RTL , puis à Paris Inter ! :slightly_smiling_face:


#25

bjr,
Vers les années 66 il y avais une émission nocturne assez coquine:
Rendez-vous avec lui est une émission radiophonique du soir, créée en 1966 sur Europe 1 par Jacques Lanzmann1. Elle se voulait le pendant radiophonique du magazine Lui.


#26

Bonsoir,

RMC alors n’émettait pas en OC comme indiqué ci-dessus, mais en PO. Vers le bout du cadran, vers 1500 KHz (200 mètres). Plus tard cette station a obtenu en plus une fréquence en GO qu’elle utilise toujours (RMC info du blabla toute la journée sur le thème du football principalement).
Et effectivement, ce poste en PO n’était entendu que dans les Alpes Maritimes et les Bouches-du-Rhône, où il bénéficiait d’un grand succès d’écoute.

Et on voit ce que cette expérience a provoqué les jours qui ont suivi. Les fameux événements de mai 68 dont on parle encore aujourd’hui. :rofl: Qui aurait pu imaginer qu’une simple expérience stéréo allait provoquer une telle révolution, un tel soulèvement populaire ?
D’autant que la stéréo existait déjà en FM sur France Musique, pour ceux qui avaient la chance d’avoir une chaîne stéréo ou Hi FI, avec tuner FM stéréo (ce qui n’était pas mon cas).

Moi à cette époque (années 60), je préférais écouter inter en PO puis en FM lorsque j’en fus équipé (transistor Sonolor Gouverneur 1967), surtout le soir, il y avait beaucoup de chansons, dans des matchs inter-lycées. D’autant qu’il était très difficile et même impossible ici de capter RTL ou Europe1 en grandes ondes, vu le niveau de parasites industriels et urbains (trolleybus, tramways, etc) qui interdisait toute écoute des GO. C’était bien différent à la campagne, mais j’habitais en ville. La première fois que j’ai pu écouter “Salut les Copains”, ça a été pendant une courte période de vacances dans les Alpes de Haute Provence, sur le “transistor” de ma grand-mère, un VSM PO GO BE. Tout cela avant que n’arrive RMC en GO, avec des émissions humoristiques et musicales animées par JP Foucault qui faisaient la joie de mon autoradio notamment.

Bien sûr, en 68, en Allemagne, à l’armée, on ne pouvait écouter que RTL et Europe1 du fait de leur proximité (Luxembourg et Sarre). En effet, la FM française n’arrivait pas jusqu’à la caserne située à 150 km de la frontière. Ou alors il fallait se farcir les stations allemandes, assez rébarbatives ou de l’armée américaine stationnée à Stuttgart à 50 km.

Cordialement


#27

Je l’ ai déjà raconté dans le passé … Lorsque j’ étais étudiant à Grenoble entre oct 1963 et juin 1966 , nous avions fait une commande groupée entre 10 copains des modules suisse " Görler " - direct en Suisse - pour faire un tuner FM .
Il y avait au choix une tête à CV 4 cages et une avec noyau plongeur . J’ ai toujours ce tuner, à transistors FET je crois bien . Görler proposait également un décodeur en option .

Bien sur à Grenoble on recevait les émetteurs suisses dont Sottens si je me souviens bien .

Je crois que ces modules étaient importés et vendus en France par la Sté RECTA de Paris


#28

Je me souviens ,Un soir ,Papa est rentré du travail en nous disant :

       Ce soir nous allons écouter une autre radio ,,, Europe numéro 1 !

Dans son , notre , atelier , au fond du jardin , sur une étagère il y avait un vertical ,
un Facen je crois avec un cadran aviation

Après la petite minute de chauffe , en cherchant sur le bouton des stations , un peu au dessus

de Droitwich (BBC) il y avait une nouvelle station ,

 Malgré la bonne antenne long fil tendue entre deux sapinettes dans le jardin ,la réception

n'était pas très bonne car hétérodynée par un autre émetteur,

J'ai appris plus tard qu'il s'agissait un émetteur des pays nordiques,

La naissance d'une station de radio avait eu lieu,,,,   J'avais 9 ans ,,,,,

Désormais on ne compte plus leur disparition ,


#29

Bonjour Claude,
voici la photo du bloc Görler équipant un tuner FM que j’ai commencé et je pense ne finirait jamais. Le bloc équipait le FM bicanal et le tuner FM à détection par comptage de chez Alfar


Bonne journée
Raymond


#30

C’est passionnant.
Merci à Claude et tous les participants de cette discussion.

En complément : il me semble bien que c’est sur Europe 1 que l’on pouvait entendre un buzzer strident avant les flashs d’information. Un dispositif qui réveillait automatiquement certains récepteurs équipés de ce dispositif de veille. De mémoire, il s’agissait de postes ITT, qui avaient une touche spécifique.
Quelqu’un aurait-il plus d’infos ?

Je serais par ailleurs très intéressé par un poste de ce type, afin de compléter l’échantillon d’appareils sonores anciens que je fais découvrir aux (plus) jeunes générations…

Et j’en profite pour rappeler un sujet concernant le fameux carillon d’Europe 1, avec une archive audiovisuelle :


#31

Citation
Michelson obtient la concession des ondes courtes de la principauté de Monaco pour une durée de 5 ans, sous l’autorité de la SOFIRAD, organisme de gestion financière contrôlée par l’état.

Bonjour,
Juste une petite erreur: il ne s’agit pas d’ondes courtes pour Radio Monte Carlo mais d’ondes moyennes (ou “petites ondes”) sur 205 m (1466 kHz). RMC avait aussi des émetteurs OC dans la bande des 49 m et 41 m mais ce n’était pas pour desservir la France métropolitaine.
L’émetteur sur 205 m ne couvrait effectivement que la Côte méditerranéenne jusqu’à Marseille, c’est pourquoi RMC a démarré en 1964 un émetteur GO sur 1400 m tout d’abord au Col de la Madone (au-dessus de Monaco) mais devant les résultats décevants pour couvrir la France au Nord de Lyon il a été ensuite déplacé de 100 km vers l’Ouest à Roumoules (04) avec une puissance accrue, sans toutefois régler le problème de la couverture de la partie Nord de la France (de la même manière que RTL et Europe 1 étaient très mal reçues au sud des Alpes).


#32

Petit correctif, le réveilleur des radios au moment des infos était sur RTL et fonctionnait presque exclusivement avec des postes ITT (et variantes). On pouvait activer le système en enfonçant la touche verte du leur clavier.


#33

Ok merci pour ces précisions.
Un tel modèle est référencé dans la GL, mais j’ouvrirai à ce sujet une nouvelle discussion pour ne pas polluer celle-ci


#34

La musique de Legrand, de laquelle a été tiré le fameux carillon à 6 notes.

SchooP - Le Player


#35

Ce système était l’ancêtre des systemes de signalisation d’informations routières (ARI allemand puis RDS).
Il est à noter que RTL utilise (utilisait ?) une préaccentuation de 50 µs en AM, à ma connaissance c’est la seule station de radio AM qui l’a fait. Aucun récepteur AM ne comporte la désaccentuation correspondante.
Je crois que la TV belge l’utilisait aussi cette préaccentuation sur le son AM des standards C et F.