Histoire : signal sonore pour flashes infos

Bonjour

Il me revient à la mémoire que sur certaines stations (RTL ou Europe 1, et des radios allemandes notamment) émettaient un signal sonore qui encadrait les flashes d’info, au milieu des programme musicaux.
Ca devait réveiller les récepteurs équipés à cet effet.
Sur RTL ou Europe 1, le son était très désagréable et très audible ; il était beaucoup plus discret sur les stations allemandes.

J’ai un peu cherché sur google, mais difficile de trouver les bons mots-clés pour trouver des infos pertinentes.
Je suppose que l’un d’entre vous aura des infos sur la question.
A-t-on la trace de récepteurs équipés de ce système ?

Jean-Michel

Fréquence stridente et audible dans les rues quand les fenêtres grandes ouvertes de l’été laissaient filtrer (le mot est faible) la tonalité de déclenchement. Accord avec ITT-Océanic, rechercher avec ces termes.

J’ai donc retrouvé RTL-Matic dans cette file de discussion :
radioscope.forumactif.com/t801-trafic-alert

RTL a, il ya bien des années (!) utilisé un système de radio qui s’appelait « RTL-matic » (commercialisé par ITT Océanic) ; à chaque heure, avant le jingle RTL et après les titres des grands journaux, ou en fin de flashes, retentissait un biiip long et strident, sensé activer les fameuses radios , qui ne se déclenchaient donc que pour 2 min d’infos.
Mais je crois qu’en terme d’audience, et sûrement aussi pour des raisons de business (la pub !) ce système n’a perduré que quelques années.
C’était sans doute l’ancètre du Trafic Alert.

Cette discussion donne ce lien : groups.google.com/group/fr.rec.radio/browse_thread/thread/26bd426f6bf24c8d/aba88c57630fb191?lnk=gst&q=rtl+matic&fwc=2&hl=fr

Hier en brocante j’ai vu un poste de radio « RTL Matic »
(déjà acheté malheureusement).
C’était quoi exactement ce procédé, avec des gros BIP si je me souviens
bien.

C’était un récepteur avec un signal lancé par RTL, je dirai aux environ de
1973, avec un signal sonore spécifique (un tone signal) qui permettait au
poste de radio RTL MATIC de ne se déclencher que lorsque la station signalait
un bulletin d’information au milieu de ses programmes.

Ce système a dû disparaître à la fin des années 70
Un extrait sonore du déclenchement se trouve au tout début de cet
enregistrement de RTL en 1975
tvignaud.free.fr/rtl_matic (lien mort ! :frowning: -JMB-)
Figurent d’autres jingles et identifications qui n’ont rien à voir avec RTL
MATIC sur ce MP3 que je n’ai pas tronqué, enregistrés sur le programme
allemand FM de RTL (signaux captés par propagation sur Paris, du temps où la
bande FM était presque vierge sur la capitale).

Ce genre de signal utilisé l’était aussi sur des radios allemandes pour
déclencher les récepteurs, principalement pour des infos routières, dans les
années 70, alors que le RDS n’existait pas.

thierry.vignaud@NO-SPAM_laposte.net
Emetteurs radio et TV :
perso.orange.fr/tvignaud

Le nom du procédé était « SDK »
en effet j’ai retrouvé un ancien catalogue auto-radio Pionner la touche
utilisée était marquée « SDK »

Ce procédé permettait de couper le son de la K7 pour passer un flash info
également si l’auto-radio était en veille le son montait pour diffuser le
flash info.
La Suisse également (et d’autres ?) devaient utiliser ce procédé analogique
SDK avec « Bip » strident
(plus aigüe et moins fort en volume que celui utilisé en AM GO par RTL pour
le poste RTL MATIC)

Par exemple le « KEX-23 SDK » année 1980 de Pionner était compatible

Photo: fenec95.free.fr/ARCHIVES/KEX-23%20SDK.jpg (lien mort ! :frowning: -JMB-)

C’est la petite touche jaune qu’il fallait actionner pour avoir les flashs
Tout cela bien avant le RDS évidement.

David Franconne, sur ce sujet, publiait un dossier du HP (n°1478 ,année 1974).
Si quelqu’un a un scan de meilleure qualité, on pourra le mettre en ligne et constituer en dossier sur ce procédé.

J’ai complété la fiche du récepteur PR-Matic et ajouté la doc technique.

En commentaire :
Décodeur « RTL-Matic », système ITT-Océanic. Dispositif électronique associé un à circuit de veille (commutable par touche) permettant la mise en marche ou l’arrêt du récepteur sur signaux codés envoyés par l’émetteur de RTL

Bonjour à tous les passionnés de son ancien

Je déterre cette vieille discussion.

Quelqu’un aurait-il une piste pour me procurer un poste ITT PR-Matic ?
Voir sa fiche dans le message précédent, mais il existe peut-être d’autres modèles…

De même, un scan du dossier paru dans Le Haut Parleur n°1478 de 1974 serait intéressant pour mieux connaitre cette technique de « réveilleur » de radios…

En attendant voici une publicité parue en 1974 dans le Nouvel Obs :

1 J'aime

Merci Claude, j’ai créé la fiche

J’ai retrouvé dans un Paris Match d’octobre la publicité complète (2 pages) sur ce procédé innovant.

En passant, si le Père Noël pouvait me trouver un récepteur ITT Océanic Pr-Matic, je serais presque le plus heureux des hommes…

1 J'aime

Bonjour, je vois que votre discussion est toujours active… pour info, année des 100 ans de radio vous aurez droit cet été à une chronique sur ce fabuleux poste dont je possède un exemplaire en état de marche (il fonctionne même très bien)… avec sons d’archives lors du lancement de l’opération RTLmatic sur RTL le 3 septembre 1974 :slight_smile:

Voilà une très bonne nouvelle !
Les nostalgiques dont je fais partie vont adorer.
On compte sur vous pour nous avertir.

Je me souviens que la tonalité sur RTL était beaucoup plus stridente que sur les stations allemandes (ou suisses, je ne sais plus exactement). Pour ces dernières le signal était beaucoup plus discret, mais probablement moins efficace en cas de perturbations…

Pour info la tonalité que j’écoute en boucle depuis 3h dans les archives est un Ré :slight_smile:

Bonjour,
Le haut-parleur en question est ici:

En fait sur les stations Suisses le but était de transmettre des informations entre les studios et les émetteurs, via le système de télécommande CT-79 installé qui dans les studios radio qui permettait plusieurs commandes, dont ON / OFF / TA ON / TA OFF, le signal véhiculé sur les lignes audio se voulait donc le plus discret possible.

Un récepteur de télécommande TRACON puis Mini-Com était installé dans chaque station d’émission pour décoder ces signaux et commander les émetteurs (ON et OFF) et encodeurs de signaux ARI puis RDS (TA ON et TA OFF).

TA = Traffic Annoncement = Infos routières, permet le basculement de l’autoradio sur la chaîne qui diffuse les infos et à un volume sonore défini durant la diffusion de ces infos routières.

1 J'aime