Identification Philips A52A FP

Bonjour à tous .
Je vous présente ce poste A52A FP qui m’est inconnu .
J’ai créer un fiche dans le GL
Un philips A52A étant bien répertorié et connu , produit pendant la guerre , mais une variante FP …?
Il ne figure dans aucun de mes bouquins , et rien sur la toile …
Celui-ci se différencie par sa façade avant qui n’a pas les mêmes décos latérales , ainsi que son tissu qui descend jusqu’au bas des boutons . Le chassis est identique au A52A avec les mêmes lampes et le même cadran .

Au plaisir de vous lire …

C’est un châssis en espèce de plastique?

Bonjour Totolagalene
Oui c’est un chassis en bakelite

J’en ai trois, ce sont de très bons postes qui valent le coup (ou le coût) d’être remis en état.
Performances surprenantes, comme beaucoup de Phillips il est vrai.

Exact.
J’en ai quelques autres de la même famille et ils fonctionnent super bien .
Je viens de restaurer celui-ci ,et malgré les tubes un peut fatigués , la sensibilité est très correcte

:bonsoir: Ébonite, le châssis! C’est sur ce genre d’engins que j’ai fais mes premières armes! Si seulement je les avais gardés,au lieu de les transformer ou de les cannibaliser! Il faut que jeunesse se passe!

La matière du châssis a un nom “à la Phillips” qui finit par ite ou un truc de ce genre, me souviens plus.

Avec quatre lampes,on fait le tour! ECH3,ECF1,EBL1,EZ4,lampes de très bonne qualité pour l’époque,un montage HF chiadé (c’est Philips),bref, les clées du succès!
Ça à marché,et, finalement, ça marche toujours!

Il n’est pas équipé des traditionnels condos bombons noirs goudron Philips . Apres tout , le cout reste quand même modique . Les quelques chimiques à changer… et je remarque que sur cet exemplaire ( comme sur beaucoup de mes autres ) tous ceux de marque C.E sont en bon état ! même traversés par un courant non négligeable
C.E a équipé nombres de Sonora , Ducretet-Thomson et autres - tous fonctionnels d’origine

La bakélite Made by Philips , la Philite je crois et en période de guerre pas de métal .

Il me semble que la Philite est une sorte de faux skaï (pas vrai cuir pour autant!) qui recouvre mon 2514, par exemple.

Tu triches un peu, tu aurais du dire quatre ampoules car avec la ECF1 on a du “deux en un”, avec la EBL1 aussi mais c’est plus classique, quoi que la détection se trouve plus souvent dans la même ampoule que la préampli de tension BF

Bonjour,

pour les lampes, et avec ces lampes doubles fonctions (ECF1, EBL1) , on disais souvent, a l’époque " 4 lampes qui en valent 6" …

Quand aux chassis fait d’autres matières non métalliques (comme ici, de la bakélite) c’étais très courants dans ces années là, en raison des pénuries et des rationnements des métaux, a cause de la guerre …
(Bien sur, on ne pouvais pas se passer totalement de métaux, mais il y avais le minimum de métal, la masse, au lieu d’être constitué par l’intégralité d’un chassis en tole, ou autre métal, étais réduite a du feuillard, ou du fer plat plié , judicieusement placé )

C’est de la bakélite, cette série de postes sont sortis durant la guerre tous avec des châssis en bakélite recouvert de peinture métallisée à l’intérieur, les métaux devaient être économisés et destinés à un un autre usage à l’époque … :wink:

La « Philite » est le nom que donnait Philips au début des années 30 à toutes les matières plastiques synthétiques sorties de ses laboratoires et utilisées dans la construction de ses appareils, mais ce nom commercial ne désigne pas un type précis de matière plastique selon moi.

Le HP est aussi en bakelite
Le mistère de cette variante FP demeure :thinking::thinking::thinking:

Tout simplerment la Philite.
Philips faisait aussi des produits qui n’ont rien à voir avec la radio avec la Philite (des abattants de WC entre autres) jusqu’aux années 70.