Imprimante 3D

pose la question au net tu verra des realisation en divers materiaux dont le beton

Oui ça existe depuis quelques temps et Laurent a raison c’est sûrement le commencement de la fin de l’artisanat dans le bâtiment !
Après la maçonnerie tout le reste du bâtiment peut être préfabriqué en usine et assemblé sur site.

La franc-maçonnerie ça va etre plus dur a industrialiser :grinning:

Chimiste c’est un peu fort. Je prends un doliprane quand j’ai mal a la tête et un petit verre quand ca va mal, ça ne fait pas de moi un médecin :smile:

Pour l’ABS il faut:

  • une enceinte close pour éviter les courants d’air et les changements de temperature soudain pour ne pas affecter l’impression. J’ai fais une belle boite pour le plaisir mais certains utilisent des boites ou carton donc ce n’est pas si important (contrairement au fait de sortir la carte mère et l’alim de la boite pour éviter une surchauffe.)

  • une tête d’impression 100% metal: dans la tête « de base » des imprimante le tube téflon descend jusqu’a la buse ce qui n’est pas un problème pour des températures au dessous de 230-240° mais au dessus le téflon ne résiste pas.


    La solution est une tête ou le tube teflon s’arrête au niveau du radiateur mais avec pour défaut de devoir une cavité en métal extrêmement bien usiné. Les chinois vendent des copies qui pour certains fonctionnent bien et qui pour d’autre n’arrête pas de se boucher. J’ai choisi de payer ma tranquilité et pris une Micro Swiss (qui contrairement a ce que pourrais suggérer le nom, est situé au Etats Unis) qui a une excellent réputation et en 6 mois d’utilisation rien a dire Micro Swiss All Metal Hotend Kit for Ender 3 / CR10 Printers — Micro Swiss Online Store

  • Un plateau en verre car, pareil, le couvre plateau en plastique ne résistera pas aux 100°C nécessaire a l’adhésion de l’ABS (après avoir appliqué ce jus/colle d’ABS sur le plateau a chaud). Ça on peut le faire découper en 2 ou 3mm dans n’importe quel magasin de bricolage pour 2-3€.

A part ces trois points ça s’imprime comme le reste et de surcroit parfaitement bien (bien plus que le PETG qui est une vraie plaie avec ses défauts d’impression). J’en suis a ma première bobine d’ABS, marque Amazon Basics, impec.

1 J'aime

Ca a l’air d’être une bonne évolution.J’aime bien la combine du plateau verre ! Ceux du commerce coûtent cher et les plateaux souples s’usent trop vite et rendent rapidement la première couche d’impression difficile a régler ! Tu l’as adhésivé pour qu’il ne bouge pas ?
Sinon est-ce que le passage à l’ABS est réversible ? Ou alors est-ce que tu peux encore utilser du PLA dans ta machine customisée ABS, en modifiant simplement les températures ?

Le plateau tiens avec les attaches d’origine, c’est a dire quatre pinces a document tout a fait classique et qui ne craignent pas la chaleur.
Il est tout a fait possible d’imprimer avec du PLA après cette modif avec peut être des petites modifs dans la température d’impression. Personnellement après le changement je n’ai pas encore réessayé le PLA.
Le principal problème réside dans le fait que le PLA ne va pas accrocher au plateau en verre aussi bien que sur celui en plastique: certains utilisent de la bande adhésive « papier » de peinture, d’autres de la laque pour cheveux genre Elnett ou marque générique, de la colle en baton ou de la colle a bois. Comme je n’ai pas encore essayé je ne pourrais rien recommander mais en principe c’est tout a fait possible.

Avec la BQ et son platteau en verre, il fallait absolument mettre de la laque, et pas n’importe laquelle, certaines ne vont pas (ne collent pas assez). La 3DLAC allait bien, mais les pièces pouvaient être difficiles à décoller ensuite, des éclats finissaient par apparaître, malgré toutes les précautions. J’ai même plusieurs plateaux qui se sont fendu, en cours d’impression de grandes pièces ou lors du refroidissement. Bref, la galère. Avec la Creality et son plateau, les pièces collent bien en cours d’impression et se décollent seules si on attend le refroidissement. C’est d’ailleurs un point qui empêche la reprise de l’impression en cas d’arrêt un peu prolongé…Un coup d’alcool avant un nouvelle impression, et rien d’autre. Je ne dois pas être loin de 20 kg de PLA et le plateau est comme neuf. Le bonheur !