Isolation à 1€, qui paye finalement ?

#1

Bonjour,
On n’entend plus que ça à la radio, à la télé.
Pour 1€, il est possible (sous certaines conditions) de faire isoler sa maison.
Il paraît que c’est à la charge des fournisseurs d’énergie, qui préfèrent payer les isolations plutôt que des amendes écologiques…
Qui a une idée là dessus ?
cdt,
gérard

#2

bonjour

Il suffit de demander à Google !

https://www.excelliumenergy.fr/?gclid=EAIaIQobChMI0YbmzqqY4gIVAQvTCh0nLgRJEAAYASAAEgKN4vD_BwE

https://www.isoler-a-1euro.fr/?utm_source=GAds_Combles&gclid=EAIaIQobChMI0YbmzqqY4gIVAQvTCh0nLgRJEAAYAiAAEgKhRPD_BwE

etc, mais certains prônent la méfiance !

#3

Faut lire les petits caractères…
Je me suis renseigné en son temps, c’est bien 1€… à condition d’avoir de très faibles revenus.
Pour moi, l’addition s’élevait quad même à 520€ (de mémoire), sans compter les coûts éventuels pour enlever l’ancienne laine de verre.
Mais ça a peut être changé depuis.

#4

bonjour

Certaines entreprises n’enlèveraient pas l’ancienne laine de verre ou de roche!!! de plus l’isolant déposé par flocage semble être très sensible à l’humidité et s’affaisserait donc rapidement d’où diminution du coefficient d’isolation …
Effectivement ce matin dans le journal local (le Berry) il y a une mise en garde contre les arnaques.
cordialement
Sobibi

#5

Mon gendre va faire isoler ses combles pour 1€ avec L. M. (grosse enseigne du bricolage).
Avec eux, il n’y a pas de plafond de ressources, apparemment…
Comme quoi, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne, si j’ose dire.

cdt,
gérard

#6

Pour isoler un faux plafond ! je paye avec des faux euros.:stuck_out_tongue_winking_eye:

1 Like
#7

Sauf erreur il y a des conditions de ressources pour les combles, mais pas pour les sous-sols.

Je contrôle chaque semaine des dizaines de chantiers d’isolation pour un organisme certificateur bien connu.
Je constate dans l’immense majorité des cas un excellent travail. Pour les sous-sols (ou vides sanitaires) le client paie 1€, mais le chantier coute entre 1000 et 3000 euros. Le reste est payé par Capital Energie, cagnotte alimentée par les pollueurs (fournisseurs d’énergie).

Je vais demander à faire isoler mon ss-sol avant la fin de l’année, car on ne sait pas si la mesure sera prolongée au-delà

#8

Donc par nous, qui sommes clients de ces mêmes fournisseurs d’énergie.
:wink:

#9

Indirectement oui !
Comme tous les services publics gratuits (transports en commun dans certaines villes), le contribuable paie bien au final…

#10

Bonjour
Je viens de faire isoler les combles perdu de ma maison 140 m2 avec de la ouate de cellulose projetée. Cela m’a couté + de 1 euros ! J’ai pris une entreprise sérieuse non loin de chez moi et agréé RGE. Malgré mon revenu fiscal en dessous du plafond le représentant m’a dit que l’isolation à 1 euros était impossible et que j’avais droit au crédit d’impot et la prime énergetique. Au final cela devrait me revenir à 1500 euros avec un prix de départ à 6403 euros.
Je pense qu’il ont gonflé le prix de départ.
Merci de me donner votre avis
Phil

#11

Bonjour,
Au final, c’est sûr, c’est le client qui paie, sur sa facture d’électricité, du gaz, et même celle du Roy Merlin.
Sur ce plan, rien n’a changé depuis des lustres…
On bosse pour gagner de l’argent et le redonner à tous les rapaces qu’on entretient, malgré nous…

cdt,
gérard

#12

Mais est-ce juste ?
Celui qui ne prend jamais les transports en commun pour x raisons, doit payer pour celui qui les utilise, en use et en abuse.

Personnellement j’ai payé 1600 euros pour faire isoler une partie de mes combles (l’autre partie c’est moi même qui l’avait faite avec de la laine de verre). J’ai eu une petite réduction d’impôts, mais j’ai quand même sorti une somme non négligeable.
Et un de mes amis qui est juste sous le seuil d’imposabilité, mais pas pauvre pour autant, a payé 1 euro. Où est l’équité ?

Moi je crois qu’il y a trop de “deux poids deux mesures”, en fonction des citoyens. Certains citoyens ont droit à TOUT. D’autres n’ont droit à rien, parce qu’ils gagnent 400 euros de plus par mois et par foyer.

Ce gouvernement multiplie les différences de traitement en fonction des revenus, c’est valable pour la CSG des retraites, pour l’isolation des combles, pour la taxe d’habitation, et pour maintes choses encore.

Ce gouvernement est en train de créer DEUX catégories de français, et il fait tout pour les diviser et les opposer, en accentuant les clivages, pour les faire se battre les uns contre les autres, mettant en application l’adage “diviser pour mieux régner”.

Ceux qui payent tout de leur poche, mais ne sont pas forcément des nantis, qui ont passé leur vie à travailler et à cotiser à tout ce qui est cotisable comme tous les autres, et qui n’ont droit à rien, quand ils voient autour d’eux, les autres avoir TOUT gratuitement sans faire aucun effort pour l’avoir, ils se demandent s’ils ne servent pas seulement qu’à payer des impôts pour financer le social. Ceux-là commencent à en avoir sérieusement gros sur la patate. Sérieusement !

Rien n’est pire dans une population que le sentiment d’injustice.

Les conseillers du Président devraient prendre ces paramètres en compte avant une révolution générale à côté de laquelle les gilets jaunes pourraient bien faire figure d’enfants de choeur.

#13

Bientôt le prix du kilo de pommes de terre selon les revenus…
Il ne faut pas s’étonner qu’il y ait de plus en plus de gens qui ne veulent pas se casser le cul!
Pas folle la guêpe…

#14

Tout à fait d’accord avec vous !
Nous avons, ma femme et moi, cotisés toute notre vie, nous étion agriculteurs et ma femme n’avait pas de statut, le conjoint collaborateur est venu plus tard. Actuellement nous avons 1600 euros de pension pour nous deux, alors qu’en face de chez nous il y a les “casos” qui eu ne travaillent pas et n’ont jamais travaillés et touchent toutes les aides possible et inimaginables. Ne veulent pas passer le permis de conduire car après ils seront obligée d’aller travailler. Dans quel monde vit on ???

#15

Je ne peux personnellement pas être en accord, c’est trop facile de tout mettre sur le dos su dernier président, en oubliant que depuis 40 ans les gouvernements successifs ont agi exactement de la sorte, voire pire.
Il est vrai que tradtionnellement les français ont la mémoire courte, très courte même pour oublier que tout ce qui a été octroyé gratuitement à certaines catégories l’ a été fait uniquement par les prédécesseurs de l’actuel locataire du palais élyséen, lui s’est content d’alourdir un peu plus la barque fiscale.
Mais en le condamnant à expier tous nos maux, on oublie un peu trop vite le laxisme dont nous avons fait preuve en avalant toutes ces couleuvres sans rien dire, des années durant, on a même réussi à réélire nos meilleurs taxeurs !!

#16

Une chose devient évidente, changer de gouvernement ou de président ne change rien pour l’homme de la rue, c’est toujours la haute finance qui gouverne.
Le président actuel est un extra-terrestre, a été parachuté par les médias et les patrons du CACA-rente, il est à leurs ordres.

Un individu inconnu un an avant, jamais élu, qui se trouve président à sa première élection, on n’avait jamais vu ça.
Tous les politiciens de carrière de la droite, la gauche et du centre en sont restés sur le cul, ils n’en reviennent toujours pas…
cdt,
gérard

#17

C’est pourtant facule à comprendre : la gauche ? déconsidérée après le flop Hollande
La droite ? déconsidérée après le dérapage Fillon
L’extrême droite ? personne ne veut de madame LePen
Macron est passé par défaut, nombre d’électeurs ont du, comme moi, se résigner à voter Macron pour éviter LePen.
Dans un système démocratique, c’est celui qui a recueilli le plus de voix qui est élu légitimement, peu importe le pourcentage.
Et ce pourcentage serait bien plus élevé si on excluait tous ceux qui ont renié leur droit de vote, pour moi ils n’ont surtout pas le droit d’émettre la moindre critique.

L’homme de la rue verra les changements associés à son choix, personnellement je préfère être dirigé par un spécialiste, c’est aussi pour cette raison que je ne confie pas le soin de mes dents à un plombier mais à un dentiste :slight_smile:
A cet égard, le mouvement “GJ” aura été très révélateur car si la contestation de départ avait un sens, une logique, il est très vite apparu que ça n’a pas duré et qu’il était impossible de discuter avec des personnes non représentatives de notre société, non spécialistes des problèmes posés et incapables de s’organiser pour devenir des interlocuteurs crédibles.
Ce n’est pas moi mais bien le Général qui avait dit que la France était un pays ingouvernable.
Je conclurai en disant qu’il serait grand temps de changer notre devise nationale pour la remplacer par “toujours plus”, plus en adéquation avec notre mode de penser.

Et tant pis si je ne me fais pas des amis avec de tels propos, l’important est de dire ce que l’on pense et de rester droit dans ses bottes :slight_smile:

#18

image

1 Like