J'y suis enfin

Le ramage est encore plus beau que le plumage, seule compte la musique…
Voici la première version qui est toujours dans mon salon :

cdt,
gérard

Quel poids les mémères ?

C’est pas très lourd, environ, 60kg.
Elles sont démontables en deux parties en 3 minutes.
L’ampli à tubes est là pour la déco, il fonctionne très bien néanmoins, je le met en service seulement quand je reçois un nostalgique du tube.
cdt,
Gérard

bonjour;
je croyais qu’on ne pouvait plus etre salarié après 70 ans ?

Tu peux travailler à tout âge. Il n’y a pas de limite d’âge supérieure dans le secteur privé. Après ça dépend peut-être des conventions collectives ou des accords de branches.

impressionnant et particulier à la fois. je compte sur alain avant gérard pour entendre ce que ça produit, tourcoing étant nettement plus proche que bordeaux pour moi :slight_smile:

Bonjour,
Qui est cet Alain ?
Les seuls exemplaires de ces enceintes sont chez moi, pour le moment.
cdt,
Gérard


et celle la?

image

image image
en escargot c’est pas mal non plud!

S’ils sonnent autant qu’ils sont beaux, cela doit être un régal?

Sur celles ci, les graves doivent être un peu « bouchées » :rofl:

Un son de tuyau peut-être :rofl:.
désolé mais on ne se moque pas !jamais entendu !

Bonsoir,
La diversité des formes et configurations des enceintes acoustiques est infinie, et pourtant elles font toutes de la musique, ce qui démontre que les hauts-parleurs ne sont pas bien exigeants.
La forme « escargot » peut être à décompression laminaire, sinon, cela ne vaut pas mieux qu’une enceinte close
Le problème c’est savoir quoi faire de l’onde arrière, qui vient créer un court-circuit avec l’onde avant si on ne l’absorbe pas.
Les enceintes non closes ou bass-reflex retardent l’onde arrière pour qu’elle vienne renforcer l’onde avant quand elle se retrouve en phase, cela permet d’étendre la réponse vers le bas, au prix d’une perturbation en forme de dos de chameau, avec deux bosses.
J’ai choisi d’allonger le trajet de l’onde arrière pour limiter les effets du court-circuit, ainsi le HP de grave se trouve virtuellement au centre d’un carré de 1m60 de côté, et la réponse dans le grave s’en trouve bien améliorée.
Hier, je suis allé chez Boulanger parce que j’avais du temps à tuer, en attendant que les pneus de ma voiture soient changés.
Il y avait une enceinte Phantom de Devialet, j’ai demandé au vendeur de me la faire écouter, ce qu’il n’a pas réussi à faire en 1/2h de tentatives.
On a un peu discuté et j’ai très vite compris qu’il n’y connaissait rien à l’audio, limite désagréable.
Finalement, il m’a abandonné et je suis resté sur ma faim… je n’ai pas écouté la Phantom.
D’après ce que je sais de la part d’audiophiles qui ont réussi à en écouter, elles n’ont pas laissé un souvenir impérissable.
Il reste quand même le challenge, la recherche esthétique et la prouesse technologique.

Mais aujourd’hui, avec un bon DSP et quelques amplis numériques, on peut rendre (presque) crédible la pire des casseroles.
Je m’y suis amusé une fois, hallucinant…
C’est ça l’avenir de la Hi-Fi, avec la réduction de la taille des enceintes, la correction numérique et malheureusement des sources horriblement compressées qui font qu’on n’est jamais très sûr de reconnaître un instrument de musique…
cdt,
gérard

2 J'aime