Lampemètre en testeur de valves

Bonjour à tous
Je me pose une question : comment un lampemètre évolué teste-t-il les valves comme une 5Y3GB ?
Cela ne peut être qu’en émission de cathode ??? Hum !
Merci

Bonjour
c’est expliqué dans la notice du U61 sur ce site
https://www.doctsf.com/documents/afficher_document.php?num_doc=36433&num_fic=1

Ce qu’il faut savoir c’est que les lampemètres testent les valves avec un courant plaque moyen.
Par contre une valve en fonctionnement normal si elle debite bien ce courant moyen il est en realite constitué par des pulses de courant d’une intensite 3 a 10 fois plus elevée.
Il arrive qq fois qu’un valve capable de debiter 40mA en continu s’avere presenter une incapacite a fournir un courant redresse de 40mA.
Il faut etre tres prudent lors du test des qu’un valve presente un debit continu inferieur de 10% au debit noninal elle doit etre considerée comme suspecte si on veut lui demander son debit maximum.
Mais elle sera peut etre utilisable sur un poste a 4 lampes pas tres gourmand en HT.
Par contre sur un 8 lampes avec push pull en sortie ce sera problematique……

Merci
Je suis allé jeter un oeil, sur le U61 : j’en ai déduit qu’aucun (???) lampemètre, ne donnait la réalité de la valeur de I(ht) théorique pour un tube neuf. Le Métrix donne 40mA pour 250 V au travers d’une résistance de 2500ohms.

Les jeunes, n’oubliez pas que valve signifie tube électronique…
Ce dont vous parlez, ce sont des redresseuses !

et ne pas oublier que les premieres valves ont et appelées soupapes ; ce qui est exactement la traduction française du mot anglais valve :grin:

Certains sont moins sectaires :grin:

Bonjour, à tous,
Une valve c’est donc un cardinal ! :wink:
Bonne journée.
DG