L'année 1967 : naissance de la TV couleur en France


#1

Pour ceux qui auraient raté l’info : aujourd’hui sur France Culture.


#2

ce fil est resté sans suite … je le réanime pour donner des réponses …

Voici les raisons de la différence de prix des tvs couleurs en France et en Allemagne en 1967 !


#3


encore un calcul curieux comment 25% de taxes sur un appareil annonce plus haut a 5000F peuvent faire 200F !!!
pour moi ça fait 1000F de taxes ?
4000*1.25= 5000 donc taxes 1000F
ou j’ai pas tout compris ?


#4

Je pense qu’ il ya faute de frappe dans l’ écriture de la phrase …

Si tu décricotes le prix français final ( 5000 francs ) : " prix " sorti d’ usine rendu chez le revendeur x marge du revendeur ( 33% ) x TVA à 25%, tu aboutis à un prix sorti usine de 3000 francs , et la TVA est de 25% , donc 1000 francs de TVA

de l’ autre côté

prix sorti d’ usine de 20% moins cher en Allemagne ( un seul standard , composants moins cher , écran plus petit ) soit 3000 x 0.80 = 2400 francs , x marge du revendeur ( 10%) donc on arrive à 2640 avant TVA , qui est 3 x moins , soit 8.3% , ce qui nous donne une taxe de 2640 x 0.083 = 212.5 francs , soit pas loin de 200 francs au lieu de 1000 en France et donc un PV de 2860 francs , soit bien entre 2500 et 3000 francs comme dit deux lignes au dessus dans l’ article de la croix !:wink:

Il fallait donc écrire :

" Première différence : les taxes. Le poste de télévision est un produit de luxe. Le taux de TVA qui lui est appliquée s’élève à 25 % (trois fois plus qu’en Allemagne où elle représente à peu près 200 F. ( au lieu de 1000 en France ! ) "

Mais il fallait également faire la démonstration dans l’ autre sens : partir du prix sorti d’ usine , et finir par la TVA


#5

digne de devenir 1er ministre :yeh:
en re écrivant l’explication ce colle mieux
mais c’est bien les taxes qui pourrissent tout
a ton avis pourquoi le revendeur fançais prend 33% de marge et l’allemand 10%
il roule pas en rolls royce le français alors que l’allemand roule sans doute en mercedes, y aurait il pas un peu de trop taxes sur son affaire ?


#6
  • Pour l’ allemand , c’ est écrit dans l’ article ! :wink:

  • pour le français , c’ était une coutume . Quand j’ étais aux câbles de Lyon , filiale Visiodis dans les années 80 , c’ était une consigne de la direction , qui nous faisait souvent perdre l’ affaire face à certains concurrents comme Portenseigne !
    Peut être comme tu le dis nécessaire également pour couvrir les multiples charges : salariales , fiscales, etc .
    Je n’ étais ni le comptable , ni le Dr financier


#7

Pour avoir suivi le sujet j’ai bien connu cette évolution , je ne vois pas ce que la concurrence Portenseigne vient faire, il était le plus important fabricant d’antennes et d’accessoires sauf les câbles coax, passé ensuite sous la coupe de Philips .

Je me suis installé en 1970 après avoir travaillé dans plusieurs entreprises et ensuite vendu la TV couleur , je crois un peu farfelu et fantaisiste de croire que les marges bénéficiaires se situaient à 33%, avant dans un SAV lorsqu’en livrant les téléviseurs à convergences on passait presqu’une heure à les régler, quelques fois 8 jours après le client l’avait changé de place il fallait tout recommencer


#8

Bonjour,

On discute dans un autre sujet du prix des TV couleurs à l’époque de leur lancement alors voici ce que j’ai trouvé sur le web:

  • 1967 : 6000 F; année du lacement car il fallait être prêt pour les J.O. de Grenoble; une Renault 4L d’entrée de gamme valait 5000F .
  • 1968 : 4000 F cependant les grèves du moi de mai découragèrent pas mal d’acheteurs alors pour Noël il y eu une nouvelle baisse à 3600F ;le prix “plancher” était atteint;cependant c’était encore bien trop cher ce qui fit les beaux jours des loueurs comme Locatel

Cordialement.

Patrick.


#9

bonjour

Nous parlions simplement de coefficient que l’ on mettait sur les prix d’ achat pour la revente soit 33%.

Je n’ ai pas précisé que je situais ma propre expérience dans les années 1980 travaillant alors dans la conception et la réalisation de réseaux de télédistribution pour les villes câblées . Et nous avions alors ( entre autres ) Portenseigne comme concurrent direct , ou des installateurs qui travaillaient avec du matériel " Portenseigne " , qui également répondaient à TDF ou aux collectivités locales pour ce genre de systèmes . Et c’ est alors que nous perdions pas mal d’ appels d’ offres contre cette société .

Bien sur cet exemple n’ a rien à voir avec les prix de la TV couleurs . C’ était simplement pour dire que mettre une marge de 33 % était également le cas dans d’ autres domaines de l’ électronique .

Personnellement je n’ ai aucune info sur la marge que mettaient les revendeurs pour la vente de TVs , radios ou autres équipement de l’ électroménager , sauf ce qu’ en dit l’ article de " la croix " .


#10

Bonjour
Oui le souvenir de ces grosses caisses encore entièrement à lampes , 43 où 54 cm qui équivalaient au prix d’une 2 Chevaux, ont suivi à un prix moins élevé les modèles mixtes lampes/transistors, les prix abordables sont arrivés avec les premiers auto-convergents (base de temps lignes avec THT à thyristors)…
Cdt

Roger


#11

Ce qu’indique la Croix est un peu excessif sur la période , je peux revenir en arrière où les magasin de radio en 1950 margeaient à 50% avec une TVA à 2,5%


#12

Ça c’ étaient les dimensions des tubes pour TVs N et B anciens

En couleurs , en 1967 c’ était plutôt du 63 cm

J’ ai le catalogue La Radiotechnique - Coprim - RTC de avril 1967 sous les yeux avec les tubes Miniwatt - Dario A63 - 11X .

et pour ceux qui étaient encore en N et B , les A28 , A47, A59 et A65 dits " à vision directe "