L'électrophone de Proust

Bonjour,
même ceux qui n’aiment pas la littérature connaissent la madeleine qui rappelle par son gout, des sensations oubliées à un héros de roman de Proust

je suis convaincu que si son roman avait été écrit un peu plus tard, il aurait choisi non pas une madeleine, mais un électrophone des années 60, avec son bouquet de senteurs dans le désordre:
-la colle de la valise bois ou contreplaqué
-le gainage vinyl qui sent très fort 50 ans après
-les barrettes relais et autres prises de la même matière
-le décapant des soudures bien présent quelquefois
-enfin les lampes, qui en chauffant exhalent tous ces parfums à la manière d’une bougie parfumée

tout cela parvient au cerveau primitif enfoui sous le cortex, je suis à deux doigts de l’addiction, et d’aller sniffer mes appareils chaque matin…

1 J'aime

C’est amusant ce que tu écris : hier, j’ai remis le nez dans un poste réparé, et j’ai re-senti retrouvé toutes les senteurs, goudron fondu, odeur de brûlé…et me suis dit que je reconnaitrai un poste les yeux fermés, mais narines ouvertes.

Bonjour,
j’ai un philips 470U achete dans l’Eure a des personnes ayant rachete une vieille boulangerie patisserie et qui debarassaient.
Crasseux au possible, il était dans le fournil sans doute , recouvert de pate et de sucre.
Apres maint nettoyages et reparation il fonctionne maintenant a merveille mais degage toujours en chauffant une bonne odeur de patisserie , ca sent le croissant chaud, la frangipanne………

Dans les postes réparés j’ai trouvé maintes choses : crottes de souris en pagaïe. Des porte-clefs, des aiguilles ( couture), des photos, des boutons, mais pas de dentiers et autres bricoles.
Pas d’odeurs de frangipane,