Les années mémoire - 1900 /1950

suite

BonsoirClaude,

A mon avis, le poste Sonora F7 , n'est pas de 1926, plus surement de 1933Clin

jean louis

1926 - fin

bernier a écrit :

BonsoirClaude,

A mon avis, le poste Sonora F7 , n'est pas de 1926, plus surement de 1933Clin

jean louis

Bonsoir Jean Louis

C' est bien ce que j' ai précisé dans mon commentaire !  Ça m' a de suite " sauté aux yeux " en lisant la revue ! Ange

En 1927 , Il y aurait eu une version " SFER20 " secteur et monobouton ??? Dubitatif

Semblerait que oui , avec une alim secteur externe !

http://www.radiomuseum.org/r/sfrradiola_sfer_rectisfer.html

Bonjourà tous

Suis allé hier faire un tour chez mes amis d' EMMAÜS !, et ai pu compléter ma série de qqs n°s manquants et dépasser 1940

J' ai donc étendu la période dans le titre . Clin

Année 1941 , période sombre de l' occupation ....Triste

Une ordonnance du 13 août émanant du commandement militaire allemand , interdit aux Juifs de détenir des postes de T S F sou peine d' emprisonnement ! Les appareils récoltés s' entassent dans les commissariats .

Mardi 2 septembre  à 20 heures , il sera trop tard pour ceux qui n' ont pas obtempéré ! Notice

Combien de postes , qui bien sur n' ont jamais été restitués , sont ainsi passés " à la trappe " ! Triste

On reconnaitra sur cette photo d' époque , juste aux pieds de l' officiant , un poste au sigle TTA , dont on a retrouvé un exemplaire en vente sur LBC l' an passé , mais avec un cadran légèrement différent! Clin

 

 

Certains ont été attribués à des familles non Juives et d' autres aussi se sont servi au passage mais beaucoup d' autres, malheureusement ont subi le sort de la destruction.

Pas beau tout ça ...

 

A +.

Gilles MEZONNIAUD a écrit :

Certains ont été attribués à des familles non Juives et d' autres aussi se sont servi au passage mais beaucoup d' autres, malheureusement ont subi le sort de la destruction.

​Et encore plus malheureusement, leurs propriétaires aussi.

Et c' est bien pour ça que j' ai dit "pas beau tout ça".

 

A +.

Années terribles !

@+

 

 

Bonjour 

J'ai un triste  souvenir de cette époque, la milice venant interroger notre mère et j'étais présent  , notre  père résistant ne les avait pas attendu , il était dans le maquis lyonnais , c'était en 1943, le poste de radio était planqué, les "frisés" les confisquaient  sur réquisition de  la clique à Pétain  , chez tous les citoyens juif où non juif ,  cette sinistre flicaille est repartie , nous étions  enfants, 6 frères et soeurs, c'est peut être ce qui à sauvé notre mère de la déportation ?????

Cdt

 

BonjourRoger et tous

Je l' ai déjà raconté sur un autre fil ....

Je n' ai pas connu cette triste époque , étant né à la libération en sept 1944  ... mais j' ai eu la garnde chance et le grand bonheur de voir très souvent - voire quotidiennement à partir de mes 10 ans étant au lycée - mes grands parents , maternels et paternels , qui habitaient près de mes parents , et qui m' ont " raconté " des épisodes de leur vie pendant  cette époque .

Mes grands parenst maternels habitaient juste face au Lycée de la ville , où j' ai fait tout mon secondaire de la 6ème à la terminale .

Pendant l' occupation , les allemands avaient réquisitionné ce lycée pour y établir la " komandantrur " .

photo d' époque à venir !

Mes grands parents avaient un poste de radio , qui n' a pas été réquisitionné , qu' ilas ont donc utilisé jusqu' à leur décès , et que j' ai encore !

https://www.doctsf.com/grandlivre/fiche.php?f_ref=16208&ori=ps

Après chaque utilisation , ils en enlevaient la valve , ce qui, en cas de perquisition éventuelle   permettait de plaider qu' il ne fonctionnait pas et était " hors d' usage"

Comme je l' ai dit aussi par ailleurs , c'est la corde à pendre le linge à sécher - en acier galvanisé - , déployée sur 7 ou 8 m entre deux piquets dans la cour , qui servait d' antenne ! Clin

Mes grands parents paternels avaient eux un " Sonora " , que je n' ai pas connu , mais ma grand mère en parlait parfois de son " sonora " ! ,

Dans ma jeunesse ,  ce Sonora  ,  je n'ai pas souvenance de l' avoir vu , il avait donc surement disparu , mais je ne sais où et dans quelles circonstances Triste

Mon grand oncle , habitant au centre bourg , et tenant une boulangerie adossé à un" estaminet " , disposait également d' une voiture . Il en avait enlevé le doigt du " delco " , ce qui la rendait aussi hors d' usage .

 Quand les allemands sont venus pour réquisitionner les véhicules , ils ont tenté de la mettre en route , et n 'y parvenant pas , ils l' ont laissée .