Les CC des transistors au germanium

Bonjour, après quelques heures de fonctionnement, le Teppaz bb-Matic que j’ai remis en état s’est tu brusquement…
nouveau démontage, vérifications de l’alimentation, des condensateurs, il s’est remis à fonctionner, mais en touchant le radiateur du push-pull AC188-AC187, “clac” et à nouveau le silence… et ce plusieurs fois

BBampli

en vérifiant encore, j’ai constaté que le boitier et les pattes d’un transistor étaient en contact, et comme il y avait une thermistance non isolée sur le radiateur, il apparaissait un joil court-circuit, du à des efflorescence d’étain dans le boitier dont l’explication a déjà été donnée ici:

comme cela ne semblait pas encore définitif, puisque ça fonctionnait par intermittence, j’ai utilisé la méthode du dentiste pour enlever le tartre, sauf que je n’ai pas de source d’ultrasons, j’ai donc longuement tapoté le transistor en question avec un ouitil métallique; cela peut suffire à détruire ces “pousses” indésirables, et redonner vie à l’appareil pour quelque temps encore…

j’ai aussi isolé électriquement la thermistance, comme je ne compte-pas l’utiliser pour des surprises-parties, ça ne va pas trop chauffer!

voici une

photo au MEB du phenomene

1 J'aime

bonjour,

@radiolo : phénomène de micros-filaments présent dans le transistor au germanium ?
belle vue au passage.

C’est le phénomène bien connu de la pousse des “tin whiskers” (moustaches d’étain) qui affecte les transistors alliés au germanium mais qu’on retrouve parfois aussi sur d’autres semiconducteurs…

bonjour
ça se produit en majorité sur les transistor HF gentre AF ( ceux a 4 fils ) pas sur des transistors de puissance. faut chercher plutôt un emballement thermique des trans de sortie.
pour les af j’utilise la méthode anglaise, volatiliser les barbiches mais par expérience ça reviens
sur ton bidule ça ressemblerait plutôt à une paire AC127/AC128 tout les restant c’est du silicium
christian

cela ne se produit pas sur les transistors de puissance, he bien oui ils ont pourtant des wiskers mais jamais de C/C
pourquoi ?
tout simplement parce qu’il fonctionnent avec des courants beaucoup plus eleves que transistors HF et cela brule immédiatement les wiskers a la mise sous tension

superbe la photo!

non, c’est bien des 187-188 cylindriques, (pas ceux avec un boitier carré à fixer), et on trouve de nombreux schémas avec des transistors silicium, mais du germanium en sortie

désolé, je contredis encore, le fait qu’en tapotant la liaison boitier-fils disparaisse, fait penser aux “moustaches”, et également, sur de nombreux forums, ces transistors présentent bien ce phénomène!

étonné quand même que la “moustache” n’ai pas cramé, car la tension d’alim chutait de 9,5 à 8,5V lors des périodes de CC; ou alors, cela provoquait un emballement des étages de sortie, mais sans CC important dans le transistor

faudrait analyser l’interieur de la bete ce ne sont peut etre pas des wisquers mais des dentrites dues a des résidus ioniques dans le boitier et les dentrites ont un comportement inverse elles croissent et embellissent avec le courant car c’est le courant qui les crée
mais je n’ai plus de MEB a disposition et une analyse comme cela ça coute des roros……….

Ah ca complique encore les choses… mais pour l’ autopsie on attendra leur trepas, car pour l instant ils supportent bien Eddie Cochran :slight_smile:

Allez, je vais t’aider, Radiolo ! C’est quoi, un MEB ?? Moi je le sais, mais d’autres peut-être pas !! Il faut dire que ce n’est pas très courant dans un atelier de dépannage radio-Télé !!

le comportement etant different en fonctionnement
les dentrites se forment uniquement lorsque la tension est presente et la panne survient sous tension
les wisquers se forment hors tension et la panne se manifeste immédiatement a la mise sous tension

donc si votre transistor abandonne sans piles pendant qq mois ou années est en panne a la remise sous tension : wisquers
un panne survenant en fonctionnement trahira des dentrites
C’est une conclusion que l’on peut essayer de tirer des phénomènes physicochimiques

les wisquers je n’ai pas experimente de défaillances, j’en ai trouvé et rebute des composants pour cela sans avoir constate de defaut de type C/C
par contre les dentrites ça j’ai experimente sur un calculateur radar et meme filmé le phenomene en cours croissance pour convaincre des incrédules qui ne croyaient pas au nettoyage poussé a l’eau desionisée et passage a l’ionographe des cartes pour verifier l’absence d’ions.

Panne sous tension! Alors ce sont des dendrites? Elles ne resistent pas a un petit choc, c’est le principal! Mais vu leur taille un MO ( microscope optique :slight_smile: ) ne suffit-il pas?

oui ça marche puis ça s’arrete grande probabilite de dentrites
pour les dentrites un bon MO suffit les plus grosses sont visibles a un grossissement de 10 a 50 le seul avantage du MEB dans ce cas par rapport a un MO est sa profondeur de champ qui permet des images nettes sur plusieurs mm de profondeur

MEB : microscope électronique à balayage

(il fait appel a des principe d’optique électronique dans le vide, avec des électrodes speciales et de la THT , comme dans un tube cathodique)

MO : Microscope optique

(Il fait appel a de l’optique conventionnelle, avec des lentilles )

Des oculaires et des objectifs