Les goûts musicaux


#122

Comment pourrait-on oublier la suave voix de la belle Karen Carpenter hélas aujourd’hui disparue et jamais égalée.

When I was young
I’d listen to the radio
Waitin’ for my favorite songs
Waiting they played I’d sing along
It made me smile

Those were such happy times
And not so long ago
How I wondered where they’d gone
But they’re back again
Just like a long lost friend
All the songs I loved so well

(*) every sha-la-la-la
Every wo-wo-wo
Still shines
Every shing-a-ling-a-ling
That they’re starting to sing’s
So fine


#123

J’aime bien les belles voies comme Joan Baez surtout ce morceau


c’est plus prenant qu’à la cornemuse

ou encore Yma Sumac

mais aussi plus moderne, ca démarre vraiment vers 1min30


#124

Ah Amazing Grace ! C’est du lourd. On ne compte plus le nombre de versions. Des centaines.

La toute première fois que j’ai entendu cet air, c’était à la télévision, chez mes beaux-parents, je devais avoir 25 ans, un orchestre de bag pipes jouait divers airs du folklore celtique, et puis… celui-là. J’en suis resté bouche bée jusqu’à la fin du morceau.

Et puisqu’on est dans le folklore celtique, Enya : “May it be” (Le Seigneur des Anneaux)


#125

:bonjour:


#126

la première fois que j’ai entendu Amazing Grace c’était chanté par Joan Baez dans le film Alice Restaurant d’Arlo Gutrhie, dans un cimetière


#127

Moi j’ai connu Joan Baez quand elle chantait “Farewell Angelina”. C’était en 1965.


#128

Bonjour,
Cette chanson “historique”, qui a fait la joie des soldats de la Wermacht sur les fronts européens et africains, mais aussi des soldats alliés, qui l’adoraient et ne rataient jamais sa diffusion journalière, méritait qu’en en parle ici.

J’ai retrouvé cet enregistrement sur youtube par Lale Andersen, sa créatrice, elle-même qui chantait sur les ondes allemandes cet hymne au soldat de toutes les nations.

Ci-dessous l’historique de cette chanteuse, haïe par le régime nazi qui voulait l’interdire, mais adulée par le peuple et l’armée, grâce auxquels elle a pu échapper aux persécutions.

Wikipedia :
Lale Andersen : elle connaît la gloire lorsque sa chanson Lili Marleen est utilisée comme thème musical de la radio allemande stationnée à Belgrade créée par Richard Kistenmacher lors de la Seconde Guerre mondiale.
Cette chanson, qu’elle avait enregistrée en 1939, avait été un échec commercial, ne s’étant vendue qu’à 700 exemplaires. Devenue populaire auprès des troupes allemandes, elle connaîtra ensuite un succès planétaire et sera enregistrée aux États-Unis (par Marlène Dietrich).

Conscients de sa popularité, les services de propagande du Troisième Reich l’obligent alors à effectuer des tournées à travers toute l’Europe sous domination nazie. De même, les services de propagande de Goebbels demandèrent à Lale Andersen d’interpréter un morceau en anglais, afin de démotiver les troupes anglaises et américaines.

Toutefois, après avoir giflé Hans Hinkel, l’adjoint de Goebbels, trop entreprenant lors d’une soirée dansante, elle refuse le lendemain de se produire dans Varsovie et de visiter son ghetto tel un zoo humain, capitale polonaise particulièrement martyrisée par ses occupants allemands : son fils est envoyé sur le Front russe et elle se retrouve alors assignée à résidence par la Gestapo. Interdite de chant pendant dix mois, elle tente de se suicider. Elle sera ré-autorisée en mai 1943, sauf pour sa chanson la plus célèbre.
(fin de citation Wikipedia).

PNG

Version multilangue (dont le français).


#129

Bonjour
De cette époque que j’ai bien connu où j’avais la chance d’avoir des parents en possession d’un poste de radio , ce qui n’était pas le cas dans tous les foyers , ce qui ferait rire les générations actuelles?

De cette époque quelques années avant la guerre et pendant où à l’école certains instit vous faisaient chanter l’hymne au nouveau chef (Maréchal nous voilà) insulte aux résistants…!
Toutes les formes musicales n’ont pas eu le même succès et n’on pas été reconnu par tous, si actuellement il y a une invasion anglosaxonne, nous y sommes contraint et j’avoue fermer la boite à musique au moment, il existe bien d’autres formes musicales ne serait-ce qu’en Europe mises au panier par l’audimat pour satisfaire le “bizenesse” :star_struck:


#130

Ce qui va bientôt faire rire les générations actuelles, c’est plutôt d’avoir des parents qui sont encore en possession d’un poste de radio et surtout qui s’en servent…


#131

Né en 47 c’était le baby boom, je n’ai connu que la reconstruction et le renouveau musical des années 50 avec le jazz, puis le rock. Je n’ai donc jamais chanté le “Maréchal nous voilà”.

Ces années là, c’est plutôt le “Chant du départ” qu’on entendait à la radio. Ce qui me foutait une trouille terrible étant enfant… Quand j’entendais que “un Français doit mourir pour elle, pour elle un Français doit mourir”, je me disais “pourvu que ce soit pas moi”… Bien sûr maintenant on peut en rire.

Eh oui, c’était une époque difficile où la France n’était plus la République, et était en plus sous la botte de l’ennemi, ce qui semblait convenir à certains.

Mes parents parlaient très peu de la guerre qu’ils ont pourtant vécue alors qu’ils avaient 20 ans. Ils préféraient parler de la libération.

La guerre, l’occupation, c’était une période à oublier très vite. D’autant qu’ils ont failli mourir plusieurs fois, ainsi que mes grand-parents, notamment sous les bombardements, y compris alliés, tandis que mes oncles étaient au maquis et risquaient tous les jours d’être pris par la Milice française et d’être pendus par les pieds à un pont après avoir été torturés.

Pendant l’occupation, la mort était présente à tous les coins de rues, et il fallait craindre l’ennemi, mais encore plus le bon voisin qui vous voulait du bien. Charmante époque !

En cette période des voeux, souhaitons nous ainsi qu’à notre descendance, de ne plus jamais connaître ça.


#132

On me dit dans l’oreillette que la situation actuelle prend un virage qui n’en est pas si loin ! Mais " le peuple " a la mémoire courte, c’est bien connu !


#133

C’est ce que je crains et vois venir… Serais-je un peu parano ? :nauseated_face:


#134

Probablement pas, Yves ! Mais réaliste, je le crains aussi !


#135

Joel , au cas où , j’ai un peu de place à la frontière Andoranne (et si Poutine se réveille, il y a aussi des grottes pas loin de chez moi)


#136

Je ne crois pas beaucoup à une guerre atomique mondiale. Si ce devait être le cas, la planète serait empoisonnée et l’hémisphère nord inhabitable pour longtemps, sans parler de l’hiver nucléaire qui plongerait la planète dans une nouvelle ère glaciaire (ce qui entre-parenthèse règlerait le pb du réchauffement climatique).
Je crois que même les fous hésiteront avant d’appuyer sur le bouton.

Mais il est parfaitement envisageable une descente en nombre, des banlieues vers la capitale et la mise à sac de Paris et aussi des grandes villes. Et on a vu que les forces de l’ordre n’ont déjà pas la capacité de faire face.

Alors là, ce pourrait bien être l’anarchie, c’est à dire le chaos, et la chasse aux sorcières. Ceux qui roulent en Clio, pourraient impunément aller couper la tête de ceux qui roulent en BM, tellement on a pris l’habitude de stigmatiser les riches (ceux qui gagnent un plus que vous) dans ce pays, causes de tous les maux.

Cette anarchie et ce chaos auraient une autre conséquence, c’est que les entreprises fermeraient, il n’y aurait plus d’argent pour payer les salaires, ni les retraites, ni les allocations chômage, ni les allocations tout court, ni le RSA, les distributeurs de billets seraient à court de billets, plus d’argent, plus rien à bouffer après le pillage des magasins, et alors là, oui, effectivement, il vaudra mieux aller se planquer dans les grottes, près d’Andorre ou ailleurs.


#137

Bonjour
Pour moi, c’est FERRRAT et BRASSENS.
Et dans aune autre époque Lois Boucot, “une canne et des gants” Chanson que chantait mon grand oncle à la fin des repas de famille.


Phil

#138

Oui vous avez raison revenons au sujet de ce fil. Les goûts musicaux. Evidemment, Ferrat et Brassens, incontournables. Ajoutons-y Ferré pour faire bonne mesure.

Mais que dire de cette version du Chaconne de Bach, avec trompette et orchestre. A emporter avec soi dans sa grotte sur son MP3 :wink:
Majestueux ! Grandiose ! Sublime !


#139

Bonjour
C’est aussi ma préférence avec le classique , plus réjouissant que ces sérénades politiques


#140

Pour Phil, alors, pour Yves aussi, et pour tous ceux qui aiment Ferrat. Avec toute mon amitié !

https://www.youtube.com/watch?v=9EbTBaLYM5w


#141

Bravo ! :star_struck:
Toute mon amitié également
@+