La nouvelle version du moteur du forum est incompatible avec certains navigateurs anciens. Des solutions sont proposées. En savoir plus

Les radios DAB sont-elles les bienvenues dans le Grand Livre?

Telle est en substance la question qu’on vient de me poser.

Techniquement, le GL est largement dimensionné pour accueillir toutes sortes de modèles avec leurs docs. Mais la question, d’après moi, et l’utilité.

Le but de ce gigantesque musée virtuel, assorti d’une docu-thèque, est partager nos informations.

Jusqu’ici ce site est spécialisé dans la technique ancienne, ce qui permet une interface toujours mieux adaptée. Mais la roue tourne et les techniques deviennent rapidement obsolètes. D’où l’intérêt de les traiter petit à petit ici, en décalant régulièrement le curseur de temps…

Concernant le DAB ou autres techniques modernes, doctsf a-t-il quelque chose à apporter par rapport à tout ce qui est déjà diffusé ?

Je pose la question…

Cela peut-être ramener à Doctsf, des « clients » Dab, qui découvriraient ainsi un nouveau monde.
Mais cela peut rebuter la quasi totalité des membres, dotés d’un âge disons, certain.

Et de toutes façons, les forums ne manquent pas à ce sujet.
D’autre part, je considère, Doctsf, comme un forum d’entraide, je vois mal des réparations de Dab???

Je pense intéressant d’introduire les radios DAB dans le GL, dans 100 ans (si il y a encore des z’ommes sur la planète) le DAB et ses techno’ seront sûrement aussi obsolète que la am et les tubes :slight_smile: et les générations d’après seront sûrement contents d’avoir des infos dessus ! :slight_smile:

Un dicton ne dit-il pas qu’"à force de trop embrasser, on mal étreint "???
A mon sens il faut se cantonner aux appareils anciens, c’est à dire à lampes ? Depuis que je fréquente ce forum, je n’ai quasiment jamais vu d’appel à l’aide pour du transistor?

Si, un peu d’audio (amplis, phonos, même grammos).

Bonjour à tous. A la limite, pourquoi pas? on parle bien ici de temps en temps de « smartphones » !! Mais, si l’on considère de plus près ces appareils,et, principalement la manière dont ils sont construits,(leurs composants étant réalisés en fonction de l’utilisation précise et spécifique du modèle),mettre les doigts dedans relevant déjà de l’exploit,alors de là à les dépanner lorsqu’ils sont en carafe,je cois,à des épidémies de mal de tête ! Et, effectivement,où est l’intérêt pour nous, du moins pour le moment ?
Pour le moment,car sait-on jamais ! On peut en tous cas s’intéresser également aux choses de notre temps,au moins se tenir au courant (c’est la moindre des choses)

Oui, mais pas transistors de réception…
J’ai bien l’impression que si l’on introduit des Dab, le courant sera inversé : nos amis du forum, sont très, très pointus en ce qui concerne les lampes et les transistors, ce sont eux qui "enseignent " les techniques de réparation, Avec des Dab, ils deviendraient élèves ???

Bonjour,

Les radio DAB, pourquoi pas, mais , a mon sens, pas tout de suite … Pas dans 100 ans non plus ! Disons quelques dizaines d’années !

Quand aux smartphone, je dirais qu’ils n’ont rien a faire ici (même si, accessoirement, ils peuvent servir de poste de radio !) et si, parfois, on en parle …Ce n’est généralement pour déplorer les ouatte mille fonctions de ces appareils (dont beaucoup ne servent à rien) , leur indépannabilité (allez donc dépanner vous même un smartphone ! a part la batterie et la carte SIM je ne vous pas ce qu’un amateur peut toucher et remplacer ?) et le fait qu’ils sont numerdiques …

sloup

Bonjour, je ne pense pas qu’il y ai quelque chose à faire si un DAB tombait en panne … j’en ai un ( un petit ) c’est presque pire qu’un smartphone … tout en CMS donc …

Et pourquoi pas les lampes a LED , il y a de l’electronique :joy:

bonjour a tous
pour moi NON ,DAB = gaspillage de matière première
dans 200 ans peut-être comme l’Europe actuelle
omale

Bonjour à tou(te)s
Question stratégique s’il en est !
Pour ma part je dirais OUI.
La vocation d’un site comme celui-ci est, comme un musée, d’éviter que des objets et des technologies tombent dans l’oubli.
Or le numerdique fleurit dans un monde d’obsolescence rapide des normes et procédés. Pensons par exemple au DMB-T…
Donc même des objets « récents » sont susceptibles de tomber dans l’oubli et méritent à mon sens d’être répertoriés.

Fixer un périmètre arbitraire me paraît toujours risqué. Pourquoi se cantonner à l’analogique ? On aurait tout aussi bien pu se cantonner à la modulation d’amplitude. D’autre part, il existe des objets hybrides (mixtes DAB et FM)… La vocation du GL n’est pas, que je sache, définie par une technologie.

Certains arguments tournent autour de la compétence de réparation. Là non plus, la documentation technique de service n’est pas la vocation première du GL (contrairement à un Elektrotanya, par exemple), même si nous sommes heureux d’y puiser une telle documentation lorsqu’elle existe. Par ailleurs les compétences que nous mettons en oeuvre ne sont pas les mêmes selon qu’on s’intéresse aux galènes des années 20 ou aux discriminateurs FM des années 50.

Enfin, le risque ne me paraît pas immense : ouvrons la porte, et nous verrons bien si la section « numérique » se popule ou pas…

amicalement

1 « J'aime »

Je ne vois pas ce qui empêche actuellement d’ajouter des modèles avec DAB, et de toute façon il y en a déjà, exemple:


En tout cas certaines caractéristiques à entrer ne sont pas adaptées aux récepteurs récents, qu’ils soient avec DAB ou pas car rien n’est prévu notamment pour les cadrans à affichage numérique.

Si on veut réserver le grand livre aux appareils « anciens » il faut fixer une date butée quand on entre un modèle (mais on pourrait facilement le contourner en ne renseignant pas ce champ).

cela va faire des fiches sans schemas et sans caracteristiques techniques , pourquoi pas , alors autant mettre aussi les tablettes et les ordinateurs …pauvre grand livre

Des fiches sans schémas et sans la moindre caractéristique technique, il y en a des wagons même parmi les postes à lampes pour lesquels ce serait facile à remplir :wink:
Et la plupart du temps vu le niveau de détail de la fiche il n’est pas plus difficile de la remplir pour un appareil DAB que pour un appareil analogique.
Quant à l’argument de la réparabilité je ne savais pas que c’était un critère de sélection …

@marceljack
Ah bon, J-Michel a établi des critères de sélection ? Ah ben je l’ignorais!!!

Pas moi, mais l’usage.
Tout ceci est empirique.

Si je donne l’impulsion et les moyens, par contre je reste à l’écoute des besoins.
D’où par exemple cette discussion… :slightly_smiling_face:

Il y a un bon équilibre à trouver afin que

  • notre domaine de prédilection (la radio, l’audio et la vidéo ancienne) soit bien traité et bien documenté
  • nous sachions nous ouvrir aussi à d’autres technologies, parce que la roue tourne et que des produits que nous considérions comme modernes ne le sont plus…

Doctsf se veut un conservatoire des technologies audiovisuelles anciennes.
Je ne souhaite pas de date butoir, ce qui serait trop arbitraire, mais un consensus pour savoir ce que nous souhaitons et ce que nous attendons à trouver ici…

Techniquement, ça suivra, ce n’est pas un souci.

bjr,
je pense qu’il faut faire la différence entre un appareil (radio DAB) destiné à recevoir des stations de radio (et uniquement ça) et un dont la fonction radio fait partie d’un panel d’autres fonctions (smartphones):
le premier a sa place dans le GL et l’autre pas…
cdt
domi

bonjour à tous

il y a deux aspects :

  • on peut sans pb parler du DAB dans le forum

  • mais introduire déjà les récepteurs DAB dans le GL on peut se poser la question
    le GL est un " musée " comme l’ a précisé Jean Michel , et un musée c’ est donc fait pour des appareils déjà un peu anciens , alors , quant à y exposer la dernière technologie en vogue :thinking:

A noter que le confrère de Lucerne a lui franchi le pas ! , et on y trouve quelques modèles DAB / FM

En voici un exemple

https://www.radiomuseum.org/r/grundig_digital_radio_music_65_dab.html

bonsoir,

je pense que l’on peut introduire des appareils de grande marque au moins comme ci dessus ce Grundig pour limiter l’encombrement du GL qui à demeure n’à pas pour vocation d’ être un catalogue