Magnéto à fil, transformation, la logique de commande

Maintenant qu’on a une bonne mécanique qui fonctionne parfaitement en 230v, on va pouvoir commencer à travailler sur l’électronique. Au départ, j’avais dans l’idée de refaire le magnéto avec des lampes mais comment loger un transfo HT avec 6v3 dans le SAMAS? J’ai donc viré au silicium. Pour commencer, j’ai viré le commutateur (très raide) avec sa multitudes de contacts pour le remplacer par un clavier à touches. Ce circuit logique va servir à plusieurs choses. D’une part à commander les relais pour le fonctionnement de la mécanique selon les modes de fonctionnement et aussi pour gérer des commutateurs analogique pour le fonctionnement de l’électronique. 4 touches avec une led de couleur pour indiquer le mode de fonctionnement, enregistrement, arrêt, lecture et rembobinage, le tout avec 3 boitiers de logique standard CMOS

. Ce circuit est alimenté en +5v et -5v par la carte principale. A la mise sous tension de l’appareil, il se positionne sur “arrêt”. Mais j’y ai ajouté une fonction majeure “anti-casse de fil”. En effet, sur le SAMAS d’origine, ce qui casse souvent le fil, c’est l’arrêt brutal de rembobinage. L’électro-aimant décolle, la bobine de gauche se bloque brutalement alors que la bobine de droite est bourrée d’énergie cinétique, et bing, ça casse. J’ai donc ajouté une temporisation de 3 secondes environ pendant laquelle l’électro-aimant reste collé et je désalimente le moteur de tension. Les moteurs perdent de l’inertie cinétique et l’arrêt se fait en douceur sans risque pour le fil.

Bonsoir,

Pourquoi ouvrir un autre post pour le même sujet ?

euh!!! oui, vous avez raison, j’ai cru bien faire en présentant ma restauration en plusieurs épisodes

bonjour,

beau travail qui découle d’une bonne connaissance technique et d’un bon doigté manuel enrobé d’une passion et respect

personnellement comme bien d’autres je m’arrange pour garder l’appareil dans son jus il demeure que nous sommes bien souvent amené à modifier malgré tout

l’idée de lélectro d’arrêt temporisé et de laisser faire l’inertie / évite bien des tracas de patins de freinage ect

au plaisir

Ce n’est pas grave, c’est simplement plus facile à suivre que rechercher tous les posts ouverts.
Ceci dit, beau travail.
Bon courage pour la suite.

La suite? il faudrait que je linéarise la bande passante, plus on monte des les fréquences, plus on perd. Je ne sais pas encore si je le fais à l’enregistrement ou à la lecture mais je ne rêve pas trop, si j’arrive à passer 6000Hz, je serais content

Bonsoir Electronico,

désolé d’être un peu hors sujet… puis-je te demander où tu as trouvé ou récupéré le clavier à touches ?..

amicalement

bonsoir Christian,
Les touches? j’ai ça depuis longtemps dans mes fonds de casiers mais je n’ai ni la marque, ni la référence.

Bonsoir Electronico,

Merci pour ta réponse. En fait je cherche une touche de ce type pour construire une logique de commande… de machine à coudre ! Pas si différent que ça :wink:

amicalement

J’en ai tout un casier, je peux t’en céder quelques uns. Il t’en faudrait combien?
C’est moi qui ai rajouté les diodes, les touches que j’ai en sont dépourvues mais la base est prévue pour. Il devait y avoir des versions avec diodes. J’ai fait un trou dans la touche et j’ai enfilé une diode 3mm. Je n’avais pas envie de faire des trous supplémentaires dans la tôle puis j’ai peu de place sur ma carte.
Amicalement, Nicolas