Manufrance BA36

Me revoilà avec mon BA36, qui me cause des soucis.Le pire c’est qu’il à fonctionné, mais j’ai fusible qui n’arrête pas de griller.

Il manque la photo du fusible

quelle est la valeur du fusible ?
oter tous les tubes et verifier si le fusible saute toujours , si oui le probeme est dans le cablage du transfo

Bonjour Radiolo je verrais ça se soir car je suis au boulot. Petite question j’ai remplacer les 2 tubes EL2 par 2 EL3N avec câblage refait correctement bien sûr.car il était grillé et n’en avait pas sous la main est-ce bon quand même.

la tableau de remplacement de tubes Mazda donne:
EL2>EL3N examiner le chauffage , ajuster la polarisation, connexion de G1 a deplacer

chauffage : la tension est la meme 6.3V mais le courant passe de 0.2A a 0.9A verifier que le transfo le supporte
polarisation EL2 -18V > EL3N - 6V ( en classe A)
G1 EL2 connexion sur la corne > EL3N connexion sur le support

1 J'aime

bjr,
je pense que ces transfos sont « critiques » car j’avais arrété la restauration de mon BA36 suite à un court-circuit partiel du transfo (primaire)…

en ce cas comme indique sur la table d’equivalence ajouter un transfo de chauffage…
dans ces « monstres » il y a de la place
push de EL3


push de EL3N

Merci pour tout c’est renseignement, je vous retient au courant.

Bonjour,

ce fusible sert a la protection du transfo, et plus précisément du circuit de chauffage … Si le poste a été équipé de 2 finales EL3 au lieu d’ EL2 , ne pas chercher plus loin !

Je confirme que ces EL3 consomment bien plus ! et que le transfo est a la fois fort ancien (normal) et assez critique (c’est un transfo Ferrix , qui n’est pas trop largement dimensionné, et qui a des formes assez spéciales ! Aussi vaut il mieux le ménager et pour cela revenir a l’emploi des EL2 !)

On peux a la rigueur utiliser des EL3 et les chauffer séparément avec un transfo de chauffage indépendant, genre transfo de PAR36 (transfo de projo pour boite de nuit et discomobile …) mais ce transfo + ces 2 lampes EL3 vont nuire à l’authenticité du poste , et puis le H.P d’origine n’est pas vraiment prévu pour encaisser le surcroit de puissance …

Merci, je vais faire comme tu dit revenir avec mes EL2, j’ai fait comme Radiolo ma dit j’ai enlever toutes les lampes et mon fusible n’a pas grillé. Je verrai ça demain, j’avais commandé une EL2 sur eBay reçu aujourd’hui. Merci encore bonne soirée.

bonjour,

je me demande pourquoi ils ont choisi un push-pull : ce modèle s’adressait-il à des malentendants, ou servait-il à la diffusion publique, dans un bal, par exemple?

Bonjour,

je ne pense pas que ce soit destiné a sonoriser un café, ou une salle de bal (pas assez puissant pour ça ) il faudrai plutôt un push-pull de 2A3, de 50, ou EL5 , pour prendre des finales de la même époque(et pour des surfaces de l’ordre d’un café ou d’une petite salle de village) Apres, et pour voir plus grand , il faudrai des 6L6, des RL12P35, ou des 807 ! (mais en ma connaissance , je ne vois pas de postes radio des années 30 équipé avec des 807 !)

Je pense plutôt que, les postes avec un push pull d’ EL2 ou EL3, c’est jusque que c’est pour faire luxe, ou pour que ça cause plus fort que celui du voisin, tout en restant à usage domestique (bref, pour « en avoir une plus grosse » !)

Bonjour à tous, le fusible que j’ai mis en photo,vous mettriez combien d’ampere ?

Bonjour
Quelle drôles d’idées , le push pull était utilise dans les postes haut de gamme simplement pour sa puissance de sortie plus confortable et donc la diminution de la distorsion a faible niveau , et comme chacun sait , l’annulation du courant dans le transfo de sortie et l’absence d’entrefer évitait la limitation des graves par saturation , on a du mal a voir ce que les salles de bal viennent faire ici

? un transfo peut marcher sans courant ? peux tu expliquer?

au début, c’était une galéjade :slight_smile:

je crois avoir compris en écrivant :slight_smile: : éviter une valeur constante de B dans le transfo de sortie?

C’est la base du push pull : les courants dans chaque enroulement s’annulent

je traduis : les composantes continues des courants de chaque lampe de sortie sont en opposition dans chaque enroulement, les champs magnétiques créés par ces courants s’annulent, et évitent la saturation du fer, donc moins de distorsion; mais les courants, ne s’annulent pas, sinon pas besoin d’alim ! ,-)

il reste quand même les composantes variables, sinon pas de B variable, et pas de tension sur le HP!

par contre, absence d’entrefer? sur un transfo il y a un entrefer?

Bonjour,

si on parlais de salle de bal, c’est en général , qui dit « salle de bal » dit sono …Pour diffuser de la musique a un niveau suffisant et capable d’arroser ce type de local !
(Sauf bien sur dans le cas d’un orchestre, venant avec tous ses instruments, et jouant en direct ! mais tout le monde n’a pas les moyens de faire venir un orchestre …)
Et pour sonoriser ces espaces, il faut doter la salle d’un appareil doté d’un ampli d’une puissance forcément importante , et qui est toujours un montage push-pull !
(mais il faut beaucoup plus de watts que ce qu’est capable de délivrer deux lampes EL2 ! )

Pour ce qui est du transfo de sortie (en amplification B.F à tubes sous entendu) il peux y en avoir avec entrefer (s’utilisent pour un étage de sortie S.E ) et y en avoir sans entrefer (s’utilisent pour un étage push-pull )
On peux utiliser un transfo avec entrefer sur un étage push-pull, ça marchera aussi , et donnera un son correct .
(l’inverse , utiliser un transfo sans entrefer, sur un étage S.E , n’est pas conseillé …Ca sortira quand même un son, certes … mais le noyau sera saturé par la composante continue qui diminuera notablement l’inductance primaire du transfo, et ça fera chauffer et ça donnera de mauvais résultats auditifs )

C’est vrai , quels idiots tous ces ingenieurs qui préfèrent éviter un entrefer sur un transfo push pull alors qu’avec un bon entrefer, ils devraient au moins doubler le nombre de tours pour avoir une inductance primaire susceptible de mieux passer les graves :rofl: