Meuble hifi Cantor?

Bonjour,

Vu sur leboncoin ce Cantor pas vilain ?

https://www.leboncoin.fr/collection/1882745149.htm

bonjour

Oui , c’est un style ! :thinking:

un peu comme ce Grammont de fin 1940 , surmonté du poste de table équivalent

Ça n’ a pas la finesse des meubles allemands ou le " look " recherché des meubles américains ou anglais des années 1930 ! :wink:

Bonjour,
J’ ai déjà eu ce meuble entre les mains sous la marque Warnett radio avec un « logo » décalcographié représentant la statue de la Liberté.
J’ en avais demandé l’ identification sur le site de doctsf sans résultat.
Michel

Mon père avait ce poste Grammont (modèle de table) jusqu’au milieu des années 60.
C’est sur lui que j’ai fait me premières armes en réception Ondes Courtes.
Il avait 2 gammes OC (de 13 m à 51 m si je me souviens bien) et un étage HF accordé qui lui conférait une très bonne sensibilité pour un « BCL ».
En le bricolant j’avais cassé l’aiguille en verre que j’avais remplacé par un morceau de fil de fer …

exact , une gamme OC et une appelée OTC ! :wink:

et ’ l" ’ aiguille en verre " c’est une plaquette avec une aiguille qui se déplace derrière la vitre du cadran .

On ne peut pas appeler cela « hi-fi », la haute-fidélité est encadrée par des normes, c’est une AOC … :wink:

Hi-fi ou hifi est l’abréviation du terme anglophone « high fidelity », qui signifie en français « haute-fidélité », utilisé dans l’électronique grand public ou l’électroacoustique. Ce terme est censé indiquer que le matériel paré de cette qualification offre une qualité supérieure aux équipements courants. Le but étant d’obtenir une reproduction sonore aussi proche que possible de l’original. Contrairement à une opinion largement répandue, les appareils « hi-fi » ne doivent pas répondre impérativement à des « normes hi-fi » : si des tentatives pour imposer des normes ont existé dans le passé, aucune vérification des performances n’est réalisée par un organisme officiel. L’idée même de « norme Hi-fi » est peu satisfaisante : le but des normes est généralement d’assurer la sécurité et l’interopérabilité des équipements, d’indiquer des méthodes de mesure, pas d’exiger un niveau de performance, ici difficile à définir et devant être réactualisé sans cesse. Le terme « hifi » peut donc être utilisé pratiquement sans contrainte par les fabricants, distributeurs, revendeurs. Les normes pouvant être invoquées sont soit obsolètes soit ne pouvant s’imposer en France car émanant d’organismes étrangers.

Il existe différentes normes (NF, DIN, ISO, CEI, JIS, etc.) censées assurer que l’on peut bien appliquer l’étiquette « haute-fidélité » à un équipement. Certaines sont anciennes et obsolètes, les autres se rejoignent dans les grandes lignes, mais diffèrent dans les détails. Par exemple, certaines de ces normes ne se contentent pas de garantir une large gamme de fréquence, mais incorporent des règles relatives au rapport signal sur bruit, à la compression sonore, etc. Toutes les normes utilisées actuellement incluent la stéréophonie dans leurs caractéristiques de base.
La norme allemande DIN 45500, qui est la plus connue en France et sert souvent de référence, date des années 1960. Complètement obsolète, elle a été remplacée, en Allemagne, par la norme DIN EN 61305 qui dispose d’une déclinaison française NF EN 61305.

Les normes à caractère national ont souvent été utilisées pour protéger un marché intérieur en rendant plus difficile l’importation et la diffusion de matériels venus d’autres pays. Même si cette époque semble largement révolue, il faut s’en souvenir et ne pas attacher trop d’importance à certaines normes qui correspondent plus à une époque et des circonstances qu’à des logiques scientifiques et techniques.

Oui, voir ici l’original :

Chez Philips dans les années 70 il y avait le logo « hifi International » qui s’appliquait généralement aux appareils répondant à la norme DIN 45500 de plus de 2 x 10W efficaces.

Bonsoir à tous,
Je cherche ce sigle Philips, qui manque sur l’une de mes enceintes ; si quelqu’un en a un au fond d’un tiroir, merci pour vos recherches !