Niveau de l'eau en 2050

Oui, je sais on sera plus là mais ce n’est que dans 30 ans…
Si vous habitez près de la cote Atlantique:regardez cette carte:

vous pouvez la faire pivoter, zoomer jusqu’à chez vous et vous saurez aussitot si votre maison aura « les pieds dans l’eau » dans 30 ans!

cdt
domi

je ne sais pas de combien cela a monté mais chose extremement curieuse la camargue n’est quasiment pas affectée…… a moins qu’ils ait construit un barrage aux " colonnes d’Hercule " ?

Pour moi,la Camargue n’est pas située sur la côte Atlantique mais comme il s’agit d’une intervention d’un membre du Pilotage, il doit y avoir certainement quelque chose que je n’ai pas compris…

1 J'aime

Dans le Var et les Alpes Maritimes ils sont déjà les pieds dans l’eau… et même jusqu’au cou. Au moins une fois par an. :neutral_face:

a priori si l’Atlantique monte de 1metre je ne vois pas pourquoi la Mediterranée ne monterait pas d’un metre elle aussi etant donne que ces deux mers communiquent a Gibraltar

Ben ne dit-on pas que la Méditerranée est une mer fermée…?. :grin:

Mais bien sûr, en réalité, elle n’est pas si fermée que ça. Et comme l’évaporation est plus importante en Méditerranée qu’en Atlantique, effectivement, elle se remplit en permanence aux « Colonnes d’Hercule » selon le fameux principe des « vases communiquants ».

Alors on pourrait envisager pourquoi pas un immense barrage qui régulerait les entrées d’eaux venant de l’Atlantique à la hauteur du détroit de Gibraltar entre l’Espagne et le Maroc, ce qui pourrait régler la question. Et cela réglerait en même temps le problème des inondations récurrentes à Venise.

Et comme il y a une foule de pays concernés, cela ne reviendrait peut-être pas très cher à chacun de ces pays.

Pure spéculation bien entendu :grin:

le courant de l’eau est assez curieux aux colonnes d’hercule
en surface il va de l’Atlantique vers la Mediterranée et en profondeur c’est l’inverse il va de la Mediterranée vers l’Atlantique
voir


et
https://e-cours.univ-paris1.fr/modules/uved/envcal/html/oceans/2-exemples-phenomenes-physiques/tsm-courants-marins-surface/2-2-circulation-oceanique-mediterranee.html

1 J'aime

En tout cas, c’est une situation bien triste en ce moment pour beaucoup de nos concitoyens…

Je trouve assez positif que l’eau de la Méditerranée se renouvelle tous les 50 à 100 ans grâce à sa connexion avec l’Atlantique. Sinon, elle risquerait de sentir un peu la sardine (dans le meilleur des cas :laughing:).

intervention a titre personnel

On devrait les rendre à l’Italie, ou bien les mettre indépendants avec la Corse.

Ça ne marche pas votre barrage puisque l’eau monte je suppose et qu’il y a déjà des inondations à Venise. Par contre, vous pensez qu’un siphon vers l’Australie …

aucun problème et je ne plains même pas ceux qui ont choisi le bord de mer sauf les pêcheurs peut être. Pour les ponts comment ça se passe ? À noter que l’île d’Oléron passe presque entièrement à la baille, ça deviendra un petit archipel avec un îlot gardé par le fort des saumonards de Xavier Niel. Vous avez vu qu’on peut aussi avoir une vue de 2100 ? Assez peu de changements entre deux dates. Une fois que ce qui est inondable est inondé c’est plus dur. Ce qui saute aux yeux c’est l’élargissement du lit de la Charente entre Saintes et Cognac, un peu ce qui se passe de temps en temps l’hiver.

Venise a deux problèmes
la montée des eaux n’est pas le plus important, les mesures satellite montrent aussi que Venise s’enfonce dans sa lagune .
En un mot Venise est en train de couler de 5 a 6 mm par an et cela pas uniformément, ce sont les pourtours des bâtiments qui sont les plus touchés
Cela est du au fait que les radeaux de bois sur laquelle elle est construite ( des milliers de pieux enfonces dans la vase sous les batiments) se dégradent peu a peu.
a cause de leur dès-envasement du aux tres nombreux bateaux qui remuent la vase et mettent ainsi les bois en contact avec l’eau libre chargée en oxygene

Ce qui est assez cocasse dans le cas de Venise, c’est que juste avant la dernière inondation, ils voulaient faire payer les touristes qui veulent visiter la « Sérénissime ». Ils parlaient d’un droit de débarquement de 400 euros par personne (200 pour accoster, et 200 pour débarquer).

Car paraît-il il y aurait trop de touristes, et surtout trop de croisiéristes, qui comme ils disaient, mangent et boivent sur le bateau sans contribuer à l’économie locale.

Juste quelque-jours après avoir fait ces annonces que je qualifierais de « touristophobes » à la limite de la xénophobie, les autorités locales, ont fait un appel aux dons internationaux, ayant en cela pris l’exemple de ND de Paris…

J’ai trouvé cette démarche particulièrement amusante quelques jours seulement après avoir annoncé la chasse aux touristes…