On nous prendrait pas .... ?


#1

on nous prendrait pas pour des cons par hasard ???

Si , Si , je crois qu’ il y a un bout de temps qu’ on nous prend pour des cons , qu’ on est d’ ailleurs !


#2

Belle analyse pertinente!


#3

Bien sur on nous prends pour des .… c’est bien le fioul au moins on contrôle sa consommation …


#4

Excellent !


#5

bonjour,

il n’y a même pas 7 mois mon voisin a fait installer une chaudiére fioul derniére génération à condensation et tableau de bord truffer d’un écran 15x5 de programmation (auquel il n’y comprend rien d’ailleurs et qui a bien fait peur au plombier également ) pour ce joli bijou qu’il a payé 7000 euros il a eu un crédit d’impot et recu une prime pour l’environnement !

ironie du sort en si peu de temps mon voisin de l’autre côté lui vient de virer sa chaudiére fioul pour en mettre une au gaz! même avantage crédit d’impot et prime

en ce qui me concerne j’ai un insert gaz avec des buches imitation poele a bois et j’ai du supporter les hausses successives de ce p…n de gaz du au taxes de l’état

je partage l’avis de @georgebernar mais surtout le fioul supprime les fameux abonnements et leurs hausse successives

idem pour l’eau on nous fait faire l’assainissement et en fin de compte on paye toujours plus cher et bien souvent +de taxes que de conso

oui on est des grosses vaches à lait que beaucoup d"éleveurs aimeraient bien avoir dans leur étable

bonne journée


#6

Bonjour
7000 € la chaudière , une paille … la plupart de nos énarques peut en achèter au moins deux par mois
Il y a peut-être une solution : chaque fois qu’on vire une chaudière , on vire un haut fonctionnaire


#7

Bonjour,
L’amateurisme de ce gouvernement n’a d’égale que l’incompétence (et l’arrogance) de son chef…

Au second tour de l’élection présidentielle, je me suis abstenu parce que je ne voulais pas choisir entre la peste et le choléra.
Aujourd’hui, on a les deux !!

cdt,
gérard


#8

Le pire reste à venir, et on en prend bien le chemin.

Mais restons sur le sujet des taxes
le poids des taxes… !

Voici le graphique du bilan de ma consommation électrique 2018, que m’en envoyé EDF.

On y voit que la consommation de courant représente moins de la moitié du montant de la facture.

Plus de la moitié du montant de la facture est constituée par l’abonnement et les taxes, et 1/3 de la facture par les TAXES hors TVA, et la TVA.

Cordialement


#9

rebonjour

ET puis , remplacer une chaudière fioul par autre choise … quoi ?

Si on a derrière la chaudière une distribution d’ eau chaude vers des radiateurs … il faut garder le même système donc remettre une chaudière qui s’ adapte à la distribution , sauf à tout casser : même emplacement , même gabarit ou plus petit

  • si gaz : il faut 1) que le gaz " passe " dans la rue , 2)faire un raccordement ( tranchée , percement de murs , etc ) et on est ramené au pb précédent : la France importe son gaz tout comme son fioul !
  • si géothermie ou PAC eau/eau : il faut faire un ou deux forages
  • chaudière à pellets ???
  • panneaux solaires … il faut des m2 de toiture dans une région favorable , et ça ne chauffe pas la nuit :roll_eyes:

et la cuve à fioul ne sert plus à rien !

que de frais annexes en plus de la chaudière ! :thinking:

on n’ est pas sortie de l’ auberge pour les frais annexes .:rage:


#10

Bonjour. Depuis quelques années,nous faisons des économies d’énergie,éclairage moins gourmand,appareil électroménagers moins gourmands,chauffage(électrique)rendu plus efficace par l’isolation de plus en plus performante,bref, nous consommons moins ,beaucoup moins! Seulement,les compagnies d’électricité,ont toujours les mêmes besoins,voire un peu plus,alors, ne soyons pas étonnés de voir les factures monter à la cadence de la baisse de la consommation,c’est l’histoire sans fin!Et, ne soyons pas non plus aveugles au fait qu’on nous trouvera toujours là pour faire marcher le commerce et à répondre aux nouveaux besoins créés spécialement pour nous!!!:thinking:


#11

Si l’Etat change de politique énergétique, ça n’est pas au citoyen usager à en faire les frais. L’Etat doit en prendre la responsabilité financière.

Le citoyen usager n’a pas à payer les ERREMENTS délirants des politiques qui changent tous les ans au gré des chimères et des utopies idéologiques.


#12

Bonjour,
C’est tout à fait ça, plus on réduit notre consommation, plus il faut augmenter le % des taxes pour que l’état maintienne ses rentrées d’argent.
De même que les fournisseurs doivent augmenter leur prix de vente pour maintenir leur revenu.

C’est le paradoxe de la consommation, moins on consomme, plus c’est cher.

Il en sera de même pour le secteur automobile, si on réduit la consommation des carburants fossiles, il faudra trouver d’autres moyens de prélever les taxes ou les augmenter, ce qu’a tenté le gouvernement, avec les conséquences qu’on connaît.

Croire qu’on peut faire des économies en consommant moins est donc une utopie…

Le consommateur peut donc se réduire aux 3 premières lettres…::disappointed_relieved:

Le seul moyen de se sortir de cette impasse commence par la réduction des dépenses publiques, voie pas encore explorée par notre président.

cdt,
gérard


#13

a bien ecouter ………

#14

La régression depuis 50 ans ! :disappointed_relieved:


#15

Très éloquent ! On est bien dans le déclin.

Il faut préciser que le GDP (Gross Domestic Product) est en français le PIB (Produit Intérieur Brut), soit la totalité des biens et services produits par un pays en 1 an.

Merci Claude.


#16

Une autre pas mal aussi, reçu de la ligue des conducteurs

Que votre voiture soit un modèle diesel, essence ou même hybride, vous n’aurez bientôt plus le droit de vous en servir normalement. Car le gouvernement pousse les maires à édicter de nouvelles restrictions de circulation.

À Paris, avec Anne Hidalgo pour maire, c’est déjà de pire en pire.

Dès 2024, si vous roulez au diesel, comme 6 Français sur 10, vous n’aurez plus le droit de franchir les portes de Paris. C’est dans cinq ans seulement ! Ce ne sont pas seulement les vieux tacots fumants qui seront envoyés à la casse : tous les diesels sont concernés. Même flambant neufs ! Et même si vous l’avez acheté… avec un bonus écologique, comme c’était encore le cas jusqu’en 2016 !

Et si vous roulez à l’essence, le répit sera de courte durée puisqu’en 2030, de toute façon, même les véhicules hybrides seront interdits.

Mais tout cela ne concerne pas seulement Paris !

Dans les prochains mois, c’est une bonne partie de l’Ile-de-France (à l’intérieur de l’A86) qui va rejoindre la capitale dans sa croisade folle contre la voiture.

Et ce sera pareil dans les villes de province.

Une “zone à circulation restreinte” est d’ores et déjà en place à Grenoble, comme à Paris. Ce sera bientôt le cas également à Clermont-Ferrand, à Lille, à Lyon, à Marseille, à Montpellier, à Nice, à Reims, à Rouen, à Saint-Étienne, à Strasbourg, à Toulon, à Toulouse… et presque partout ailleurs !

Car le gouvernement veut étendre ces restrictions de circulation à toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Cela concernera donc des villes de la taille de Belfort, Carcassonne, L’Isle-d’Abeau, Périgueux, Quimper… Parmi beaucoup d’autres !

C’est ce que prévoit le projet de Loi d’Orientation des Mobilités (LOM).

Ces interdictions de circuler en voiture en ville sont d’autant plus scandaleuses que les voitures polluent de moins en moins ! Les émissions de particules fines des diesels ont été drastiquement réduites depuis la généralisation des filtres à particules en 2009, le taux d’émission de CO2 (tous types de voitures confondus) a diminué de 30 % depuis quinze ans (1) et on voit même se développer maintenant des dispositifs pour récupérer les particules fines émises par les freins.

Ce qu’on nous présente comme de l’écologie est simplement de l’idéologie anti-voiture. Une politique arbitraire, imposée par des élus hyper-urbains qui peuvent faire tous leurs déplacements en vélo, métro, train, avion, et qui est dirigée contre les citoyens qui ont besoin de leur voiture pour se déplacer.

La Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) sera bientôt soumise à l’examen du Parlement.

Hier encore, les dirigeants politiques encourageaient les Français à acheter massivement des voitures diesel. Aujourd’hui, ils nous demandent de nous en séparer, à nos frais, et d’acheter, à la place, des voitures essence ou hybrides… Avec lesquelles ils nous interdiront de circuler demain !

Mais c’est du délire !!!

Il est inacceptable d’être les victimes de leurs décisions irresponsables.

Mais ce n’est pas tout. Une nouvelle pluie de PV va s’abattre sur nous à cause de cette loi.

Pour avoir le droit d’entrer dans telle ou telle zone, vous devrez acheter et poser sur votre pare-brise une vignette “Crit’Air”, qui indique le “niveau d’émissions” de votre voiture.

Eh bien, ce sésame va devenir une arme de contravention massive, utilisée contre vous.

Il y aura des contrôles automatisés, de plus en plus nombreux , scannant la vignette Crit’Air, croisant des fichiers informatiques…

… Et pas uniquement pour savoir si vous êtes dans une “zone autorisée” !..

… Des agents s’en servent déjà pour distribuer, en rafale, des PV de stationnement payant.


#17

C’est bien beau toutes ces prévisions, mais c’était avant les gilets jaunes. :wink:

C’est comme les augmentations des taxes sur les carburants qui devaient avoir lieu au 1er janvier de chaque année au moins jusqu’en 2022 et reportées aux calendes grecques, voire définitivement supprimées jusqu’à la fin du quinquennat.

Nos dirigeants ont en effet oublié trop vite que, en définitive, et pour leur malheur, c’est le peuple qui est souverain.

Après cette brutale reprise de conscience à leur corps défendant, parions qu’ils seront plus prudents et plus mesurés avant d’imposer des réformes que le peuple n’accepte pas dans sa majorité.


#18

La vignette " crit air " ça fait déjà un bout de temps qu’ elle existe et nécessaire pour se rendre dans Paris !


#19

Seulement la journée en semaine et si il y a une alerte pollution


#20

Depuis quelques années,nous faisons des économies d’énergie,éclairage moins gourmand,appareil électroménagers moins gourmands,chauffage(électrique)rendu plus efficace par l’isolation de plus en plus performante,bref, nous consommons moins ,beaucoup moins!

Je ne suis pas du tout certain que les foyers pris globalement consomment moins malgré la réduction de consommation de certains appareils ménagers et de l’éclairage (fluocompact puis LED) …
Il ne faut pas oublier que de nouveaux appareils ménagers ou de communication (box internet, WiFi, téléphones sans fil et smartphones) se généralisent même dans les foyers les plus modestes et qu’une bonne partie d’entre eux restent en veille ou se rechargent sur le secteur.
Mais même si au niveau de certains foyers particulièrement vigilants (pas si nombreux à mon avis) la consommation peut baisser, il ne faut pas oublier au niveau national la consommation grandissante de l’infrastructure nécessaire aux télécoms et à l’internet (data centers extrêmement gourmands notamment) et de l’énorme augmentation de consommation à prévoir lorsque les véhicules électriques formeront une part de plus en plus importante du parc.