Paillard 4308

C’est un endroit qui ressemble à sa voisine ♪
La germanie ♫
Il y a des postes qui ne tombent jamais en ruine ♪
Et c’est joli ♫

On l’appelle la suisse ♪
Le temps dure longtemps ♫♪
Et les condos sûrement ♪♫
Plus d’un million d’années ♫♪
Et sans jamais fuiter ♫♪

Bonjour.

C"est un sujet de discussions inépuisables et infini que les condensateurs pour les passionnés d’électronique ancienne.

Je n"ai jamais prétendu que les condensateurs au papier n’avaient pas de fuites, c’est d’ailleurs une de leurs caractéristiques qui donnait lieu à des calculs lors de leur utilisation, si on consulte les cours et livres d’époque.

Tant que ces fuites sont tolérables pour le circuit dans lequel ils sont utilisés aucun problème.

Le problème se pose dans une liaison entre une anode alimentée par la HT et la grille de la lampe suivante dont la polarisation est fixée avec un circuit à haute impédance, c’est le cas plus défavorable pour l’utilisation d’un condensateur au papier, là l’utilisation d’un condensateur à film polyester résoud définitivement le problème.

Collectionner des postes de radio pour moi signifie les garder dans un état le plus original possible, je ne vais pas les utiliser quotidiennement plusieurs heures donc si quelques défauts mineurs subsistent cela ne me pose pas de problème, si le condensateur de liaison BF fuit et perturbe la polarisation de la finale BF je le remplace, s’il n’influence pas la tension de G1 de cette dernière je le laisse.

Voilà pas besoin d’en faire un fromage et des chansonnettes.

Le système de commande pour l’accord du module FM est à noyau plongeur, un câble est enroulé sur l’axe du CV et tire sur un levier qui commande les noyaux plongeurs.

Ici la vidéo du montage dans un Paillard d’un module « UKW Zusatz S » Saba : https://youtu.be/s63Q-fy1tsk

Ainsi de sa réparation peu après où on le voit en détail : https://youtu.be/1rDv7QRn5BI

1 J'aime

Bonjour,
Il y a un tas de condensateurs au papier dans ce Paillard, j’en ai trouvé un explosé, celui qui est en parallèle avec le secteur, inutile aujourdhui.
Je vais en tester quelques autres à 500V, au moins ceux qui sont dans la BF.
@Don Christian,
J’ai bien mieux que le FM5, avec le Bluetooth en plus, commande par le CV, qui s’adapte idéalement à ce poste, avec la gestion de l’œil magique en supplément …
Cdt,
Gerard

Bonjour,

Peut on en avoir, vous le vendez ?
Cdt.

Je soutien la réflexion d’Henri Louis, c’est un sujet inépuisable, j’avais commencé a mettre les mains sur un Philips super inductance ( 634A), les condensateurs électrolytiques liquide ont été régénéré avec succès, depuis je n’ai pas eu le temps de le continuer par manque de temps, il est certain qu’au niveau des condensateurs papiers si cela reste dans la tolérance cela restera en place sinon ce sera remplacé.
Christophe

1 J'aime

Voici le schéma exact pour ce modèle avec la fiche pour l’adaptateur FM et sa commutation :

Pour les tensions et réglages prendre le schéma du 4310 posté plus haut.

Merci Christophe, c’est bien un sujet sans fin entre tout rénover - comme certains le font et que je trouve personellement horrible à voir, ces condensateurs radiaux rectangulaires et multicolores dans des beaux châssis câblés - et garder un maximum d’authenticité.

On peut se critiquer et se moquer les uns et les autres, mais finalement pour quoi ?

Chacun a ses raisons et chacun est respectable dans son point de vue, donc faites comme bon vous semble, moi je fais de même.

3 J'aimes

Un peu de patience, ça vient, j’ai reçu deux barrettes de SI4836 la semaine dernière.
Il me reste à les tester, car il y a de fortes chances pour que ce soit des contrefaçons, vu le prix…
cdt,
gérard

Aucun souci, il n’y a pas d’urgence. Pour votre information, j’ai remplacé le condo sur vos anciens modules, ça fonctionne impeccable :+1:

Merci pour l’info, on reprend donc mécaniquement le mouvement.

Enfin, merci pour le reste aussi. Maintenant je comprends tout et c’est un fait; vous avez raison : pour des postes en exposition dans une vitrine qui ne fonctionneront jamais sauf occasionnellement 2 minutes, autant préserver l’historique dans les moindres détails.

C’était ce point que j’avais mal saisi : inutile de remplacer les condensateurs d’un appareil dont on ne se sert pas. Je croyais que, comme chez nous, ils servaient.

Les fuites et leur maitrise, l’utilisation d’un défaut de conception pour en faire une fonction d’usage, c’est un thème passionnant.

J’ai lu une fois quelque-part que pour certains montages il fallait des fuites, et que remplacer un ou deux condos papier par du MKP MKT mettait les circuits en panne.

Mais comment faire en fait puisque le souci majeur, c’est que l’incontinence des condos n’est pas une constante ; elle augmente dans le temps.
Évidemment un MKT avec une R // simule un papier avec cette fois une fuite strictement constante, mais à l’époque comment ont-ils pu gérer tout ça ? Comment prévoir que le panier troué allait un jour n’avoir plus rien d’autre que la hanse, et ses conséquences ?

Chacun a en effet son avis sur la question!

Perso, l’explosion d’un condo qui avait l’air bon, était bon le moment de la mesure, bah je connais. Un condo epoxy dans l’hétérodyne.
C’est pour ça que j’avais laissé au banc des papiers NOS durant des heures, et ils n’ont pas tardé à fuir.

Et un chimique allemand qui crépite et qui fuse 6 mois après la remise en route, je connais aussi. Heureusement il avait une soupape de sécurité sinon PAF

Du coup maintenant, je change ce qui doit être changé, je n’accorde plus le bénéfice du doute.

La seule vraie Deuch’qualité est Citroën.

Pour écouter quoi ? RTL ? Ou un émetteur maison ?

Et dans toutes les pièces de la maison à la fois je suppose ?

En cette saison cela doit encore chauffer plus la maison, il faut ensuite installer la climatisation pour refroidir tout cela, vraiment pas très économe …

Les vieilles radios pour moi c’est comme le bon vin, à déguster avec modération dans un moment chousi, un produit authentique, avec un maximum de composants originaux d’époque, un moment rare et de qualité.

Écouter n’importe quoi sur un vieux poste rénové à coup de condensateurs chinois à six sous, cela à journée faite en plein été et dont le pauvre transfo secteur malmené de la sorte ne demande qu’a fumer, où est la sécurité là dedans ?

C’est qu’on a point le choix.

Chez nous petites gens il fait froid deux mois par an, juillet et août quand on coupe le chauffage. Un poste allumé est une question de survie.
Eh oui eh oui. La fameuse petite Sibérie, c’est en France. Et quand un vent de Sibérie souffle sur les Ardennes, les femmes sont en colère aux portes des moulins…Et on a froid !
C’est qu’on n’est point pays assez riche pour chauffer toute l’année Monseigneur.

Sur ma TSF radio-réveil, c’est Nostalgie avec Jimmy Somerville qui vient de me tirer de ma sieste. Il ne faut point s’endormir trop longtemps, on gèlerait sur place.

Je sent un certain « agacement » dans la réponse, mais je voulais juste pointer du doigt la différence entre un « collectionneur » pour qui le fonctionnement du poste est un élément secondaire (et pas nécessaire) et un « réparateur » qui fait fonctionner (à tout prix) l’appareil quitte a remplacer tous les composants nécessaires!
Deux « mondes » différents !
c’est vrai que j’ai souvent un poste qui fonctionne dans l’atelier …(branché sur un tuner de chaine HIFI), c’est pas pour autant qu’il y fait 40°C…

Le Paillard, c’est pas de la daube…
Bien que son nom inciterait plutôt à la gaudriole, c’est du sérieux !!!

Il y a un condensateur papier explosé près du transfo, mais c’est celui qui est entre le secteur et la terre, je le vire.
Je vérifie ses collègues de la même famille et constate qu’ils sont tous bons à 500Vcc et même qu’ils ont aux mesures, la valeur du marquage à quelques % près, c’est pas du Philips…

Après quelques autres vérifications sommaires, je retire la valve et allume la bête.
Les autres lampes rougeoient, ce qui est bon signe.
Je remet la valve en place et rallume… pas de HT je constate que les deux fusibles de 100mA placés sur les bobinages HT ont rendu l’âme.
Une petite excursion vers les capas de filtrage est sans appel, les deux sont en CC.
Il me reste à trouver de quoi les remplacer.
Ce qui m’inquiète un peu, c’est que les deux bobinages HT donnent deux tensions différentes, 280 et 335V, il doit y avoir des spires en CC ce qui ne présage rien de bon.
L’Ohmmètre indique 79K d’un côté et 390 Ohms de l’autre…
Aux connaisseurs:
Puis-je le faire fonctionner ainsi après avoir changé les condensateurs de filtrage ?

J’ai trouvé le connecteur à 6 broches, il est du côté opposé au CV, mais aucune bobine à noyau plongeur.
En tout cas, c’est une radio très agréable à dépanner, tout se démonte facilement, tout est accessible.
Chapeau les Suisses !!!

cdt,
Gérard

79K il y a un cote qui est coupé et la tension que vous mesurez avec un voltmtre de trop haut impedance est simplement due aux capas entre enroulements
mettez une 1Mo 2W en // sur l’entrée du voltmemtre pour abaisser son impedance ou utilisez un vieux voltemètre metrix d’electricien a 2000 ohms/V
et vous devriez trouver zero V la ou vous mesurez 79K

La suite est sans appel, j’ai remplacé les fusibles et mis sous tension.
La HT esdt montée jusqu’à environ 80V puis une étincelle est apparue sur le transfo, accompagnée d’une petite fumée…
Il me reste donc à trouver un transfo.
Cdt,
gérard

ou rebobiner la HT si le primaire est encore bon

Bonjour,

Je suis obligé de me citer moi-même pour que l’on lise ce que je me suis donné peine d’ écrire, un comble, à force de noyer le sujet dans les condensateurs on perds l’essentiel …

Donc regardez s’il y a un court-circuit entre un des enroulements HT et l’écran électrostatique.

En plus de faire sauter les fusibles HT de 100 mA cela fait aussi griller la résistance bobinée sur de 40 Ω qui est entre le point milieu de la HT et la masse.

PS: Le premier Paillard avec ce châssis, je l’avais acheté au début des années 70, quand j’avais 12 ou 13 ans, dans la brocante du village voisin, c’était un modèle simple sans oeil magique, mais je lui en ai greffé un …