Parent 1 parent 2


#41

Bonsoir,
Je pense que la sexualité appartient à l’individu, il n’y a rien de plus personnel.
L’étaler au grand jour de façon aussi tapageuse me semble immoral et indigne.
C’est mon avis et je ne suis pas prêt d’en changer.
La société prétend évoluer en permettant que chacun étale sa vie privée sur la voie publique, par l’intermédiaire des médias et des réseaux sociaux, au risque de perdre son individualité.
Je ne marche pas dans cette combine, qui, au final, réduit
notre liberté peu à peu.
Cdt.
Gerard


#42

Bonsoir,
Apparemment, c’est le seul problème urgent que le gouvernement avait à régler, ça me rappelle quand ils ont décidé eux ou ceux d’avant de ne plus dire mademoiselle mais de nommer toutes les femmes majeures “Madame”


#43

ils ont tous oublies de adages
pour vivre heureux vivons cachés.
la tête du clou qui dépasse appelle le marteau.

et de re écouter la chanson de Brassens : Trompettes de la renommée


#44

:shushing_face:


#45

Eh oui c’ est désolant, quand je vois que ma fille qui a réussi son Bac et qui n’ est même pas capable d’ écrire une phrase sans faire une faute d’ orthographe et le + “hard” encore, elle ne connait même pas par cœur ses tables de multiplication que l’ on doit savoir normalement à la fin du primaire: mais où va t’ on ???
Il y a quand même un sérieux problème avec l’ Éducation Nationale, non ?

A +.


#46

dernier calcul d’un de mes petite niece :
avec mon epouse lors des dernieres vacances, seance de confiture d’orange ( c’est la saison)
la bassine confiture vide pesant 3.5 Kg
pleine de fruit elle pese 7.5 Kg
sachant que l’on met 800 gr de sucre par Kg de fruit
combien faut il de sucre ,
elle saute sur son portable et annonce 14 Kg……pas choquée pour un poil, calcul mental , ordre des grandeurs………la grand mere a du se retourner dans sa tombe…….


#47

salut Radiolo

La mienne également, maternelle , fille de boulanger , ( née en 1892 , le 1er mai ) , n’ était allée que jusqu’ au certificat d’ études , et pas à 14 ans , mais obtenu à 13 ans à l’ époque et j’ ai encore de ses écrits , sans aucune faute d’ ortographe , et bien écrits , en ronde , et pas comme un cochon … :smile:


#48

bien vu :sob:
j’ai un probleme que je pense certain doivent aussi avoir , je suis incapable de relire correctement un texte sur un ecran pour avoir une relecture sans failles je suis obligé de l’imprimer…

pour quelle raison ?

ne pratiquant pas naturellement l’ordinateur je pense que mon esprit est plus occupe par la machine qui fait que mon attention baisse sur la relecture?


#49

3 fôtes à la ligne ! :thinking:

image


#50

Moi itou ! dans mes courriers " administratifs " , et j’ en rédige et en envoie pas mal , j’ en trouve toujours une fois imprimés que je n’ ai pas vus à l’ écran .

Pour le forum , j’ en retrouve également toujours une fois le post validé , et que je n’ avais pas vus à la rédaction … et pourtant je me relis toujours au moins 3 fois ! :thinking:

Et j’ en reçois également , par exemple de notaires ou de clercs de notaires … C’est parfois " pas triste " ! par exemple " consors " , écrit " consorts " ! , comme le prince :stuck_out_tongue_winking_eye:


#51

Bâ,

comme je le dis souvent , les fautes d’orthographes (du moins celles des textes postés sur internet !) sont parfois dues … Pour ne pas dire souvent dues …A une volonté de frapper et envoyer dare-dare sa prose avant que l’ordinateur ne plante !

(Et là, on peux dire que c’est de la faute de windows si il y a des fautes …Car, si c’étais plus stable et ne plantais pas , on prendrais le temps de relire plusieurs fois avant envoi , sans redouter de tout perdre parce ça s’est encore vautré ! )


#52

Et ben Fernand !! On colporte des blagues ? Pas bien, ça !!

L’image montrant le contrat d’une institutrice en 1923 a été partagé des milliers de fois sur Facebook. Voici ce qu’on peut lire : “En vertu de la présente entre Mademoiselle X et le Conseil de l’éducation de l’école (…) Mademoiselle X se conformera aux 15 conditions suivantes. Ne pas se marier. Ne pas fréquenter d’hommes. Ne pas fumer de cigarettes, ne pas porter des couleurs vives. Ne pas traîner dans les bars laitiers du centre-ville. Ne pas boire de bière, de whisky. Ne pas sortir entre 20h et 6h du matin”. Ces quinze conditions sont totalement surréalistes vue d’aujourd’hui.

C’est faux. Il ne s’agit pas d’un vrai contrat d’institutrice en France. Il paraît douteux d’évoquer un bar laitier où il serait interdit d’aller. Bar laitier sonne clairement comme un texte en provenance du Québec. C’est le nom qu’on donne là-bas aux glaciers. Par ailleurs, dans une autre version de cette image, on nous donne le salaire de l’institutrice : 75 dollars par mois. On n’est clairement pas en France.

En fait, le même texte avec les 15 conditions existe en version anglophone. La seule différence est que ce n’est plus un contrat de 1923 mais de 1915, nous dit-on. Dans un rapport de l’Université du Michigan publié en 1974, il est écrit que le contrat viendrait d’une école privée de Californie.

Dans d’autres livres ou articles de presse, certains affirment que le texte vient soit d’une petite école du Michigan, soit d’un village de l’Arkansas, ou encore qu’il s’agit de règles en vigueur dans un établissement chrétien d’Arizona valable pour l’année 1913. Dans tous les cas, aucune source n’est clairement indiquée ou vérifiable.

En résumé, mieux vaut rester prudent face à ce texte. De tels contrats n’ont jamais existé en France dans les écoles publiques. Cela étant, à partir des années 20, on distribuait le très officiel Livre des instituteurs, autrement appelé Code Soleil aux aspirants enseignants. Et voilà notamment ce qu’on pouvait y lire dans les années 50. “Bien sûr, la demoiselle de l’école ne doit pas vivre esseulée comme une sainte dans sa niche, mais elle ne saurait non plus impunément s’associer à des exubérances de mauvais aloi, ni se prêter à des fréquentations douteuses”. Le contrat de l’institutrice de 1923 est donc un faux. Mais on a effectivement fait du chemin depuis.


#53

@radiocomm3
Salut,dans le fond ça me rassure un peu…mais pas très loin de la vérité tout de même …
Cdlt
Fernand


#54

Comme tu dis, Sloup…Si c’étaiS !! :grinning:


#56

bonjour Sloup et tous

Ça c’ est une époque révolue et donc de l’ histoire ancienne . Il faudrait metttre à jour ton Win 95 ! :dizzy_face:
Rien ne plante plus depuis belle lurette ! et on n’ est plus obligé d’ avoir un onduleur devant son pc , pour se protéger des "microcoupures " comme dans les années 1980/90 , de peur de devoir retaper tout un texte en word

Seule la V2 de doc plantait des fois , et ça m’ est arrivé plus d’ une fois où je perdais tout mon texte et devais le retaper en rageant !

Maintenant la V3 garde les messages et les sauvegarde en cas de fausse manip , merci Jean Michel ! :wink:


#57

Bonjour,

je ne parlais pas du cas particulier du forum, qui effectivement a le mérite de garder le texte des messages en cas de déconnexion ou plantage …
Mais du cas général de n’importe quelle applications, sous n’importe quel windows (et après, on prend des habitudes, mêmes si elles sont inutiles, comme taper dare-dare comme si on jouais aux dactylo de compét …d’ailleurs, parfois, ça ne suit plus … Pour ne pas risquer de tout perdre, même si dans le cas précis on ne risque effectivement plus de tout perdre !)

Bon, on s’égare …


#58

Parent 1 et Parent 2.
Ceux qui ont voté cela sont des dingues!!!


#59

Et encore nous avons échappé à :
Liberté Egalité Adelphité


#60

Le plus ch… pour les mômes fête des mères et fête des pères cruel dilemme


#61

Apparement ces abrutis sont en train de revoir leur copie :hot_face: