Pb avec une cellule Philips

Bonjour à tous
Un ami m’a confié une platine relativement récente Philips la 22 GC 060, mais la tête ne réagissait pas et pour cause le support de l’aiguille manquait.
J’en ai mis une à moi, le son sort mais faible, d’où une nouvelle, même résultat.
S’agit-il d’une cellule piezo-électrique ? Ou le branchement dans le bras n’est plus bon ?
Merci

bonjour, c’est cette platine?

j’ai eu le même problème en essayant cette cellule sur un electrophone plus ancien… cellule céramique à plus faible niveau de sortie? il faudrait plus de détails… (et une photo?)

Bonjour
Oui, c’est la même.
J’essaye d’acheter sur la baie, une cellule dont le look correspond : à savoir le logo sur l’avant de la cellule censé représenter une cellule ?
Ce qui est certain c’est que ce n’est pas une cellule magnétique.
J’ai fait il y a quelques années, un petit préampli à CI pour justement pallier la faiblesse du gain de l’entrée aux.
Je vais l’essayer. Et je te tiens au courant .
PS : j’avais complètement oublié l’existence des céramiques…
CS

J’en profite pour conseiller ce petit préampli qui a l’avantage d’être à niveau réglable par un bouton en face avant. Très pratique.
Une LED permet d’ajuster le niveau (les pointes de saturation font passer la led au rouge).
Je l’utilise presque tous les jours pour écouter mes vinyles sur une platine avec tête magnétique.

Bonjour,

il faudrai savoir , de manière certaine, si la cellule est “piézo” , “céramique” , ce qui revient au même (niveau élevé et très haute impédance ) ou “magnétique” (niveau bien plus faible, et impédance plus basse )

Les caractéristiques de ces deux types de cellules sont totalement différentes et le préampli correspondant aussi ! ( il est normal que le son soit faible, et en général très mauvais, si on utilise pas le préampli approprié ! le “Art DJ pré II” ne conviendra surement pas au pick-up à Stecha …)

Ensuite, une cellule piézo ou céramique vieillit mal , elle peut être faible (compensable avec un préampli a gain réglable en mettant plus de gain ) ou être franchement H.S. (ces cellules détestent les températures élevés, plus de 50 °C, et détestent l’eau …Si la cellule a été exposé au grand soleil l’été ou a baignée dans l’eau elle est peut être irrémédiablement morte )

La cellulle ressemble très fortement aux miennes … Qui ont justement hélas pris l’eau !

C’est ce modèle là

Sloup, c’est bien pour cela qu’en voyant ta proposition de neuves, j’avais sauté sur l’occasion, et les cellules dans l’eau…
Je sais tout cela sur les cellules. Mais je comprends mal, pourquoi mes cellules Philips essayées sur cet électrophone ont bien fonctionné sur une entrée PU de TSF???
Je subodore un pb de branchement.dans le bras les deux pins (g et d) du bas sont branchés à la masse mais par l’unique du haut. Les deux pins supérieurs, g et d étant branchés au pôle actif respectif .
De quand date la stéreo ??? années 60 ?? mes deux cellules sont 22GP204 et celle qui est fichue une 22GP205 ???

C’est bien cela.

ok j’ai cela mais la semaine qui arrive je dois me rendre tous les matins a l’Hospital est si sa va un jour je mettrais cela dans une petite boite ( mais il me faudra les coordonné ) je t’en fais cadeau car la platine est la dans un triste état ( fonctionne encore vue la tête est ira a la benne )

Merci beaucoup, j’espère que je pourrai te rendre la pareille ( ou l’appareil???)
SC

il me faudra ton adresse en MP j’espère qu’un soir quand je rentre te la faire parvenir rapidement tu veux le bras aussi

2 minutes je vais y mettre la photo

voila la platine transistoriser

C’est la même moins l’ampli. Même mécanisme!

je te demande si tu as aussi besoin du bras de la cellule avec

Bonjour,

pour le sujet de savoir a quand remonte la stéréo …

Il y a eu, dès les années 30 des montages avec deux canaux et deux haut parleurs pour creer un effet de relief sonore …Mais ce n’étais pas de la vraie stéréo puisque les supports musicaux étaiens mono (ça se bornais a séparer les graves et les aigus pour les envoyer dans des HP distincts, ou a introduire un léger décalage par l’orientation et la disposition des HP , pour donner un effet de relief avec un signal mono … C’étais pas de la stéréo mais du bicanal )

Les premières expérience de vraie stéréophonie datent de 1940 , mais ne s’appliquaient qu’a de rares salles de cinéma , le matériel, par sa taille, sa complexité, et son prix très élevé, étais inaccessible au particulier !

Les premiers disques microsillons stéréo, et premiers électrophones ou platines disque stéréo grand public remontent à la fin des années 1950 , ils se sont démocratisé dans les années 1960-70 …

A propos de ces platines et électrophones philips, il y avais un semblant de normalisation dans ces séries là , avec les cellules GP200, 204,205,224 …Les différences résidaient dans de légères différences de sensibilité (un réglage du gain sur le préampli permet de s’en affranchir) d’éventuelles différences de câblage du bras (c’est peut être ça le problème …Ceci dit on ne risque rien a essayer , tour a tour, diverses combinaison de branchement ) et des détails de présentation comme la couleur du porte cellulle ou l’aspect du bras (détails “cosmétiques” sans importance ! )

Quand au reste de la platine, c’étais la mode aux mécaniques assez “cheap” et pas toujours fiables, et aux potars à glissière rectiligne qui étaient souvent des merdes sans nom ! ( réglage peu progressif et peu agréable , et fortes propention à produire des crachements ! )

l’on verra bien il en fera ce qui veux avec .

Ferdi57

moi je mets la mécanique de côté est tout ce qui est amplification + alimentation le reste ira a la benne .
Bonne soirée a tous

bonjour,
à noter que sur les anciennes cellules piezo philips, la sortie se faisait soit sur la borne de droite, soit sur celle de gauche, la masse étant en haut; peut-être aussi plusieurs possibilités de branchement sur les systèmes à 5 broches? il faut essayer en touchant les connecteurs avec un petit tournevis ou une pointe, de savoir quelles sont les broches “actives”, la masse est généralement au milieu