La nouvelle version du moteur du forum est incompatible avec certains navigateurs anciens. Des solutions sont proposées. En savoir plus

Pendule Jazz transistor

Bonjour à tous,

La pendule Jazz transistor de mes parents ne parvient plus à démarrer. Lorsque j’insère la pile de 1,5v l’oscillation s’amorce par un léger mouvement mais le mouvement s’arrête aussitôt . Le mécanisme est OK et j’ai passé du wd40, les contacts de la piles sont ok également. Je penche pour un problème de composant mais j’aurais besoin de votre aide car je suis nul en électronique. Je vous joins des photos en gros plan de la bête. Selon vous quelle est la piste à étudier selon les symptômes que j’ai décrits ?

Merci beaucoup par avance pour votre aide, j’ai toujours vu cette pendule depuis que je suis enfant et j’y tiens pour son côté sentimental.




Bonjour et bienvenu

Ce n’est pas forcément un problème électronique*
Et le WD 40 dans de l’horlogerie ce n’est pas vraiment une bonne idée

Lorsque le balancier démarre , il faut regarder si il fait bien son aller-retour sans à-coup

En haut du balancier il y a une petite spirale qui entraine un petit pignon
Et cette spirale est très fine et fini par s’user
C’est le cas classique de la mort de ces mécanismes

Lancez le balancier doucement avec un doigt , il doit faire un aller-retour sans être freiné
Si vous voyez qu’il semble taper sur quelque chose et repartir en arrière , c’est mauvais signe

Autre possibilité , un des fils de la petite bobine s’est cassé
Quand au transistor ( bien souvent un OC71 ) il est très rare que se soit lui

La partie sensible est là :

2da0615277137108b3f5e34588014bc4c6ab0428_2_1035x582

Le petit pignon blanc doit avoir toute ses dents

Et c’est , avec un « géranium » les pannes sont rares (mais pas à exclure si il s’est formé des moustaches !) c’est encore plus rare que le transistor soit fautif si il est plus récent et au silicium comme ici (on est en présence d’un adorable BC250 d’un vert très seyant !)

Je penserais plus a une « avarie mécanique » , d’autant que le mouvement semble déjà avoir été touché par un bricoleur …

Merci à vous deux pour vos réponses.

Concernant l’usage du WD40, j’ignorais que cela pouvait être problématique en horlogerie.

La petite spirale et le petit pignon blanc fonctionnent correctement. J’ai enlevé la pile et lancé le balancier à la main et il fait bien son mouvement d’aller et retour sans être gêné dans sa course.

D’autre part, j’avais précédemment réussi à refaire partir la pendule sans trop savoir comment pendant quelques heures avant que celle-ci ne s’arrête à nouveau. Depuis je n’arrive plus du tout à la relancer. Mais la partie mécanique ne semble pas en cause car en lancant le balancier à la main et en maintenant le mouvement en balancant la pendule de gauche à droite, la troteuse avance.

Quand je met la pile (neuve) le balancier bouge de quelques millimètres et reste ainsi, il amorce son mouvement mais ne va pas plus loin. donc le courant arrive bien mais pas correctement pour créer le mouvement d’oscillation, C’est pourquoi je souhaiterais savoir si je peux tester les composants avec un multimètre grand public et si oui comment procéder.

Merci et bonne soirée.

Je me souviens de ce genre de mouvement entretenu par un transistor sur une montre de bord de 404 Peugeot (série avec les cadrans ronds). Pas tout jeune… Il y a de mémoire deux bobines, une résistance et un transistor, et un balancier avec des aimants. Un oscillateur simple dont la période est fixée par le balancier. Eléments faciles à tester avec un multimètre. Mais le problème peut être mécanique : blocage, décalage, frottements… Et le WD40 n’est en effet pas spécialement bien vu des horlogers ! Bon, je pense qu’il n’y en a pas sur ce forum.

Osgood, tu as frappé à la bonne porte^^

En effet le wd n’est pas le must. En horlogerie on ne huile pas tout ce qui est en contact et qui tourne.
C’est à dire: on ne mets pas d’huile sur les dents des pignons, mais sur les paliers, mais exception, on en met sur l’échappement (coucou, horloge de parquet, mouvement de paris etc). L’huile la plus adéquat est « la jurassienne » mais ça coûte bonbon; celle qui coûte le plus cher c’est la graisse pour les ressorts dans les barillets… je dérive un peu…

Dans un premier temps, il faut dégraisser le mouvement avec de l’alcool à bruler, un coup (très light) à la soufflette et un peu d’huile de vaseline aux endroits mentionnés plus haut.

J’ai déjà été confronté à cette panne, sans avoir réussi à quoi que ce soit et je suis d’avis que ce n’est pas la mécanique qui est en cause.
Même si Patrick découvre l’électronique, il a eu le bon œil de voir si blocage il y avait.

Bonne soirée!!

Pierre-Alexandre

Bonjour,

A vérifier aussi que la vis « V » n’est pas trop serrée et laisse un faible jeu, dans le sens des flèches bleues, au balancier.
horloge-1
Cordialement : jcj

Bonjour
Le transistor vert est sans doute un Si .
Il y a très longtemps , avec un ami horloger nous avions fait des essais , ce genre de mouvement ne fonctionnait qu’avec des transistors Ge .

Merci beaucoup pour vos réponses, d’autant plus que je sais que je ne suis pas sur un forum d’horlogerie. Je suis informaticien, donc rien à voir avec l’horlogerie ni même l’électronique mais mon métier m’a appris à être méthodique et la recherche d’un problème peut se faire de plusieurs façons; expérimentation, comparaison, par élimination, par logique etc …

Mais cela ne m’a pas empêché de faire une erreur en utilisant le WD40 sur les mécanismes en croyant bien faire. D’ailleurs, suite à l’application du WD40 la pendule est repartie pendant quelques heures puis s’est arrêtée pour de bon. En y réfléchissant, il est donc possible que ce soit le WD40 qui provoque des « frottements » comme le suggère Osgood. Frottements faibles mais tout de même suffisants pour gêner le mouvements (nous sommes sur une alimentation de 1,5V seulement).

Avant de me lancer dans la partie électronique, je vais donc suivre les conseils de Nance, à savoir essayer de dégraisser les mouvements avec de l’alcool à bruler puis souffler avec précaution l’ensemble.

Merci Jardine_Jean-Claude pour l’information sur le vis: j’ai appris quelque chose ! j’ai pu vérifier tes dires en le serrant : le balancier ne bougeait plus du tout lors de l’insertion de la pile, et en le déserrant: le balancier bougeait à nouveau mais pas plus qu’avant. J’ai donc remis la vis à sa position initiale.

Je vais donc dans un premier temps procéder au « nettoyage » pour éliminer la piste de l’encrassement des mécanismes.

Adams, merci pour ton message, selon slouptoouut il s’agit effectivement d’un transistor au silicium, BC 250. Par contre, ce transistor est là depuis des décennies et la pendule fonctionnait correctement avec. Donc si il y a eu remplacement d’un Ge par un Si ça ne date pas d’aujourd’hui et je n’en ai pas connaissance.

Si la pendule a fonctionné avec ce transistor Si , il a du y avoir des modif… par rapport aux anciens modèles.

http://tsf-radio.org/forum/forum.php?show=267357

J’avais joint le schéma d’une des versions de ce mouvement .

En tapant Jazistor on trouve aussi un forum horloger qui en parle .(je n’ai pas réussi à copier l’adresse) .
Regardez s’il n’y y a pas un condensateur ,qui pourrait fuir et faire baisser la tension de quelques milli volts .
.
.

bonjour,
moteur_pendule.pdf (739,6 Ko)
Patrick

Bonjour
ici peut-être ► Forum Horloger, forum sur les montres • PENDULE JAZISTOR Carillon

Merci Adams, Patrick et kiki37 pour les liens et la documentation précieuse.

J’ai procédé au nettoyage minutieux à l’alcool puis au soufflage des mécanismes.

Le comportement est identique: losque j’insère la pile, le mouvement s’amorce de quelques millimètres mais nettement en dessous de son amplitude normale puis quelques micro oscillations infimes se produisent en s’affaiblissant et ensuite plus rien.
Lorsque je retire la pile, le mouvement revient à sa position de repos, correspondant aux quelques millimètres parcourus lors de l’insertion de la pile.

Même en facilitant le démarrage du mécanisme à la main, rien n’y fait.

Je pense donc que la partie mécanique est hors de cause, et qu’il y a un souci électrique. Je vais donc esayer de dégager un peu la plaque supportant les composants afin de pouvoir vous faire une photo de ces derniers. J’aurais ensuite besoin de votre aide afin de procéder aux tests des composants à l’aide d’un multimètre, sachant que je suis nul de chez nul dans ce domaine …

Bonjour,

en horlogerie, on n’utilise ni WD40, ni alcool !

Pour le nettoyage, utiliser de l’essence C ou F pour tout dégraisser (attention aux vapeurs) et en particulier, le ressort spirale (qui ne s’use pas contrairement à ce qui a été dit).

Il existe des huiles spéciales horlogeries plus ou moins chères. Dans le cas présent, il ne faut huiler que les pivots. Pas la peine de prendre une huile de course. Une huile pour horloge doit faire l’affaire. Il faut en mettre très très très peu ! Si on n’a pas de pique-huile (c’est souvent le cas si on ne fait pas d’horlogerie :slightly_smiling_face:), on peut prendre une épingle.

Par ailleurs, plutôt que le transistor, je vérifierai en priorité les condensateurs. Il semble y avoir un tantale. Si c’est le cas, à vérifier en priorité.

Je précise, je fais (aussi) de l’horlogerie.

A+

Sur ce mécanisme, les 2 gros aimants noirs et les bobines jouent le rôle moteur, mais les autres aimants jouent un rôle de frein à courant de Foucault en passant devant une plaque de cuivre.

On peut régler le freinage en déplaçant la plaque de cuivre avec le petit levier F (moins de freinage en tirant le petit levier vers l’arrière). Peut être qu’en diminuant le freinage…
Comme indiqué précédemment, laisser au moins 0,25mm de jeu à l’axe du balancier par le réglage de la vis qui le soutient.

Merci Pascal et Jean-Claude pour vos réponses.

C’est noté pour l’usage de l’essence C ou F pour le dégraissage.

Je découvre aussi grâce à vous le réglage du freinage grâce au petit levier que vous m’avez indiqué.

J’ai démonté la plaque avec les composants et j’ai essayé tant bien que mal de faire des photos rapprochées.

Sur une face, je peux voir le transistor vert BC 250, ainsi que les soudures des pattes de connexion des composants présents sur l’autre face. En y regardant de très près, je peux également distinguer 3 infimes petits fils qui sont reliés au bobinage.

Sur l’autre face, je note la présence de 3 composants, dont une résistance. Les 2 autres composants ressemblent pour l’un à une sorte de pastille noire mince sur laquelle est indiqué 68n 6V. L’autre composant ressemble à une « sucette » (passez moi l’expression !) blanche avec une tâche noire sur un côté.



Le condensateur serait-il la « pastille noire » et comment le tester ?

Le condensateur noir est un céramique (68nF). Peu probable qu’il soit en cause.

La « sucette » ressemble à un condensateur tantale. A vérifier.

Vérifier aussi l’absence de court-circuit entre les pattes des composants (on ne voit pas bien sur la photo).

Et tant qu’on y est , vérifier que la bobine n’est pas coupée. Mais étant donné que ça semble vouloir démarrer, ça ne devrait pas être le cas.

Ce qui serait bien, ça serait de relever le schéma.

A+

Merci Pascal,

J’ai vérifié visuellement les connexions, il ne semble pas y avoir de court circuit.

Concernant le test des condensateurs, je ne sais pas si je l’ai fait correctement. J’ai utilisé un multimetre branché et positionné comme sur la photo, sur la position 2000k. Quand les 2 broches du multimetre ne se touchent pas j’obtiens 1 et quand elles se touchent: zéro.

Test du condensateur céramique: valeur 1 en continu.
Test du condensateur tantale: monte à environ 1000 puis affiche 1

Encore faut-il que j’ai procédé correctement…

Tester des condensateurs sur circuit, ça donne rarement de bons résultats. Mais a priori, ils ne sont pas en court-circuits et le passage de 1000 à 1 pour la « sucette » est plutôt bon signe.

Reste à tester la bobine (et à faire le schéma) pour qu’on en sache un peu plus.

Sinon, avec un oscillo, on devrait voir de brèves impulsions périodiques si l’électronique fonctionne. Si c’est le cas, alors problème mécanique:

=> un frottement anormal quelque part. Au fait, si on fait fonctionner manuellement, ça tourne ? C’est peut être tout simplement le mécanisme qui est grippé en aval…
=> le ressort spirale qui colle (à cause du WD40 par exemple). Mais d’après les tests que vous avez faits, ça ne semble pas être le cas.

A+

BONSOIR?

Si je vois bien dés le début il me semble que votre horloge indique également le Jour

encore un artifice supplémentaire qui pourrait intervenir dans le blocage du mouvement

en effet au moment du changement de jour un effort important est sollicité

il faudrait mettre une photo de tout le mécanisme pour nous voir la commande du "calendrier "

voir mettre provisoirement cette partie non active pour voir se que fera l’horloge