Pendules Jaz et Japy

Bonsoirà tous ,

Je sais que c'est un forum de radio mais de temps en temps je trouves des pendules dans les vides-grenièrs et je voudrais savoir si quelqu'un saurait l'année de ces deux pendules La première est une Japy éléctrique sans transistor mais avec le meme système de balancier

La seconde est une Jaz Transistor



Pour al 2e je dirais début 60s

Voir par exemple ce catalogue daté de 1961 :


Bonsoir

Ah oui : Besançon ,c'est bien la capitale de l'horlogerie 

jean louis

Voui, mais je crois que Jaz n'est pas une marque bisontine. Cependant, j'ai vu passer pas mal de catalogues de pendules murales, que j'ai numérisées avant d'en faire cadeau à un des rares horlogers qui répare encore ce genre de vieilleries.

Bonjour

Une photo prise, en 2011  , à Pontarlier , je crois Sourire

jean louis


bonjour,

petit apparté sur la FC,

et oui la franche comté est une mine d'or pour l'horlogerie,  dans mon coin, près de morteau nous sommes à la frontière avec la suisse, l'horlogerie fait partie non seulement de notre histoire mais aussi de notre vie de tout les jours et ce depuis des siècles, je pense que 50% voir plus de la population travaille directement ou indirectement pour des groupes (swatch, pequignet, cartier... ou LIP à besancon).

Nos comtoise se passe de generation en géneration et les horloges du 18/19eme ne sont pas rares dans les familles francs-comtoise

 

Concernant la pendule japy, japy et une entreprise franc comtoise située dans le territoire de belfort, aujourd'hui elle fabrique des pompes (mon parrain y travaille), dans le temps elle fabriquait un peu de tout, que ce soit des accessoire pour cuisines, machines a écrires, des casques, ....

Votre pendule et comme vous le dites à "echapement à balencier" et date je dirais des années 50

cdlt,

valentin

Quant à Besançon :

Maty résiste bien. Difor, Sormel, Yema, n'existent plus. Timex existe encore (marque Kelton, groupe Fraslen) mais je ne sais pas ce qu'ils font. Je pense qu'ils se sont diversifiés. Il y a trente ans, ils employaient sur Besançon 3000 personnes !!! LIP a été repris et lance cette semaine une nouvelle production française.

Le savoir-faire local est encore utilisé par de grands groupes. Comme Breitling qui vient de s'installer à deux pas de chez moi, et emploie tout de même 27 horlogers pour leur SAV !

Ah! Les saucisses de Morteau...

Totolagalène a écrit :

Ah! Les saucisses de Morteau...

après l’horlogerie, niveau saucisses, ont gèrent  Mort de rire .

 

 

Merci JM pour le complément sur l’industrie horlogère. LIP est impressionante, elle renait toujours de ces cendres! Péquignet fondée à morteau quand à elle ressort la tête de l’eau et grâce à son calibre royal repart de plus belle.

 Bon il est vrai que trafic pendulaire des frontaliers provoque des bouchons de plus en plus important sur notre secteur…

montagnard25 a écrit :

 

Merci JM pour le complément sur l'industrie horlogère. LIP est impressionante, elle renait toujours de ces cendres! Péquignet fondée à morteau quand à elle ressort la tête de l'eau et grâce à son calibre royal repart de plus belle.

 Bon il est vrai que trafic pendulaire des frontaliers provoque des bouchons de plus en plus important sur notre secteur...

BonsoirLa marque LIP avait été rachetée en 1990 , par l'industriel Gersois Jean-Claude Sensemat 

Il avait aussi racheté entre autres, les marques Teppaz, Achille Zavatta,Luis Ocana,

  Suite à des difficultés financières , il s'est en 2007 exilé au Canada.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Sensemat

jean louis