Peut on se fier à un niveau laser de chantier?

Bonjour,
Je suis en train de faire construire une extension de 40m² environ, qui sera mon futur atelier de retraité.
Les fondations ont été coulées, le radier le sera lundi.
J’ai observé les maçons qui ont tout réglé à laide de leur niveau laser de chantier posé sur… ma poubelle !
J’en ai parlé avec leur patron qui m’a dit que la précision était quasiment absolue, et le réglage automatique…
Puis dans la conversation, il m’a demandé si je pouvais étalonner son laser.
Je lui ai répondu que non, mais le doute m’a assailli…

Après son départ, j’ai donc sorti mon bon vieux niveau à eau, constitué tout simplement de deux fioles graduées et raccordées par un tuyau d’une dizaine de mètres.
Après un remplissage soigneux, j’ai donc procédé aux mesures.

J’ai pris un point de référence dans un angle, la fondation mesure un peu plus de 9m sur 4m50.
L’angle opposé me donne sans hésitation une différence de niveau négative de 2cm !
Les deux autres angles 1 cm et 1,2cm toujours en négatif.
Je refais la mesure plusieurs fois, même résultat.

J’en ai causé le lendemain au maçon qui m’a assuré que c’était impossible…
Il sort son laser et m’affirme qu’il n’y a que 4mm d’écart.
J’ai ressorti le niveau à eau pour lui prouver le contraire, il s’est évidemment incliné (comme le niveau).
Mais m’a affirmé que 2 cm sur les fondations ce n’était pas bien grave, il rattrapera avec la chape, (sauf s’il utilise le même niveau laser)…
Le jeune ouvrier maçon a regardé mon niveau à eau en rigolant et m’a dit « ça doit venir de l’eau », il n’avait jamais vu un niveau à eau…:smile:

Conclusion :
La technologie c’est très bien, très précis, à condition de vérifier de temps en temps si l’étalonnage est toujours valable et n’a pas été altéré, par un choc, un composant qui dérive etc…

Mais la vérification est très facile à faire.
J’ai l’impression que mon niveau à eau va reprendre du service…
cdt,
gérard

Bonjour!
Pour avoir eu l’occasion de remettre en état le niveau laser d’un ami, lequel niveau laser avait fait une mauvaise chute, j’ai maintenant quelques doutes sur la fiabilité des mesures.
L’étalonnage se fait par gravité, avec un poids à l’intérieur de la bête.(principe du fil à plomb)
La liaison entre l’électronique et la partie laser se fait par des fils émaillés de 15/100e.
Il faut donc tenir compte de tous ces petits inconvénients qui ont forcément une influence sur la précision finale.
L’erreur de 2cm ne me parait pas anormale avec ce type d’engin.
Si le maçon à opté pour une dépense minimale, les aléas de mesure n’ont rien d’étonnant.
Une bonne règle de 4 mètres en alu sur laquelle on pose le niveau à bulle n’a jamais de problème d’étalonnage!:slightly_smiling_face:

bonjour

un niveau de chantier laser c est 100/100 fiable
j ai travailler avec cet appareil plusieurs dizaines d annees
d abord il faut bien le regler niveau zero ou pourcentage voulu
puis prendre 2 ou 3 points de reference
si tout correspond il n y a aucun soucis

Si j’ai bien compris c’est 2 cm sur une diagonale de 10 m , c’est pas catastrophique : 2mm par mètre , surtout si la pente est dans le sens souhaité. Théoriquement il faut mettre un peu de pente vers une porte ( innondation).

:bonjour:

Je dirais même plus, ce n’est pas catastrophique!

Il faut relativiser: 2 cm sur 10 m, ça donne donc 2 mm par m, soit une erreur relative de 2/1000, soit 0,2 %. Ce n’est pas si mal!

ON5WF

:bonjour:

C’était peut être de l’eau ferrugiru… fegiru…ferrugineuse?

Comme toujours, la précision dépendra de l’opérateur (et de son état d’ébriété)
:smile:

2mm par mètre ce n’est pas acceptable, même dans du bâtiment ordinaire.

Un niveau laser Pro de bâtiment classique avec autonivelement à une précision intrinsèque de moins de 0.1mm par mètre, évidement cela ne s’achète pas au bricomerlin du coin pour 50 euros.

Cela sert pour tout: les cloisons les faux planchers, les plafonds les portes portails.
en plus de l’outil, il faut quelqu’un avec un peu de savoir faire pour exploiter au mieux ses capacités.

Si l’on veux faire plus precis, l’on utilise un laser de nivellement et un topographe/geometre précision moins de 1mm sur 100m

Pour vérifier un niveau laser: placer deux repères dans l’axe du laser à 10 mètres de chaque de chaque coté du laser et tourner le laser d’un demi tour: la pente qui était dans un sens sera dans l’autre sens et les deux repères précédents ne seront plus de niveau sur le trait lumineux.
L’on fait la même chose avec un niveau a bulle en le retournant pour le contrôler, avec toutes les claques et chocs sur les chantier mieux vaut ne pas croire aveuglement ce qu’indique un niveau.

Pour la pose de canalisation d’évacuation, j’utilise un niveau de pente électronique qui me donne une indication sur l’afficheur avec une résolution de 0.1mm par mètre.

Un niveau laser c’est un instrument de contrôle et comme tout instrument de mesure cela est fragile et ne se jette pas en vrac dans le camion même avec sa boite de protection.

Pas d’exposition a chauffer à 60° dans une voiture au soleil, le laisser stabiliser en température et le vérifier des que l’on a un doute. si defaut retour calibration et vérification chez le constructeur une fois par an.

1 J'aime

Certes, mais la résolution, ce n’est pas (du tout) la précision! On peut avoir une résolution de 0.1mm par mètre avec une précision globale de 1 %!

Faut pas confondre la précision de l’instrument et la réalité du travail effectué. Je maintiens que pour des fondations : 2mm par mètre , c’est bien.

La précision typique d’une laser rotatif est (en principe) inférieure à 1,5mm pour 30m soit 0,05mm/m.
La précision vérifiée du niveau de mon maçon est de 2mm/m, soit 40 fois plus mauvaise.
Il y a quand même un léger problème.
cdt,
gérard

Ça ferait donc une précision de 0,005 % ! J’ai quand même un léger doute!

tout depend du prix que l’on y met
le net donne les reponses
a plus de 1000 roros on a cette precision….
le GEO 211001 FL115H fait 0.5mm a 10m donc 1.5mm a 30m
a moitie prix on a le GEO 292190 FL190 qui ne fait que 1.5mm a 10m…
https://www.guedo-outillage.fr/geo-fennel-laser-rotatif-auto-horizontal-o900-m-fl115h-cellule-de-reception-fr45-211001-art_fr_22482.html
tout cela c’est de l’optique qui de bonne qualite coute cher, tres cher
donc si le truc du maçon sort de chez bati machin ou autre pas etonnant

Je viens d’acheter celui-ci (d’occase) la précision donnée par le constructeur est de 1mm/10m soit 0,0001%
Quand je l’aurai reçu, je le vérifierai, bien évidemment…
cdt,
gérard

avec un niveau a eau bien sur :smile:et attention pas de bulles dans le tube, cela fausse tout :smiling_imp:
ou sur le lac du coin par temps calme bien sur

bonsoir

Il y a 20 ou 25 ans , j’ avais acheté un niveau laser chez casto . je ne m’ en suis jamais servi .il est toujours ds sa valisette de transport !

J’ ai aussi une règle de 4 m en profilé d’ alu de 10 x 2 cm de section , et un niveau alu à bulle de 1m de long ! ça m’ a toujours suffi !

Sur de grandes distances , le niveau à eau est bien adapté …

Mais la modernité oblige ! sauf des fois , comme ce technicien de Véolia qui était venu rechercher une fuite sous la chaussée , avec ses baguettes de sourcier ! et qui se faisait moquer par son patron ( on en a parlé sur un fil il y a 3 ou 4 ans ) .
N’ empêche qu’ il a bien trouvé l’ emplacement exact de la fuite avec ses baguettes à 20 cm près !

Je ne parlais pas du bon nivèlement de l’ouvrage réalisé mais simplement de la précision que permets un laser pro ordinaire.

2mm/m; c’est une pente de 2cm pour 10 mètres
Pour une fondation, c’est peut être acceptable mais pour une dalle support cela fait beaucoup.
Si construction bois le nivellement de la dalle doit être parfait, car il est très difficile de tricher ensuite.

2mm/m pour la verticalité des pivots d’une porte, cela fait un décalage de 4mm sur la hauteur de la porte et elle partira toute seule dans le sens de la pente, ce qui n’est pas acceptable.

Déjà 1mm d’erreur sur la verticalité des paumelles à billes d’une porte d’entrée cela cause des soucis.

Pour la pose d’une cuisine, le plan de travail doit être parfaitement horizontal.

La précision du niveau à 0,1mm/m est accessible aujourd’hui a un prix acceptable cela permets de tracer juste, sans se tromper et de manière répétitive.
Ce n’est, bien sur, pas nécessaire pour tous les travaux, mais c’est un réel confort.

« Le jeune ouvrier maçon a regardé mon niveau à eau en rigolant et m’a dit « ça doit venir de l’eau », il n’avait jamais vu un niveau à eau… »

Il est donc fin prêt pour les réunions de chantier où le « jeu » n’est plus de résoudre les problèmes mais de transférer ses responsabilités.
Une eau partisane et phobique aux progrès techniques qui a décidé de s’opposer aux lois de la physique afin de ne pas avoir à se remettre en cause face au « jeune loup » qu’est le niveau laser : voici la seule cause envisageable du problème…

Ce n’est pas parce que la technologie nous donne des outils fabuleux, qu’il faut oublier les outils rustique qui ont fait leur preuve depuis des lustres.
Un outil parfait, mal utilisé et mis dans les mains d’un incompétent, cela ne sert pas à grand chose et ne permets pas de garantir le résultat.

Ce n’est pas une perte de temps de faire un contrôle rapide, pour vérifier avant de faire une mesure si un appareil de course semble fonctionner correctement. C’est pareil pour tout ce qui est mesure en électronique…

J’ajouterai, en ce siècle du « tout électronique » et du « tout numerdique » , que toutes ces petites « merveilles technologiques » peuvent bugger …Etre en panne de piles …Ou être mal étalonnés … ou être mal utilisé par des personnes incompétente !

Pour les instrument ayant un affichage numérique (c’est pas le cas ici …Mais ça peux être le cas d’autres instruments de mesure de chantier) ne pas confondre non plus résolution d’affichage, et précision ! ( si affichage numérique il y a, celui ci peux bien donner une valeur a 5 décimales …Et être complètement faux pour cause de mauvais étalonnage, ou mauvais mode opératoire de la part de l’usager !)

Tandis que d’anciens matériels simples , non électroniques, et uniquement basé sur des principes physiques toujours vrais et immuables, marcheront toujours correctement ! sauf bien sur si il sont physiquement cassés …Mais dans ce cas ça ne marche pas du tout et ça se voit tout de suite !
(c’est vrai pour un niveau a eau … Un sextant … Une balance de Roberval …Ou un baromètre à mercure de Torricelli …)